Magazin'Art

Artiste Peintre

Globe-trotters diptyque 2 fois, 48 x 36 po (détail)

Tania Lebedeff

Émergences des images en « va-et-vient »

Grande rencontre

« Pour voir le monde autrement, il faut commencer par penser autrement. » Anton Gill

Sans l’ombre d’un doute, Tania Lebedeff, travaille en parfaite synchronicité de ses deux hémisphères : gauche et droit. Cette affirmation est déduite du constat de l’élaboration de son œuvre en macrocosme global et entier. Soit là où la silhouette humaine se métamorphose en ne se limitant pas à présenter qu’un seul angle de lecture ou d’approche, mais en nous faisant voir également des personnages en filigrane provenant de la profondeur de la toile. Le tout, enveloppé d’un univers allant au-delà de la matière pour mieux pénétrer, peut-être, la psyché.

Nuit de pleine lune, 48 x 48 po - photo © Guy l’Heureux

Nuit de pleine lune, 48 x 48 po – photo © Guy l’Heureux

Systèmes et doctrines surréalistes que tout cela ? Peut-être. Or, il me semble que l’ambition intrinsèque de la peintre s’oriente plutôt à percer les secrets de l’âme et de la passion de créer. De fait, Tania Lebedeff sait placer la poésie, le mouvement, puis le merveilleux des découvertes visuelles, de manière à nourrir la perception offerte au spectateur. Comprendre alors que ces œuvres trouvent leurs sens et leur singularité en s’imprégnant longuement au sein de la compréhension dominée par les relations entre le fond et la forme. Le fond étant le plan le plus éloigné dans l’image mais qui ressurgit à la surface dans une valse-hésitation surplombant la forme en surface. Subrepticement l’âme devient visible et relègue au second plan l’être incarné.

Les errants, 36 x 48 po - photo © Guy l’Heureux

Les errants, 36 x 48 po – photo © Guy l’Heureux

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Pour rejoindre Tania Lebedeff :

À l’atelier : 1087, Boul. Laurier, Mont-Saint-Hilaire (Québec) Canada J3G 4S6 514 834-6543

tanialebedeff.com

tanialebedeff@hotmail.com

À Montréal : Galerie Richelieu, 7903, rue Saint-Denis, Montréal (Québec) Canada H2R 2G2 514-381-2247

info@galerierichelieu.com

Image d’en-tête : Globe-trotters diptyque 2 fois, 48 x 36 po (détail) – photo © Guy l’Heureux

Sans l’ombre d’un doute, Tania Lebedeff, travaille…

Eduard Gurevich - Sun's Birth Place - 38x57 - Acrylique sur toile

Eduard Gurevich

Nature cathédrale

Réalisme contemporain

« L’art est le reflet que renvoie l’âme humaine éblouie de la splendeur du beau. » – Victor Hugo

Si plusieurs artistes deviennent volubiles face à leurs œuvres à contrario, d’autres ne le sont pas du tout. Eduard Gurevich est l’incarnation de la discrétion. Cela me donne à penser au merveilleux peintre feu Jacques Hurtubise (1939-2014), une sommité de l’art du Québec qui, face aux journalistes le questionnant sur le sens de sa peinture flamboyante, se mettait en colère en leur disant qu’il avait peint !

Comme si le reste ne lui appartenait pas. Bref, il affirmait qu’une œuvre doit se défendre par elle-même sans jamais tomber dans les théories alambiquées et les discours vaseux. Dès lors, parlons d’un coup de cœur percutant. Aussi, en se frottant les rétines sur les tableaux de Gurevich, du coup, nous comprenons. Il y a communication sans vergogne. Aucuns discours ni entourloupettes savantes. Le spectateur perçoit, reçoit et s’émeut ! D’où le discernement de l’importance du parcours de vie.

April’s Adventure, acrylique sur toile, 30 x 30 po

April’s Adventure, acrylique sur toile, 30 x 30 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Eduard Gurevich est représenté par la Galerie Québec Art, 27 et 40, rue Notre-Dame, Québec, Qc, Canada – 418 692-8200

Image d’en-tête : Sun’s Birth Place, acrylique sur toile, 38 x 57 po

Si plusieurs artistes deviennent volubiles face à leurs œuvres…

Douce séduction, I60 x 30 po

Lyse Paquette

Les gens qui font l’évènement

L’artiste peintre Lyse Paquette sera à la Galerie d’art Céleste de Saint-Sauveur le samedi 12 octobre 2019, de 13 h à 17 h, pour vous rencontrer et vous faire partager sa passion.

Lyse Paquette a toujours peint, mais c’est depuis le début des années 2000 qu’elle se consacre entièrement à la peinture. Elle est reconnue pour ses visages et ses corps peints avec sensualité. Elle a participé à de nombreuses expositions au Québec à New York et en France.

 

Automne 2019

L’artiste peintre Lyse Paquette sera à la…

Christian Bergeron

Grande rencontre

« Peindre c’est écrire avec la lumière, affirmait Salva. Tu dois d’abord apprendre son alphabet puis sa grammaire. Alors seulement tu pourras maîtriser le style et la magie. » – Carlos Ruiz Zafón

Malgré les cinquante années d’une carrière culminante, Christian Bergeron demeure le secret le mieux gardé de la jeune histoire de l’art du Québec. Et ce en dépit que le public s’arrache ses tableaux, ici comme ailleurs, aux États-Unis, en Europe et largement au Canada où les galeries les plus sérieuses font étalage sur leurs cimaises de ses œuvres au pouvoir d’expression et d’attraction inéluctables.

