Magazin'Art


Yves Ayotte

Création en apesanteur

Grande rencontre

« Peindre un paysage, c’est dégager la part d’énergie et de mouvement qu’il a introduit chez le peintre. » – Henri Bergson

Yves Ayotte est né en 1955 à Bois-des-Filion dans les Laurentides. Peu de temps après, il déménagea avec sa famille aux Trois-Rivières où il passera la majeure partie de sa vie, et ce, jusqu’à l’âge adulte. Épris de peinture depuis sa tendre enfance, c’est en 1978 qu’il décide de relever le défi de la création par l’obtention d’un bacca-lauréat en arts visuels dispensé par l’Université du Québec à Trois-Rivières. Les études furent brèves, car l’enseignement de l’époque porte sur l’exploration des matériaux et l’abstraction géométrique. Rien à voir avec la technique dont le peintre voulait s’approprier. Ce qui fatalement amènera Yves Ayotte à apprendre à peindre de façon autodidacte, en catimini, réalisant des toiles d’abord comme hobby. Et oui, en cachette! Car il se sentait freiné dans son élan fondamental, toujours sous l’emprise des préjugés de l’époque, au sein d’une famille pour laquelle la pratique de l’art menait obligatoirement à la marginalité, même si le père (policier de son métier) comptait pourtant le maître Léo Ayotte parmi ses cousins germains. Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more


Texte de Michel Bois

Yves Ayotte est représenté par la Galerie Iris à Baie-Saint-Paul, Qc, la Galerie Christine Genest, à Cap-Santé, Qc, la Galerie Les règles de lʼart, à Saint-Sauveur, Qc, et la Galerie Lumière au Pinceau, à Grand-Mère, Qc.

yvesayotte.com

 

 

Comments are closed.