Magazin'Art

Pablo Picasso

Baie-Saint-Paul

Deux expositions majeures se poursuivent au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. L’incontournable Fenosa et Picasso, une amitié, une primeur en Amérique du Nord qui réunit 114 œuvres et artéfacts illustrant l’amitié qui lia le sculpteur catalan Apel·les Fenosa à Pablo Picasso. Et, sous le signe de la passion de collectionner, le troisième volet de la série Les grands collectionneurs – Oser voir autrement, qui réunit des œuvres marquantes de l’art contemporain grâce à la collaboration de collectionneurs québécois. Jusqu’au 6 novembre 2016.

Automne 2016

 

Deux expositions majeures se poursuivent au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. L’incontournable Fenosa et Picasso, une amitié, une primeur en Amérique du Nord qui réunit 114 œuvres et artéfacts…

BAIE-SAINT-PAUL

Le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul présente l’exposition Fenosa et Picasso, une amitié, une primeur en Amérique qui illustre l’amitié qui lia le sculpteur catalan Appel les Fenosa à Pablo Picasso. L’exposition se compose de 114 œuvres et artéfacts s’articulant en un parcours en six volets, les visiteurs parcourront les sections Pablo Picasso, Coco Chanel, Paul Éluard, Tristan Tzara, Man Ray et Jean Cocteau. Le corpus réunit notamment 24 sculptures de Fenosa ayant appartenu à Pablo Picasso ainsi qu’une série de sculptures de Fenosa datant de 1930 à 1974. Dessins, photos des années 40, illustrations, volumes et correspondances s’ajoutent à l’exposition, en proposant une riche documentation sur l’amitié Fenosa-Picasso qui s’inscrit dans l’histoire de leur époque, celle de la guerre civile espagnole puis de la Seconde Guerre Mondiale. Du 18 juin au 6 novembre 2016.

Aussi présentée au Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul, l’exposition Oser voir autrement : Les grands collectionneurs III, le troisième volet d’une série d’expositions portant sur l’univers de grands collectionneurs conçues par le musée au cours des cinq dernières années. Réunissant une cinquantaine d’œuvres réalisées entre 1943 et 2014, cette exposition présente les productions d’artistes qui ont su prendre des risques afin de donner un nouvel élan à la création, devenant ainsi les ambassadeurs de nouveaux styles. Oser voir autrement, c’est donc une façon d’aborder l’art et la vie, tant par les artistes que par les collectionneurs qui ont eu l’audace de croire en la vision de créateurs hors du commun. Quinze collectionneurs québécois ont généreusement accepté de partager avec le public leurs pièces les plus significatives qui, pour la plupart, n’ont été exposées que très rarement. Du 18 juin au 6 septembre 2016.

Le 34e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul se déroulera sous le thème Mobilités, sous la direction artistique de Marie Perrault. Réunissant 12 artistes du Québec, du Canada, de France, de Suisse et du Sénégal, y travaillant pendant un mois, le Symposium explorera les phénomènes liés à la mobilité, à ses conséquences sociétales et aux imaginaires qui l’animent. La 34e édition du Symposium s’ouvrira sous la présidence d’honneur de l’artiste François Morelli. Marc Séguin, artiste peintre, écrivain et cinéaste de réputation internationale, agit à titre de porte-parole de l’événement. Le Casino de Charlevoix, en collaboration avec la Collection Loto-Québec, présente ce 34e Symposium international d’art contemporain de Baie-Saint-Paul. Du même souffle, le Casino sera présentateur du prix Coup de cœur du public lors de cet événement fort prisé des amateurs d’art contemporain. Du 29 juillet au 28 août 2016.

Été 2016

Le Musée d’art contemporain de Baie-Saint-Paul présente l’exposition Fenosa et Picasso…

Véronique III , huile, 73 x 60 cm

Maria Lluis

Dans son atelier – Perpignan, janvier 2016

Artiste venue d’ailleurs

Une rencontre avec l’artiste peintre Maria Lluis, c’est comme faire un voyage sur une île de sérénité, loin du bruit qui perturbe la pensée.

Au cours d’un vernissage ou dans son atelier, Maria Lluis reste la même, habitée par un univers intérieur fait de savoir et d’expérience, de sensibilité et d’intuition. J’allais ajouter de spiritualité, mais Maria Lluis ne parle pas vraiment de spiritualité. Elle parle de philosophie, de sagesse, de vérité. « J’ai la foi du charbonnier, » déclare l’artiste. La foi du charbonnier … définition du Petit Robert : Nous sommes tous invités à une foi vraie et non pas naïve, c’est-à-dire une foi qui est une véritable démarche de liberté et pas une solution simpliste.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Ch. Frenay

Une rencontre avec l’artiste peintre Maria Lluis, c’est comme faire un voyage sur une île de sérénité, loin du bruit qui perturbe la pensée. Au cours d’un vernissage ou dans son atelier, Maria Lluis reste la même…