Personnage très discret, de grande stature, au regard perçant et d’une sensibilité extrême, d’entrée de jeu il me dira qu’il s’agit de sa troisième entrevue avec un journaliste en cinquante ans de carrière ! L’homme est pourtant loquace en ce qui a trait aux connaissances explicites en art. Je suis sous le charme. Ses propos sur l’actualité de l’art résonnent à mes oreilles telle une symphonie au diapason du savoir, de l’expérience et du succès.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Christian Bergeron est représenté par :

Galerie Porte Rouge : 61, rue Saint Jean Baptiste, Baie-Saint-Paul, QC – 418 760-8830 galerieporterouge@gmail.con

Galeries Cimon : 77, rue Du Sault-Au-Matelot, Québec, QC – 418 694-7959 / 35, rue de Buade, Québec, QC – 418 694-7999 info@galeriecimon.com

421 Gallery : 560 Raymer Avenue, Kelowna, BC – 250 448-8888 info@gallery421.ca

Malgré les cinquante années d’une carrière culminante…

Sylvia Audet

ou l’art de s’imprégner de la nature

Sur la cimaise

Peindre pour le plaisir de peindre

Rares sont les artistes-peintres qui peuvent se targuer d’avoir évolué en parcourant divers chemins tout en demeurant toujours dans leur domaine de prédilection. Riche d’une formation de 3e cycle universitaire, Sylvia Audet a aussi enseigné en arts visuels en plus de prendre part à une myriade d’expositions en solo et collectives. Connue et reconnue par ses pairs, cette artiste-peintre qui réside dans la région de la MRC d’Arthabaska dans le Centre-du-Québec est grandement inspirée de la nature.

« J’ai toujours été influencée par mon environnement dans lequel l’eau et ses vapeurs, qu’elles soient brume, glace, neige ou nuages, baignent mes tableaux. La nature à l’état pur accueille volontiers les lumières, les détails et contrastes desquels j’en explore les moindres subtilités. Les saisons, les humeurs de dame nature et les intensités de la journée m’étonnent toujours, » explique-t-elle.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Maxime Rioux

Les œuvres de Sylvia Audet sont en montre de façon permanente à la Galerie Taillon-Carpe-Diem, à Magog.

Quant à sa prochaine exposition, intitulée L’eau, une mine d’art, elle aura lieu à la salle d’exposition du Centre sportif de Lac-Mégantic, du 8 juillet (vernissage le 11 juillet) au 8 septembre 2019.

Pour voir d’autres tableaux de l’artiste et en apprendre davantage à son sujet et à propos de sa démarche, il suffit de consulter son site web www.sylviaaudet-artistepeintre.com

Rares sont les artistes-peintres qui peuvent…

ARO

Caroline Bergeron

Portrait de galerie

Carburer à l’énergie de la vie

Parlons ici d’un atelier-galerie à Stoneham au nord de Québec. Le lieu unique de création d’une seule artiste donnant à voir son labeur quotidien par la présence des pots d’acrylique, des pinceaux, des spatules, des toiles. Et tout autant des expérimentations, empâtements et autres recherches avec les « médiums en mutation ». Cela jouxtant un magnifique espace-galerie présentant sur ses cimaises un vibrant florilège d’œuvres accomplies. Ambiance favorable à susciter un rendez-vous excitant avec les collectionneurs avisés, en somme.

ARO

C’est sous l’acronyme ARO que Caroline Bergeron signe ses toiles. Véritable égérie, bombe d’énergie du domaine des affaires comme en art, soulignons ici que la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre. La peintre est la fille d’une céramiste ayant eu pignon sur rue dans le Quartier du Petit-Champlain et d’un père restaurateur prospère près du Château Frontenac. Ainsi prédestinée, commence-t-elle à travailler dès l’âge de 13 ans dans la restauration durant la période estivale, puis à la boutique de sa mère l’hiver venu. À dix-neuf ans, elle débute une carrière à titre de représentante dans le secteur de l’alimentation, soit au sein de la compagnie Les Soupes Campbell. Grâce à son savoir-faire dans cette fonction, elle gravit rapidement les  échelons jusqu’au poste prestigieux de Directrice du développement des affaires pour le Québec. Et ce en poursuivant en parallèle des études aux H.E.C. à Montréal, hautes études commerciales, secteur mise en marché et gestion.

Origine, 30 x 30 po

Origine, 30 x 30 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de  Michel Bois

www.aroartiste.com

Galerie d’art : 2682, boul. Talbot, Stoneham, Québec

Sur rendez-vous : 418 657-0120

aroartiste@gmail.com

Parlons ici d’un atelier-galerie à Stoneham…

Gisèle Boulianne

« Tourne-toi vers le soleil, et l’ombre sera derrière toi ! »

Les gens qui font l’évènement

Voici une citation sur le bonheur qui sied comme un gant à l’artiste Gisèle Boulianne. En effet, toute la créativité de Gisèle touche le pinacle du succès. Cela fait 40 ans qu’elle peaufine la présence de ses œuvres ici comme ailleurs à l’étranger. Les résultats sont au rendez-vous à partir de son atelier-galerie de la rue Sault-au-Matelot à Québec.

À quoi tient le succès en arts visuels ? Talent, travail, beaucoup de travail, singularité, persévérance, audace et chance sont probablement les mots tombant sous le sens d’une heureuse carrière épanouie. Décloisonnement de la démarche, intuition et adaptation sont tout autant des mots d’ordre résonnant sur la voie du succès. Mais cela sans dénaturer l’essence même de ce qui compose le caractère exceptionnel et l’unicité de la création de l’artiste en constante évolution.

