Magazin'Art

Gisèle Boulianne

Gisèle Boulianne

« Tourne-toi vers le soleil, et l’ombre sera derrière toi ! »

Les gens qui font l’évènement

Voici une citation sur le bonheur qui sied comme un gant à l’artiste Gisèle Boulianne. En effet, toute la créativité de Gisèle touche le pinacle du succès. Cela fait 40 ans qu’elle peaufine la présence de ses œuvres ici comme ailleurs à l’étranger. Les résultats sont au rendez-vous à partir de son atelier-galerie de la rue Sault-au-Matelot à Québec.

À quoi tient le succès en arts visuels ? Talent, travail, beaucoup de travail, singularité, persévérance, audace et chance sont probablement les mots tombant sous le sens d’une heureuse carrière épanouie. Décloisonnement de la démarche, intuition et adaptation sont tout autant des mots d’ordre résonnant sur la voie du succès. Mais cela sans dénaturer l’essence même de ce qui compose le caractère exceptionnel et l’unicité de la création de l’artiste en constante évolution.

Parlons de la Galerie Gisèle Boulianne. Nouvelle orientation : plus question de produire des expositions sur les cimaises de ses voûtes historiques. La besogne de la sélection, des accrochages et du gardiennage étant devenue trop éreintante. Et cela au détriment du temps à consacrer à sa propre création. Sans oublier ce sentiment de grande déception de ne pas vendre grandement pour les artistes dont on peut quand même dire qu’ils ont été choyés. Ajoutons cependant, que sous l’œil de Gisèle, les expositions de ses protégés furent mémorables en ce qui a trait à la qualité professionnelle des œuvres présentées. Voici donc un aperçu exemplaire de la générosité de Gisèle Boulianne, soit dit en passant.

Aucune recette

Le succès de Gisèle Boulianne est sans commune mesure. Hasard ? Chance ? Oui et non ! Avant toute chose il y a du travail, un esprit critique, et une très grande sensibilité. Voire un sens des affaires aiguisé et un indicible instinct. D’où la diversification d’apparition de ses œuvres sur des vêtements, des bracelets et boucles d’oreille, des coussins, des cravates, des écharpes et des luminaires assemblés tels des sculptures, à même des colonnes d’acier. Les résultats sont aussi époustouflants que gagnants. Cela faisait longtemps que Gisèle Boulianne voulait emprunter de nouvelles avenues. Un jour, une compagnie lui a offert d’amalgamer leurs produits à son génie créatif. Les résultats furent plus que concluants. Ce qui n’est pas le lot de plusieurs artistes sollicités et qui se sont lancés. Surtout pour les peintres abstraits dont le résultat s’apparente trop souvent à des taches de « ketchup » éclaboussées sur des vêtements au design quelconque et édulcoré. Soit le contraire des créations de madame Boulianne supervisant toutes les étapes de conception. Cela en passant de la résistance des tissus lavables jusqu’à la justesse des œuvres reproduites dans l’essence même du tableau recréée.

Au moment d’écrire ces lignes, Gisèle Boulianne s’imprègne des couleurs, des lumières, des textures et des parfums capiteux des épices indiennes. Il s’agit de sa manière bien à elle pour se ressourcer. En effet, les grandes villes visitées à chacun de ses voyages lui auront apporté l’inspiration étincelante pour peindre et faire le plein d’énergie pour continuer sa quête artistique. Or, les couleurs sont célébrées en Inde depuis la nuit des temps. « Holi » est l’une des plus grandes fêtes de l’Inde, sans doute la plus populaire et la plus joyeuse de toutes, et la plus colorée bien sûr ! C’est l’occasion pour petits et grands de s’asperger de poudres multicolores et d’eau. Les gens vêtus de blanc circulent avec des pigments de couleurs et les jettent sur les autres passants. Les couleurs des pigments ont une signification bien précise : rouge pour la joie et l’amour, bleu pour la vitalité, vert pour l’harmonie, orange pour l’optimisme.

Pour l’heure la nouvelle mouture de l’artiste met en image des instruments de musique (le saxophone), la ville de Québec sous les éblouissements scintillants de l’hiver, les chiffres, l’idée des cycles infinis et les constellations. Le tout peint sur toile ou sur l’acier anodisé. Rehaussé de feuilles d’or et d’argent pour un maximum de luminosité.

