Magazin'Art

Exclusifs aux abonnés

Sur le radar

Dans le but de faire connaître la création et l’émergence en dehors des grands centres urbains, la rubrique Sur le radar du numéro de l’hiver 2020-2021, est allée à la rencontre des artistes de la région administrative de la MRC Chaudière-Appalaches. Pour le magazine du printemps, nous retournerons dans cette région si riche culturellement, soit tel un diamant. Vous êtes de cette région et vous aimeriez participer : Odette Moreau ou Michel Bois au 1 800 641-9552. Au plaisir de parler de votre création !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 

22 janvier 2021

Dans le but de faire connaître la création et l’émergence en dehors…

Actualités – Les gens qui font l’évènement

Actualités

Une saison en art

Hiver 2020-2021

Région métropolitaine

MONTRÉAL

  • Le Musée des beaux-arts de Montréal annonce la nomination de M. Stéphane Aquin à titre de directeur général. Au cours des cinq dernières années, M. Aquin occupait le poste de conservateur en chef au Hirshhorn Museum and Sculpture Garden à Washington, qui est considéré comme le musée national d’art moderne et contemporain des États-Unis. Natif de Montréal, M. Aquin détient une maîtrise en histoire de l’art de l’Université de Montréal. Au cours d’un premier séjour au MBAM, de 1990 à 1992, il a collaboré à l’ouverture du Pavillon Jean-Noël-Desmarais. Il a joint à nouveau l’équipe du MBAM en 1998 en tant que conservateur de l’art contemporain, poste qu’il occupa jusqu’en février 2015. Durant ce second séjour au MBAM, M. Aquin a organisé plus de 40 expositions d’artistes canadiens et internationaux et a grandement contribué à l’image d’excellence de l’institution. La renommée acquise au fil des ans par Stéphane Aquin notamment grâce à sa grande connaissance, Hiver 2020-2021 non seulement de l’art moderne et contemporain, mais de l’histoire de l’art dans son ensemble et des défis auxquels font face les musées aujourd’hui, a fait de lui une figure importante de l’univers muséal mondial. Sa nomination en tant que directeur général du MBAM se veut donc une suite logique à une carrière déjà bien remplie. Elle s’inscrit aussi dans la volonté du MBAM de poursuivre son développement basé sur l’inclusion, la diversité et l’innovation.
Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 

22 janvier 2021

Catherine Rondeau est une artiste photographe, vidéaste et auteure…

Éditorial: Au temps de la pandémie

Pour débuter l’année 2021 votre Magazin’Art n’a rien épargné de ses efforts afin de combler vos attentes en matière d’arts visuels. Des sculptures monumentales défiant les forces cosmiques et terrestres, de l’abstraction louvoyant entre la réalité et le paradoxe, puis d’une peinture capable de bercer le spectateur jusqu’à une autre nous transportant tel un songe éveillé, le tout en passant par la liberté de peindre en nature, d’établir des liens entre les faciès humains et les animaux, enfin de couronner une carrière de 60 ans en recourant aux couleurs de la Renaissance, voici la mouture de ce numéro d’exception.  Notons que la rubrique Sur le radar met en lumière 10 artistes de la MRC de Chaudière-Appalaches. Aussi, ayant toujours à l’esprit de donner de plus en plus la parole aux artistes, 3 créateurs témoignent de l’expérience de la création en temps de pandémie.  Merci de nous lire. Et très bonne lecture ! MB

 


Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more
22 janvier 2021

Dans le sillage affligeant d’une pandémie difficile…

Antoine Dumas

RCA (1932-2020)

Hommage

Par la qualité de sa technique unique et ses prises de position sur l’actualité, le peintre chroniqueur Antoine Dumas aura su combler les attentes des collectionneurs et des conservateurs des musées canadiens et québécois. Véritable communicateur, ce professeur émérite de graphisme de l’Université Laval, aura su aussi mener avec brio une carrière de peintre et de graphiste illustrateur. Homme d’analyse d’une conscience avisée, ses oeuvres s’offrent telles des opinions exprimées sur la société. Simplification du langage graphique. Anecdotes suaves. Lumière et couleurs en abondance. Vous nous manquerez monsieur Dumas ! Magazin’Art tient à offrir ses plus sincères condoléances aux filles du maître Dumas, ainsi qu’à tous ses petits-enfants, enfin aux collectionneurs endeuillés.