Parlons de la Galerie Gisèle Boulianne. Nouvelle orientation : plus question de produire des expositions sur les cimaises de ses voûtes historiques. La besogne de la sélection, des accrochages et du gardiennage étant devenue trop éreintante. Et cela au détriment du temps à consacrer à sa propre création. Sans oublier ce sentiment de grande déception de ne pas vendre grandement pour les artistes dont on peut quand même dire qu’ils ont été choyés. Ajoutons cependant, que sous l’œil de Gisèle, les expositions de ses protégés furent mémorables en ce qui a trait à la qualité professionnelle des œuvres présentées. Voici donc un aperçu exemplaire de la générosité de Gisèle Boulianne, soit dit en passant.

Aucune recette

Le succès de Gisèle Boulianne est sans commune mesure. Hasard ? Chance ? Oui et non ! Avant toute chose il y a du travail, un esprit critique, et une très grande sensibilité. Voire un sens des affaires aiguisé et un indicible instinct. D’où la diversification d’apparition de ses œuvres sur des vêtements, des bracelets et boucles d’oreille, des coussins, des cravates, des écharpes et des luminaires assemblés tels des sculptures, à même des colonnes d’acier. Les résultats sont aussi époustouflants que gagnants. Cela faisait longtemps que Gisèle Boulianne voulait emprunter de nouvelles avenues. Un jour, une compagnie lui a offert d’amalgamer leurs produits à son génie créatif. Les résultats furent plus que concluants. Ce qui n’est pas le lot de plusieurs artistes sollicités et qui se sont lancés. Surtout pour les peintres abstraits dont le résultat s’apparente trop souvent à des taches de « ketchup » éclaboussées sur des vêtements au design quelconque et édulcoré. Soit le contraire des créations de madame Boulianne supervisant toutes les étapes de conception. Cela en passant de la résistance des tissus lavables jusqu’à la justesse des œuvres reproduites dans l’essence même du tableau recréée.

Au moment d’écrire ces lignes, Gisèle Boulianne s’imprègne des couleurs, des lumières, des textures et des parfums capiteux des épices indiennes. Il s’agit de sa manière bien à elle pour se ressourcer. En effet, les grandes villes visitées à chacun de ses voyages lui auront apporté l’inspiration étincelante pour peindre et faire le plein d’énergie pour continuer sa quête artistique. Or, les couleurs sont célébrées en Inde depuis la nuit des temps. « Holi » est l’une des plus grandes fêtes de l’Inde, sans doute la plus populaire et la plus joyeuse de toutes, et la plus colorée bien sûr ! C’est l’occasion pour petits et grands de s’asperger de poudres multicolores et d’eau. Les gens vêtus de blanc circulent avec des pigments de couleurs et les jettent sur les autres passants. Les couleurs des pigments ont une signification bien précise : rouge pour la joie et l’amour, bleu pour la vitalité, vert pour l’harmonie, orange pour l’optimisme.

Pour l’heure la nouvelle mouture de l’artiste met en image des instruments de musique (le saxophone), la ville de Québec sous les éblouissements scintillants de l’hiver, les chiffres, l’idée des cycles infinis et les constellations. Le tout peint sur toile ou sur l’acier anodisé. Rehaussé de feuilles d’or et d’argent pour un maximum de luminosité.

Anecdote : un texto reçu avec la photographie jointe d’une Australienne portant un des vêtements de Gisèle acheté à Québec. « Des gens de ma famille passeront par Québec cet été pour acheter des leggings et des tuniques ! » assure-t-elle dans son message. Comme quoi, à notre époque, l’art et la culture se partage, et pour le mieux en ce cas-ci, à vitesse grand V ! Gisèle Boulianne, artiste de grand talent sans frontière aucune !

Printemps 2019


Galerie d’art Gisèle Boulianne 55, rue du Sault-au-Matelot, Vieux-Port de Québec,

418 802-2505

www.giseleboulianne.com

Voici une citation sur le bonheur qui sied…

Antonine (Anto) Rodier à New-York

Les gens qui font l’évènement

L’artiste peintre Antonine (Anto) Rodier a participé avec un collectif d’artistes à une exposition internationale organisée par la Galerie Le HangArt en collaboration avec Viviana Puello Gallery de New-York sous le thème Made in Québec. Chacun des artistes envoyait 5 tableaux. Cette exposition, se tenait du 5 au 22 décembre derniers.

Printemps 2019


anto.rodier@videotron.ca

http://antorodier.com

L’artiste peintre Antonine (Anto) Rodier a participé…

Chantal Audrey Léveillé

Les gens qui font l’évènement

Le coup de pinceau de Chantal Audrey Léveillé est unique et redevable de ses recherches ayant trait à la diffusion des lumières de ses sujets en peignant sur différents supports.  Surtout, me semble-t-il lorsque spontanément elle donne libre cours à ses intuitions. Parmi ses sujets de prédilection, notons les personnages féminins souvent inspirés de ses années à travailler dans le domaine de la mode. La force du regard des ses sujets impose. Comme si elle voulait créer une tension entre le spectateur et l’implacable beauté placide des modèles, les traces des gestes bruts portent l’idée d’une distance à prendre face à la notion de « beauté ».

« Je peins et travaille sur la même œuvre jusqu’au moment où je ressens une présence et une âme » nous dit la peintre. Elle ajoute que pour elle, innover, explorer, aller à la rencontre de la création est primordial. Ce qui lui permet d’affirmer que l’important, par-dessus tout, c’est de peindre avec son cœur.

Printemps 2019


Adresse professionnelle : 1-4304, Boulevard De La Grande-Allée, Boisbriand (Québec) J7H 1M9

leveille.art@me.com

www.leveilleart.com

Facebook

Le coup de pinceau de Chantal Audrey Léveillé…

Albini Leblanc

Suivre son étoile

Grande rencontre

« Pour être peintre, il faut modifier ses sens. Les inverser de façon à voir avec les doigts et à toucher avec les yeux. » – Thomas H. Cook

Impossible de sortir indemne d’une rencontre avec le maître Albini Leblanc tellement il touche par sa véracité face à son métier. Rencontre avec un « monument» qui n’a jamais fait de concession pour plaire au marché de l’art. Et qui se livre volontiers à Magazin’Art au sujet de son indéfectible passion depuis près de quarante ans.

