La Moulin La Lorraine Centre d\\\\\\\\\\\\\\\
Magazin'Art


Guy Brassard

Rencontre avec un passionné

Profil d’artiste

« Le tableau et le peintre se séparent quand ils ne sont plus d’aucun secours l’un pour l’autre. Quand le tableau ne sait plus nourrir le peintre,  quand  le  peintre  ne  sait  plus  nourrir  sa  peinture. » – Christian Bobin

Un grand peintre disait : « Si vous commencez une toile et que vous la voyez achevée dans votre tête, abandonnez le projet et passez à une autre ; votre toile est déjà faite, » relate l’artiste à ses élèves. Il ajoute encore « Une toile se créé, en la créant. »

Depuis deux ans Guy Brassard a la chance d’enseigner le dessin et la peinture à l’huile à divers groupes d’étudiants. Il les pousse à sortir de leur zone de confort, à délaisser rapidement la sécurité d’une photo et se laisser guider par leur instinct, ce qui émane de l’intérieur. Peintre intuitif, il leur apprend à observer, interpréter, se faire confiance, lâcher prise. « Il faut rester ouvert aux imprévus, à la surprise, à l’accident, » dit-il. « La toile parle. » Une conversation s’établit entre le peintre et sa toile. En cours de création, elle l’invite à poser une couleur, faire une forme particulière. Une fois l’œuvre terminée le peintre dira, par exemple, que le toit bleu de cette grange – encore jeune et pimpante – n’aurait pu être peint d’une autre couleur ; cette teinte s’est imposée à lui, simplement, en cours de route.

Champs de rêve, huile à la spatule sur toile, 27 x 57 po

Champs de rêve, huile à la spatule sur toile, 27 x 57 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Anny Brassard


Image d’en-tête : Les blés sont mûrs, huile à la spatule sur toile, 24 x 36 po

 

Hiver 2020

Comments are closed.