Galerie Jeannine Blais
Magazin'Art
  • Mots cachés, 24 x 36 po

    Joan Dumouchel

    Impressions fugaces

    Grande rencontre

    Peintre des moments d’introspection, Joan Dumouchel sonde les nuances de la psyché humaine avec une œuvre contemporaine laissant place à l’imagination. Ses visages réalistes habitent des univers oniriques qui invitent à l’évasion. Portrait d’une intuitive.

    Joan Dumouchel a toujours rêvé d’être artiste. Du plus loin qu’elle se souvienne, l’artiste de 63 ans a toujours dessiné. Au cours de ses études en arts à l’UQAM, l’abstrait avait la cote. Pourtant, le portrait a toujours exercé sur elle sa fascination. « Mes cours préférés étaient ceux de modèle vivant. Armée de fusain, je dessinais sans relâche. » Enseignante en arts plastique pendant quelques années, elle sera approchée par Omer DeSerres pour donner des ateliers aux enseignants et professeurs d’art. Cette connexion en amènera une autre, avec la compagnie de peintures acryliques Liquitex, qui l’enverra en Angleterre avec un échantillonnage sélect d’artistes internationaux ayant comme mission de tester le matériel. Une expérience inoubliable tant culturelle qu’artistique.

    Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

    Texte d’Isabelle Gauthier

    Représentée chez :

    Galerie Blanche, Montréal

    Iris, Baie-Saint-Paul

    Michel Bigué, Saint-Sauveur

    Martin Gallery, USA

    Mary Martin Gallery, USA

    Thompson Landry, Toronto

     

     

    Peintre des moments d’introspection, Joan Dumouchel sonde les nuances de la psyché humaine…

    LIRE +
  • Cœur arc-en-ciel no

    Luc Tessier

    Faire battre le cœur par la couleur

    Clin d’œil

    « L’œuvre d’art naît du renoncement de l’intelligence à raisonner le concret. »Albert Camus

    Luc Tessier peint des cœurs. Ce symbole universel et schématisé dont l’origine trouve sa source dans l’antiquité par association à la feuille de vigne, nous menant tout droit à Dionysos, le dieu du vin, de la bonne chair et de la sensualité.

    Or, au cours du temps le symbole trouva sa signification à part entière. Apparut alors au moyen âge la forme en rouge (couleur du sang) pour lui donner une dimension charnelle, corporelle, physique, tangible. La croyance à l’époque voulait que les sentiments humains proviennent du cœur, il n’en fallait pas davantage pour associer le symbole de la sensualité et l’organe. Et ce, jusqu’à aujourd’hui.

    Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

    Texte de Michel Bois

    Luc Tessier est représenté par les galeries suivantes :

    Québec Art
 40, rue Notre-Dame, Québec, QC
418 692-8200 www.galeriequebecart.com

    Galerie MP Tresart
 220, rue Hôtel-de-Ville, Durham-sud, Québec, QC 819 858-2177
 www.galeriemptresart.com

    Galerie Dosha
 922, rue Laurier, Beloeil, QC
450 813-4737
 www.dosha.ca


    Galerie Guylaine Fournier 104, rue Saint Jean Baptiste, Baie-Saint-Paul, QC www.galerieguylainefournier.com

    Galerie Le Bourget
 34, rue Saint-Paul ouest, Montréa, QC www.leluxart.com

    Luc Tessier peint des cœurs. Ce symbole universel et schématisé dont l’origine trouve sa source dans l’antiquité…

    LIRE +
Répertoire des artistes Répertoire des galeries

Abonnez-vous à notre infolettre !