Rue Saint-Jean Baptiste, Sherbrooke, 12 x 24 po

Rue Saint-Jean Baptiste, Sherbrooke, 12 x 24 po

Je me souviens d’une entrevue au moment où il demeurait dans une majestueuse demeure ancestrale bien campée devant le fleuve à St-Jean de l’Île d’Orléans. Ses yeux et ses toiles projetaient alors le bonheur de voir défiler les paysages au fil de l’eau du fleuve et tout autant les glaces miroitantes en hiver sur la chaussée étroite de l’avenue Royale. Mais pour ce nouveau tête-à tête, je retrouve le peintre Albini Leblanc en son loft-atelier situé au cœur du quartier des artistes à Québec. Un site urbain caractérisé par ses anciennes manufactures austères recyclées en ateliers, soit exactement l’opposé des paysages champêtres de l’île qu’il aime tant. Amoureux de l’architecture patrimoniale des maisonnettes québécoises valsant au tournant des chemins de traverse et tout autant des scènes de rues urbaines où les éclats du soleil succèdent à la pluie et la neige, l’artiste nomade suit l’inspiration de son étoile.

Ste Famille D’Orléans, 16 x 20 po

Ste Famille D’Orléans, 16 x 20 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

À noter que les images sont une gracieuseté de la Galerie Symbole Art.

Albini Leblanc est représenté par :

Galerie Symbole Art, 2770, de Salaberry, Montréal, QC H3M 1L3 514 336-2332

Galerie Douce-Passion, 42 A, rue Notre-Dame, Québec, QC G1K 4G1 418 648-9292, info@galeriedoucepassion.com

Galerie Iris, 30, rue Saint-Jean-Baptiste, Baie-Saint-Paul, QC G3Z 1L9 418 435-5768

« Pour être peintre, il faut modifier ses sens…

Jacques Hamel

Profil d’artiste

« La valeur d’un artiste se mesure non seulement à la qualité de ses œuvres, mais tout autant au degré d’amour et de persévérance qu’il met pour les accomplir. » – Cécile Fortier Keays

Près de 40 ans de carrière. Des parents qui ont fait l’École des Beaux-Arts de Québec du temps des Jean-Paul Lemieux, Dallaire, et Paul Lacroix. Il baigne dans un univers artistique et dessine depuis l’âge de 5 ans tel un grand curieux de son environnement. Sa main est assurée et se développe sans cesse. Les décors comme les atmosphères heureuses défilent dans sa tête à la manière des « polaroids » livrant instantanément l’image au photographe dès le déclic de l’appareil.

Influencé par le mode de vie de ses parents, mais largement dérouté par ceux-ci quant à la perspective de faire carrière en art. Le voilà tout de même inscrit à la fin de l’adolescence à l’École des Beaux-Arts de Québec qui deviendra l’École des arts visuels de l’Université Laval. Un peu déçu et aigri de ne pas apprendre à sa guise les rudiments et les bases de la peinture, il se tournera vers les théories et les savoirs de la communication graphique. Antoine Dumas et Claude A. Simard seront ses professeurs chevronnés.

Parc des Gouverneurs, 16 x 20 po

Parc des Gouverneurs, 16 x 20 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Jacques Hamel est représenté par la prestigieuse Galerie Douce-Passion 42A, rue Notre-Dame, Québec.

« La valeur d’un artiste se mesure non seulement à la qualité…

Chantal Malek

Les gens qui font l’évènement

L’artiste peintre Chantal Malek, de la galerie d’art Céleste de Saint-Sauveur, s’est vue honorée par la Anna’s Art Gallery des Caraïbes. Madame Malek sera dorénavant présentée sur les cimaises de cette prestigieuse galerie. Bravo à Madame Malek pour son rayonnement à l’étranger.

Hiver 2019

L’artiste peintre Chantal Malek, de la galerie d’art Céleste…

Pierre-Paul Bertin

Les gens qui font l’évènement

Le Musée le Chafaud à Percé, présentait jusqu’au 24 septembre une formidable exposition des œuvres de Pierre-Paul Bertin (1926-2006) sous le thème « Le fleuve et son espace ». Artiste multidisciplinaire au talent inouï, y défilaient des encres, des huiles, des dessins, des gouaches, des sculptures et des œuvres textiles venant exprimer sa vision du fleuve telle une outarde survolant le territoire au gré des errances menées par les vents. Va sans dire que cette exposition d’un français d’origine établi au Québec depuis toujours, a été couronnée de succès, la vision de l’artiste étant si fouillée, assumée, personnelle et expressive. Riche et abondant, le meilleur de la création de feu Bertin reste encore à découvrir pour notre plus grand des plaisirs. Génial et savoureux ! À suivre…

Hiver 2019

Le Musée le Chafaud à Percé, présentait jusqu’au 24 septembre…

L’importance de voir grand

Du rêve à la réalité

Les gens qui font l’évènement

Dans notre édition de l’été 2017 no. 116, nous vous invitions à découvrir Johanne Doucet, artiste peintre ; à la conclusion l’article disait : « S’il y a un rêve qu’elle caresse, c’est de voir une de ses œuvres faire partie du spectacle Cavalia ». La preuve qu’il ne faut cesser de rêver et aller de l’avant en se libérant des entraves, du regard des autres et en faisant confiance à son instinct, c’est en janvier 2018 qu’elle a été sélectionnée pour faire partie de la galerie d’Art Cavalia pour le spectacle Odysséo. Depuis plusieurs de ses œuvres se sont vendues au Canada et aux États-Unis. Encore dernièrement les chevaux de Johanne Doucet sont représentés par la galerie Urbania située dans le vieux Québec.