La rédaction

 

22 janvier 2021

Par la qualité de sa technique unique et ses prises de position sur l’actualité…

Françoise Pascals

Un intermède en écriture

Grande rencontre

Françoise Pascals dit avoir hérité de ce goût pour la beauté et l’esthétisme de son père qui était architecte et sculpteur. « Mon enfance fut bercée par l’amour du beau. J’ai grandi avec des livres dans lesquels je pouvais admirer pendant des heures les œuvres de peintres et de sculpteurs de toutes les époques. Rapidement, mon œil d’enfant fut attiré par la maîtrise de la technique et des couleurs des maîtres de la Renaissance. J’ai lu beaucoup de livres. Ça m’a donné la piqûre. » Or, si son choix de carrière s’est fait à 14 ans, soulignons que 60 ans plus tard, l’artiste est encore bien active pour notre plus grand plaisir. Un must !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Alexandre D’Astous

À la Galerie Vigneault et sur Internet

Les oeuvres de Françoise Pascals sont exposées à la Galerie d’art Vigneault à Repentigny ainsi que sur son site Internet (fpascals.com). « Le monde des galeries a changé au fil des années et celui de l’art aussi. On dirait que tout se ressemble aujourd’hui et je trouve ça dommage ». On retrouve des oeuvres de Françoise Pascals partout au Québec, en Colombie-Britannique, aux États-Unis et en Belgique où on apprécie son amour pour les peintres de la renaissance.

22 janvier 2021

Une rencontre avec l’artiste peintre Françoise Pascals n’a rien de banal…

Marie Montiel

Qui se ressemblent s’assemblent

Clin d’oeil

« Un jour, une jeune fille a posé pour moi. Elle a pris sa petite chatte dans ses bras. J’ai vu qu’elles avaient le même regard félin, le même sérieux et une grande complicité. Yeux de chat, mon premier duo humain/animal était né au bout de plusieurs minutes soit au moment où l’animal et le modèle se sont tournés en toute connivence vers ma caméra. Clic ! » La peinture de Marie Montiel chevauche les limites du conscient et de l’inconscient. Sauf que les sources de l’artiste ressortent d’un échange privilégié avec l’univers animal. À découvrir sans faute !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Michel Bois

mariemontiel.com

À noter que la tenue de cette exposition reprendra sa course après plusieurs annulations survenues avec la pandémie venant contraindre les activités des centres d’expositions.

Marie Montiel est représentée par la Galerie Courtemanche, 820, rue Principale Ouest, Magog (Québec), 819 843-2834

tailleurm@telupton.com

22 janvier 2021

Un jour, une jeune fille a posé pour moi. Elle a pris…

Madeleine Tailleur

Au-delà des premiers traits

L’art au féminin

La lecture des œuvres de Madeleine Tailleur demande de s’y arrêter longuement pour percevoir les éléments diaphanes poindre aux yeux de qui est prêt à investiguer davantage. Visages ou silhouettes de femmes se dévoilent alors en filigrane devant un arrière-plan où les déclinaisons en transparence d’une même teinte créent une atmosphère vaporeuse. Ses toiles offrent plusieurs degrés de lecture et d’interprétation au gré de la vision de chacun. Parlons d’une peinture dont le propos nous transporte à la manière d’un songe éveillé. Pure magie !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Lisanne Le Tellier

L’amateur d’art peut retrouver les oeuvres de Madeleine Tailleur à la galerie Archambault (Lavaltrie), à la galerie Douce Passion (Québec) ainsi qu’à la galerie Au P’tit Bonheur (La Malbaie).

Un beau recueil de plusieurs des tableaux de Madeleine Tailleur est également disponible sous la forme d’une sorte de rétrospective de son parcours artistique. « Comme mon type de travail exige de passer suffisamment de temps devant mes oeuvres pour pouvoir les décoder et que peu de gens ont l’occasion de le faire, j’ai pensé qu’un livre permettrait l’arrêt prolongé nécessaire à une meilleure appréciation de celles-ci », résume-t-elle. 96 pages de textes et d’images, disponible pour la somme de 40,00 $ au 450 549-2740.

tailleurm@telupton.com

22 janvier 2021

La lecture des œuvres de Madeleine Tailleur demande de s’y arrêter…

Céline Martel

La zenitude des œuvres

Réalisme contemporain

Les toiles de la peintre sont à la fois abstraites et figuratives. Ici, un trait ou une silhouette à peine suggérée. Là, une maison, un personnage, un arbre, une bicyclette, un oiseau. Toute en douceur, l’écriture de Céline Martel n’en n’est pas une de transitions brusques. Aussi ses œuvres aux atmosphères si tendres semblent vouloir bercer le spectateur, telles de véritables paraboles picturales comme un appel à la sérénité. Un art inspiré !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Marie-France Bégis