Une belle reconnaissance d’un travail de longue haleine; en tant qu’artiste nous vivons souvent du désespoir, de la déception et beaucoup de découragement, puis tout à coup nous recevons une reconnaissance aussi minime qu’elle soit mais combien encourageante et motivante.

Hiver 2019

Dans notre édition de l’été 2017 no. 116, nous vous invitions…

Nathalie Lapointe

Quand l’univers médiéval rejoint la rêverie de la contemporanéité

Profil d’artiste

La meilleure des peintures repose toujours sur une organisation voire une construction solide et équilibrée entre les formes et les couleurs. Sous chacune des œuvres de Nathalie Lapointe se retrouve une structure classique du savoir composer. Portraits. Ombres et lumières. Compositions axées sur les tiers de l’espace du tableau.

Connaissances touchant à la théorie savante des couleurs. Transparences de l’huile épousant le grain de la toile. Travail sensible à la spatule. Et j’en passe tant l’expérience est grande. Fascinée par les atmosphères et les édifices en hauteur, voici qu’elle s’aventure du côté des châteaux médiévaux s’accrochant à la précarité des falaises. Merci Nathalie Lapointe !

Summer Shades, huile sur toile, 36 x 18 po

Summer Shades, huile sur toile, 36 x 18 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Galerie Québec Art, 40, rue Notre-Dame, Québec, Qc 418-692-8200

La meilleure des peintures repose toujours…

Loretta Fasan

L’art au féminin

C’est maintenant perçu comme audacieux de peindre des images agréables au plan esthétique – Loretta Fasan

Loretta Fasan nous confie : « Je me dois de donner vie à certaines images. Ce fort sentiment qui m’habite m’amène à créer des images de femmes possédant des qualités que j’admire, et j’essaie autant que possible de les rendre iconiques. »

Ceci étant dit, Loretta Fasan peint aussi des paysages et accepte les commandes; elle travaille également en séries. Ainsi elle a peint une suite de têtes féminines remarquables, enjolivées de motifs décoratifs extraordinaires. Elles n’ont rien à envier aux héroïnes de la Guerre des Trônes. « Je peins des femmes. Elles sont parfois mystérieuses, parfois drôles ou encore sereines. J’utilise des couleurs intenses et parfois plus subtiles, des textures, de la feuille d’or, des motifs et des costumes, et je tente de créer une image iconique que j’atténue ensuite par l’expression du visage. »

L’artiste se plait à créer en accentuant les qualités qui sont intemporelles : la sérénité, l’espoir, la grâce, un sentiment de paix. Elle aime dépeindre la bonté et la douceur et n’a que faire de la violence. « J’évite de représenter la violence, elle engendre trop facilement la laideur. C’est maintenant perçu comme audacieux de peintre des images qui sont agréables au plan esthétique. »

Iris, huile et feuilles d'or sur toile, 30 x 30 po

Iris, huile et feuilles d’or sur toile, 30 x 30 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Noel Meyer

Loretta Fasan nous confie : « Je me dois de donner…

René Lalonde

De purs éclats d’allégresse

Réalisme contemporain

Tout décolle véritablement pour René Lalonde le jour où il participe à la fameuse Art Expo de New York en 1999, une des plus grandes vitrines mondiales pour les arts visuels en Amérique du Nord. Alors qu’il existe une liste d’attente pour pouvoir y participer, un concours de circonstances lui permet d’y obtenir un kiosque et d’y exposer une vingtaine de ses œuvres.

À l’époque, Lalonde fait essentiellement des paysages imaginaires où s’ancrent de petites maisons chaleureuses et réconfortantes, pour lesquelles il a un public fidèle au Canada. Comme cela fait déjà un certain temps qu’il exploite ce thème, il a envie de faire autre chose pour cet événement d’envergure et décide de se lancer dans cette aventure avec une toute nouvelle proposition, soit des dessins géométriques colorés dont les racines cubistes sont réinterprétées de façon libre et fantaisiste. Cette idée lui est venue bien avant, mais le public local n’est pas au rendez-vous lors de sa première tentative à la galerie Denison dans le Vieux-Montréal. C’est donc l’occasion d’explorer cette envie d’abstraites structures fractionnées qui l’habite depuis longtemps. Une fois sur place, un important éditeur d’œuvres d’art remarque son travail et promet de convaincre le président de la compagnie Chalk & Vermilion Fine Arts et le directeur des ventes des galeries Martin Lawrence de venir voir ses toiles.

Happiness in a vase

Happiness in a vase

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Lisanne Le Tellier

À Montréal, il est possible d’admirer quelques-unes de ses toiles seulement à la galerie Cazeault sur la rue Sherbrooke Ouest. On peut aussi contacter l’artiste par courriel à renelalonde@videotron.ca pour toute information supplémentaire concernant son travail exceptionnel. 

Tout décolle véritablement pour René Lalonde…

France Malo

Soif de création

Sur la cimaise

Artiste multidisciplinaire, chercheuse infatigable, curieuse professionnelle, France Malo crée depuis 45 ans une œuvre inspirée, d’une très grande diversité. Sur divers supports, ses recherches révèlent sa soif d’apprendre et d’expérimenter.

Établie avec sa famille dans la région de Mont Saint-Hilaire depuis toujours, France Malo a reçu l’appel des arts comme une vocation. À l’école primaire, elle se distingue déjà en remportant les concours et en acceptant des petits défis artistiques qui auront tôt fait de l’encourager. Dès l’âge de 8 ans, elle fait des essais en sculpture avec l’argile bleue qu’elle trouve derrière la maison familiale. Grâce à un concours initié par Radio-Canada, elle s’envole vers un camp d’été artistique en Europe où sa curiosité pour les différents médiums sera stimulée. Elle y découvrira entre autres le cinéma, qu’elle explorera par la suite. Vers l’âge de 15 ans, elle expose pour la première fois dans un café, et elle lance son entreprise de conception graphique et d’illustration et accumule les petits contrats tels que pochettes d’albums et bande dessinée. « La BD m’a servie d’introduction au mouvement, » se souvient l’artiste. « À cette époque je recherchais surtout la perfection technique. »

Réseaux

Réseaux

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Isabelle Gauthier

Représentée par :

Galerie d’Art France Malo, Beloeil

Galerie Nicole Taillon, Magog

UNO, Québec

Artiste multidisciplinaire, chercheuse infatigable…

Roger Ricard

Les gens qui font l’évènement

L’artiste peintre Roger Ricard peindra sur place à la Galerie d’art Céleste. Vous pourrez y rencontrer le peintre à l’œuvre le samedi 6 octobre 2018. Monsieur Ricard fêtera ses 50 ans de peinture en 2019 et Magazin’Art lui consacrera un article dans son numéro du printemps. C’est à suivre !

 

Automne 2018

L’artiste peintre Roger Ricard peindra sur place…

 SAINT-CHARLES-BORROMÉE

 Région de Lanaudière

Maison et jardins Antoine-Lacombe présente l’exposition Mes toiles au bout de vos crayons de Claude Lépine. Tout au long de l’exposition, les visiteurs sont invités à s’inspirer des œuvres colorées de Claude Lépine pour écrire et imaginer des histoires qui seront intégrées à l’exposition. Peintre multidisciplinaire et autodidacte, Claude Lépine livre ses états d’âme. La peinture lui permet de ressentir ses propres vibrations et de les déposer comme un témoignage sur la toile blanche parfois abstrait, parfois figuratif, son travail audacieux réalisé aux spatules et aux pinceaux exploite les formes et les cou­leurs avec maîtrise jusqu’au 23 septembre 2018.

 

Automne 2018

Maison et jardins Antoine-Lacombe présente…

Du réel à l’infini,

une exposition de Christian Duguay

Maison et jardins Antoine-Lacombe présente, du 26 septembre au 21 octobre 2018, l’exposition Du réel à l’infini de Christian Duguay. Le vernissage aura lieu le dimanche 30 septembre de 13 h à 17 h. Bienvenue à tous, l’entrée est gratuite. 

Autodidacte et riche de 37 ans d’expérience, Christian Duguay peint la vie. Avant de vivre de son art, Christian Duguay a également eu une carrière de pilote d’hélicoptère dans le Grand Nord, de graphiste et ensuite de conducteur de train en région éloignée, expériences qui ont considérablement influencé son art. Ses ciels et ses scènes de nature à l’état sauvage dans lesquels la lumière est omniprésente en sont des exemples. De ses œuvres essentiellement figuratives émanent une sérénité ainsi qu’une réflexion sur la vie où sa préoccupation pour l’environnement se marie à un monde imaginaire.

Pour son exposition à Maison et jardins Antoine-Lacombe l’artiste fait voyager les visiteurs dans des univers à la fois réels et irréels. Il s’est inspiré de décors uniques qu’il a côtoyés et de rencontres exceptionnelles qu’il a faites tout au long de son parcours professionnel. Les œuvres figuratives et remplies de sens de Christian Duguay invitent les visiteurs à partir à la rencontre de leurs émotions.

Des espaces à perte de vue… Un voyage imaginaire surprenant… L’art de Christian Duguay est caractérisé par l’énergie qui se dégage de chaque œuvre et qui dévoile des messages avec subtilité.

Pour plus de détails, abonnez-vous au bulletin électronique l’Info Culture ou consultez le site Web de Maison et jardins Antoine-Lacombe au www.antoinelacombe.com.


Informations : 

Laurie Desgrippes – Coordonnatrice  

450 755-1113 / info@antoinelacombe.com

Maison et jardins Antoine-Lacombe présente…

Mouvements de la vie

Pierre-Paul Bertin (1926-2006)

À découvrir

« Celui qui est le maître de lui-même est plus grand que celui qui est le maître du monde. » – Bouddha

Ancien bâtiment datant de 1845, voué à la mise en valeur de la richesse du patrimoine artistique de Percé, le Musée Le Chafaud présente des expositions mettant en valeur la splendeur de Percé, source d’inspiration d’une prodigieuse création artistique à l’échelle internationale.

L’œuvre de Pierre-Paul Bertin y sera célébrée tout au long de l’été, tel un bijou s’étalant en splendeur dans le plus merveilleux des écrins.

Marina, huile, 160 x 124 cm

Marina, huile, 160 x 124 cm

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Le fleuve et son espace de Pierre-Paul Bertin, du 24 juin au 24 septembre 2018
Musée le Chafaud, 145, Rte 132 Ouest, rue du Quai, Percé, Qc
418 782-5100
www.pierrepaulbertin.com

« Celui qui est le maître de lui-même est plus grand…

Showtime

à la Galerie ZEN

Les gens qui font l’événement

L’artiste-peintre et galeriste Esther Garneau offrira une performance artistique dans le cadre de son exposition Showtime, du 1er au 30 juillet. De fait, elle se livrera à un véritable marathon créatif les 6 et 7 juillet, de 10 h à 21 h où elle se plongera dans une séance intensive de création au sein de la Galerie ZEN, rue St-Jean à Québec, qui, pour l’occasion, prendra davantage la dynamique d’un atelier ouvert au public.