Pour voir les oeuvres de Céline Martel :

celinemartel.com

Instagram: celinemartelart

Galerie Urbania: arturbania.ca/celine-martel/

Galerie d’art de Miss Rey: lagaleriedemissrey.com

Exposition virtuelle Rendez-vous Art contemporain:

rendez-vous-art-contemporain.com/

22 janvier 2021

Les toiles de la peintre sont à la fois abstraites et figuratives…

Michel Normandeau

Le vent dans les toiles

Peindre un pays

Peintre de plein air de la région de Tremblant, Normandeau affronte le vent et les intempéries du vaste territoire de la vallée de la rivière Rouge et de la Diable. Sa palette connaît tous les secrets de la richesse visuelle de ces deux microcosmes des Laurentides. La majesté des grands espaces, les lumières uniques, les bancs de sable en bordure des rivières, le vol des hirondelles et des oiseaux migrateurs, tout cela à la portée de sa main, mais pour nos yeux. Plaisir garanti !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Robert Lafontaine

22 janvier 2021

Peintre de plein air de la région de Tremblant, Normandeau…

Anne Thibault (Tibo)

Entre le parfait et le flou

Abstraction

Les toiles vibrantes de l’artiste Anne Thibault (Tibo) nous amènent ailleurs. Des profondeurs de ses teintes d’encres aux feux des teintes écarlates, en passant par le survol des aspérités juxtaposées, son œuvre est une lumineuse aventure. L’artiste aime investiguer la dualité et le paradoxe comme si elle fouillait l’ambiguïté et les eaux troubles de l’inconscient humain. Une œuvre toute en poésie.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Isabelle Gauthier

22 janvier 2021

Les toiles vibrantes de l’artiste Anne Thibault (Tibo) nous amènent ailleurs…

Jean-Yves Côté

L’origamisme du métal

Formes, volume et espace

Les mégas-sculptures ont leur propre code de communication, une grammaire visuelle très particulière. Par le côté sibyllin de leur langage, leurs créateurs sont des communicateurs singuliers. On entend parfois dire que ces artistes font le lien entre les forces cosmiques et terrestres. Selon Côté, un bon sculpteur est quelqu’un qui peut rendre ce qu’il veut exprimer et faire en sorte que les gens comprennent son message. À lire absolument !

Fleur de nuit, acier inoxydable et éclairage solaire, 24 pieds (hauteur) × 4 pieds (diamètre) (744 × 122 cm), 2019Note : Cette pièce fut créée lors du projet Sculpteur en résidence pourla ville de Longueuil en 2019. Installée dans le Parc Marie-Victorin.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Par Robert Lafontaine

22 janvier 2021

Les mégas-sculptures ont leur propre code de communication…

René Gagnon

Le géant amoureux fou du Royaume du Fjord

Grande rencontre

« L’intérêt dans une toile est multiple. Le sujet, le motif, doit toujours être rendu d’une façon simple, compréhensible, mais saisissante pour le spectateur. Celui-ci doit être amené – par l’élimination des détails superflus – à suivre le chemin que le peintre lui indique et voir tout d’abord ce qui a empoigné l’exécutant. » – Alfred Sisley

Fils d’agriculteur épris de liberté, René Gagnon voulait être un coureur des bois. Or, les aléas de la vie et la douce contagion de l’art en aura décidé autrement. Et pour le mieux ! En effet, les plus grands de cette époque lui auront transmis la passion tumultueuse et fulgurante de l’art. Les René Richard, Cosgrove, Ayotte, Albert Rousseau, Marc-Aurèle Fortin et autres, ont été de ceux-là.

Au pays d’un royaume (Saguenay), huile sur Isorel, 40 x 48 po, 2008

Au pays d’un royaume (Saguenay), huile sur Isorel, 40 x 48 po, 2008

Simplement du fait qu’il était le neveu de René Bergeron, important agent d’artistes et que celui-ci invitait ses protégés à venir peindre sur ses terres au Saguenay. Ainsi, l’autodidacte René Gagnon aura reçu les meilleures leçons d’art et de vie de la bouche même de ces passionnés, épris de grande liberté. En entrevue, et à son âge avancé, il aime se rappeler ces moments de fin de journée, où chacun appréciait le travail des autres, souvent par des critiques constructives. Mais toujours dans la joie de constater ce que le collègue avait su capter du paysage et des lumières fugaces du moment.

Féerie d’automne, huile sur Isorel, 40 x 48 po, 2016

Féerie d’automne, huile sur Isorel, 40 x 48 po, 2016

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois


renegagnon.com

info@renegagnon.com

66, chemin de la Pointe à Gagnon, Anse de roche, Sacré-Cœur, QC

Musée René Gagnon, 203, rue Notre-Dame Ouest, Montréal, QC

Image d’en-tête : Féerie d’automne, huile sur Isorel, 40 x 48 po, 2016

 

Hiver 2020

28 décembre 2019

L’intérêt dans une toile est multiple…