Inspirée par la démarche de l’artiste française Mireille Stricker-Puaud, Esther Garneau utilisera essentiellement des encres et de la peinture à vitrail sur de grands formats. L’artiste en profitera pour s’adonner à la technique spectaculaire du dripping, clin d’œil à Pollock qu’elle aime tant. Esther Garneau sait, voit et défend le sérieux de sa démarche. D’où l’engouement du public pour ses toiles gestuelles aux coloris tonitruants.

Esther Garneau s’est plongée corps et âme dans la peinture en 2010. Peintre et femme d’affaires, elle ouvrait la Galerie ZEN à Lac-Beauport en 2015. Deux ans plus tard, elle déménageait sur la rue Saint-Jean, dans le Vieux-Québec, avant d’ouvrir une deuxième galerie sur la rue Sous-le-Fort, dans le quartier Petit Champlain.


La Galerie ZEN est située au 1139, rue Saint-Jean et au 55, rue Sous-le-Fort, Québec (Qc)

581 994-8406

 

L’artiste-peintre et galeriste Esther Garneau offrira…

Lynn Garceau

à la Galerie d’art Céleste

Les gens qui font l’événement

L’artiste peintre de renommée Lynn Garceau présentera, le dimanche 29 juillet, à la Galerie d’art Céleste, 285, rue Principale à Saint-Sauveur, une peinture en direct devant les spectateurs qui seront présents à la galerie.

 

Été 2018

L’artiste peintre de renommée Lynn Garceau présentera…

Reconnaissances multiples

pour Marcel Mussely

Les gens qui font l’événement

En février dernier, l’artiste peintre Marcel Mussely est devenu « Maître en beaux arts » au sein de l’Académie internationale des Beaux-arts du Québec (l’AIBAQ). Reconnu par un jury à ce titre de Maître en beaux-arts de haut niveau, M. Mussely se dit honoré et très fier de porter ce titre.

L’artiste peintre paysagiste s’est aussi vu décerner, en mars, la médaille de bronze dans le cadre du Prix international des galeries-2017, concours réservé aux membres du Mondial Art Academia (MAA). Il s’est mérité cette médaille de bronze dans la catégorie « paysage figuratif » avec son tableau intitulé Village de l’Isle Verte, huile de 36 x 60 po.

 

Été 2018

En février dernier, l’artiste peintre Marcel Mussely…

GATINEAU

Région de l’Outaouais

Madame Lisette Lacombe Gill expose ses œuvres à la bibliothèque de la Maison de la Culture, au 25 rue Laurier à Gatineau. Du 28 juillet au 7 septembre 2018. Les heures d’ouverture de la bibliothèque sont de 10 h à 20 h, tous les jours de la semaine.

 

Été 2018

Madame Lisette Lacombe Gill expose ses œuvres à la bibliothèque…

Momentum, 48 x 72 po

Gisèle Boulianne

La vie et rien d’autre

Grande rencontre

« Impudique ou publique, mère, épouse, créatrice et voyeuse, je suis éprise de ce fou qui habite en moi. Ce double magique qui me poursuit depuis l’enfance. » – Sonia Rykiel

En poussant la porte du 55, rue du Sault-au-Matelot, une expérience en arts visuels peu commune s’offre à vous. Il s’agit de l’univers de Gisèle Boulianne, boule d’énergie contagieuse, dompteuse de faisceaux lumineux, artiste caressant les illusions du merveilleux.

Tout ce que touche Gisèle Boulianne s’avère un succès. Rien ne tient du hasard. C’est par essai et erreur qu’elle fait son petit bonhomme de chemin pour en arriver à ce succès conféré ici comme ailleurs à l’étranger.

Secret, acrylique sur toile, 72 x 30 po

Secret, acrylique sur toile, 72 x 30 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Galerie d’art – Loft de création Gisèle Boulianne 55, rue Sault-au-Matelot, Vieux port de Québec, G1K 3Y7 418 692-2505 ou 418 802-2505

En poussant la porte du 55, rue du Sault-au-Matelot, une expérience en arts visuels…

L'extérieur de la galerie

Galerie Le Chien d’Or

La belle histoire !

Portrait de Galerie

« L’œuvre surgit dans son temps et de son temps, mais ce n’est qu’une fois présentée en public qu’elle devient œuvre d’art par ce qui échappe au temps. » – André Malraux

Institution de renommée faisant partie du patrimoine culturel de Québec s’il en est une, située rue du Fort, juste en face du Château Frontenac, la Galerie Le Chien d’Or traverse les époques en bonifiant sa mission par la croissante qualité des œuvres présentées au gré des multiples propriétaires qui s’y sont succédés. 

Johanne Thomassin, l’actuelle propriétaire, aura racheté le nom de la galerie à Anne Lemieux, la fille du peintre Jean Lemieux (1946-2011). Forte d’expériences diverses à travers le marché de l’art, la dame, également peintre de grand talent, relève le défi avec brio !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte par Michel Bois

Galerie Le Chien d’Or, Johanne Thomassin, artiste propriétaire – 8, rue du Fort, Québec (Qc)

www.chiendor.com

418 694-9949

« L’œuvre surgit dans son temps et de son temps, mais…

Ski, Mont Plaisir, 18 x 24 po

André Buist

à la Galerie Céleste

Les gens qui font l’événement

Pour célébrer trois ans à titre d’artiste peintre en permanence à la Galerie Céleste de Saint-Sauveur, André Buist peindra sur place le samedi 13 janvier 2018. Vous êtes invités à venir le rencontrer à cette occasion.


Galerie d’art Céleste
285, rue Principale
Saint-Sauveur, QC
450 227-0333
Galeriedartceleste.com

Hiver 2018

Pour célébrer trois ans à titre d’artiste peintre en permanence…

Nadjejda Gilbert expose

La Galerie d’art uNo présentera du  22 février  au 31 mars 2016 l’exposition Dévoilement de notre prochaine artiste invitée, Nadjejda Gilbert.

Vernissage:
Jeudi 25 février de 17h à 19h en présence de l’artiste.

 

À propos de l’artiste :

Nadjejda Gilbert est une artiste peintre émergente en art figuratif contemporain. Ses années d’études en art visuel et en communication graphique, ainsi que son parcours professionnel en art graphique lui permettent aujourd’hui de dévoiler ses œuvres inédites empreintes d’émotions et d’intensité.

Dans l’exposition Dévoilement, l’artiste Nadjejda Gilbert nous révèle ses bribes d’existence par le biais de peintures représentant l’humain. La vie est un livre dans lequel on écrit une histoire tout au long de son existence. Les souvenirs, les émotions, les croyances nous habitent et nous transforment pour façonner notre identité. Tel un tatouage, l’essence est gravée sur notre peau. Homme, femme, jeune et moins jeune, tous ont un vécu que l’artiste essaie de transposer. Que l’on regarde la toile de près ou de loin, les sujets semblent avoir leurs propres histoires à raconter. À vous d’y voir la vôtre.


Source: Nikolina Okuka, galeriste – La Galerie d’art uNo

 

La Galerie d’art uNo présentera du 22 février au 31 mars 2016 l’exposition Dévoilement de notre prochaine artiste invitée, Nadjejda Gilbert.

Expo Galerie 2016

Visitez la plus importante exposition d’arts visuels en Montérégie

Près de 100 artistes peintres à découvrir!

Artiste invitée : Claudine Mercier, humoriste et artiste peintre

L’Association des Artistes Peintres Affiliés de la Rive-Sud (AAPARS) s’installe au Quartier DIX30 pour son Expo Galerie 2016, la plus grande exposition d’arts visuels hivernale en Montérégie. L’AAPARS vous y invite le temps d’un week-end, les samedi et dimanche, 5 et 6 mars prochains de 10 h à 17 h. Ce nouveau local d’exposition est situé au Quartier DIX30, 9750, boulevard Leduc, suite 25, à Brossard, à proximité des magasins DeSerres (matériel d’artiste) et Bureau en Gros. L’Association tiendra son vernissage le samedi 5 mars à 15 h, accompagné d’une dégustation Porto Cabral et chocolat. Mesdames Chantal Gauvreau et Isabelle Legault, de Desjardins, Gestion de patrimoine, valeurs mobilières seront les coprésidentes d’honneur de l’évènement.

C’est avec un immense plaisir que l’AAPARS reçoit à titre de porte-parole Madame Claudine Mercier, humoriste et artiste-peintre :

«C’est avec beaucoup d’enthousiasme que je vous invite à venir rencontrer les artistes de l’APPARS à l’Expo Galerie du Quartier DIX30. Vous y trouverez beaucoup  de talent au pouce carré! J’y exposerai moi-même quelques toiles et il me fera plaisir d’échanger avec vous. Au plaisir de vous y voir! »

Venez admirer plus de 750 œuvres uniques, d’inspiration figurative et non-figurative. Les visiteurs auront le privilège de s’entretenir avec les artistes de leurs techniques respectives et d’observer des peintres à l’œuvre tout au cours du week-end. Prix à gagner parmi les visiteurs qui voteront pour leur artiste préféré. De plus, l’achat d’une œuvre sur place vous donnera la chance de gagner la valeur de l’œuvre acquise  jusqu’à concurrence de 300$. L’entrée est gratuite.

Depuis 35 ans, l’AAPARS soutient ses membres, dans leur démarche artistique. L’Association compte aujourd’hui près de 500 artistes issus de 95 villes du Québec.  Elle jouit d’une excellente réputation et présente des expositions dont l’éthique et la qualité de présentation sont reconnues et recherchées.

Pour plus d’informations, suivez-nous sur Facebook. Abonnez-vous à notre blogue et visitez la galerie virtuelle des artistes en consultant notre site web sur www.aapars.com.

Visionner l’affiche de l’événement

 


Source: Réjean Gosselin  |  Directeur de la publicité et des communications de l’AAPARS  |  Tél: 450-449-2998

Visitez la plus importante exposition d’arts visuels en Montérégie.
Près de 100 artistes peintres à découvrir!
Artiste invitée : Claudine Mercier, humoriste et artiste peintre

Exposition de Lise Boilard et Jacqueline Gosselin

Les artistes Lise Boilard et Jacqueline Gosselin vous présentent sur les murs du grand passage galerie du Sélection Laval un bel éventail de leurs oeuvres dans le cadre de l’exposition Face à face du 21 février au 26 avril 2016.

Vernissage
Dimanche 21 février 2016, de 14h à 17h.

Le Sélection Laval
3300, boulevard le Carrefour, Laval

Consulter l’invitation officielle


Source: Lise Boilard

 

Les artistes Lise Boilard et Jacqueline Gosselin vous présentent sur les murs du grand passage galerie…

Carpe Diem,

le credo de Nicole Taillon

Formes, volume et espace

Le temps. Précieuse ressource s’il en est une. Il glisse entre les doigts de certains tandis que d’autres n’en ont que faire. Et pourtant… l’existence de tout un chacun n’est qu’éphémère en ce bas monde où l’on nous promet de gagner du temps grâce à la technologie, mais, paradoxalement, jamais l’Homme n’en a autant manqué, jamais n’a-t-il été si essoufflé, tant pressé.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte de Dominic Villeneuve

Au Québec, Nicole Taillon est représentée par la Galerie Richelieu (rue Saint-Denis, Montréal), par la Galerie Jeannine-Blais (North Hatley) ainsi que par la Galerie Carpe Diem (Magog).

 

Le temps. Précieuse ressource s’il en est une. Il glisse entre les doigts de certains tandis que d’autres n’en ont que faire. Et pourtant…