Anecdote : un texto reçu avec la photographie jointe d’une Australienne portant un des vêtements de Gisèle acheté à Québec. « Des gens de ma famille passeront par Québec cet été pour acheter des leggings et des tuniques ! » assure-t-elle dans son message. Comme quoi, à notre époque, l’art et la culture se partage, et pour le mieux en ce cas-ci, à vitesse grand V ! Gisèle Boulianne, artiste de grand talent sans frontière aucune !

Printemps 2019


Galerie d’art Gisèle Boulianne 55, rue du Sault-au-Matelot, Vieux-Port de Québec,

418 802-2505

www.giseleboulianne.com

Voici une citation sur le bonheur qui sied…

Momentum, 48 x 72 po

Gisèle Boulianne

La vie et rien d’autre

Grande rencontre

« Impudique ou publique, mère, épouse, créatrice et voyeuse, je suis éprise de ce fou qui habite en moi. Ce double magique qui me poursuit depuis l’enfance. » – Sonia Rykiel

En poussant la porte du 55, rue du Sault-au-Matelot, une expérience en arts visuels peu commune s’offre à vous. Il s’agit de l’univers de Gisèle Boulianne, boule d’énergie contagieuse, dompteuse de faisceaux lumineux, artiste caressant les illusions du merveilleux.

Tout ce que touche Gisèle Boulianne s’avère un succès. Rien ne tient du hasard. C’est par essai et erreur qu’elle fait son petit bonhomme de chemin pour en arriver à ce succès conféré ici comme ailleurs à l’étranger.

Secret, acrylique sur toile, 72 x 30 po

Secret, acrylique sur toile, 72 x 30 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Galerie d’art – Loft de création Gisèle Boulianne 55, rue Sault-au-Matelot, Vieux port de Québec, G1K 3Y7 418 692-2505 ou 418 802-2505

En poussant la porte du 55, rue du Sault-au-Matelot, une expérience en arts visuels…

Dix artistes de la région

de Portneuf

Sur le radar

Pour l’édition du numéro de l’été 2017, dix artistes professionnels de la MRC de Portneuf nous font le plaisir des découvertes de la création en arts visuels. Fanas d’arts visuels, artistes, collectionneurs, galeristes, commissaires, journalistes, producteurs d’évènements régionaux, à vous de lire, de voir et d’agir maintenant !


 

Carol Poulin

Joie, huile sur toile, 48 po x 64 po, 2017

Joie, huile sur toile, 48 po x 64 po, 2017

Carol Poulin est un merveilleux créateur dont  les connaissances en peinture lui ont  permis de  travailler à titre de restaurateur prestigieux à qui l’ont a confié  de véritables trésors de l’histoire de l’art. « Avec le cumul des années et la connaissance du métier, dit-il, le processus de création est devenu  le moteur de ma démarche où l’improvisation s’est imposée comme  l’outil de départ privilégié. Cette ouverture de l’approche permet l’imprévu, rend le geste urgent et provoque inévitablement le renouvellement de l’imagerie et du langage. Cet abandon de la raison permet au subconscient de prendre la place et de suggérer des lieux insoupçonnés, aussi loin que  ceux de l’enfance. Les influences sociales, politiques et émotionnelles se révèlent à travers ces éléments qui surgissent ; j’ai alors la liberté de garder ou d’éliminer ce qui n’est pas essentiel à l’œuvre et à l’émotion qui s’impose. » Que cela soit en dessin ou  en peinture Carol Poulin excelle et surprend. Réalisme, expressionnisme, surréaliste et abstraction lyrique, les influences sont multiples. À ses œuvres maintenant de parler !

MB

Informations :

229, du Trèfle, St-Augustin de Desmaures, G3A 1H9 / 418 878-6148 / carolpoulin@videotron.ca / www.carolpoulin.ca


 

Cathy Raymond

Au diapason (série À chacun son rêve), acrylique, graphite, aquarelle, pastel, fils, tissus sur toile galerie, 48 x 36 po, 2005

Au diapason (série À chacun son rêve), acrylique, graphite, aquarelle, pastel, fils, tissus sur toile galerie, 48 x 36 po, 2005

Cathy  Raymond  vit et travaille à Portneuf depuis 6 ans. Elle est titulaire d’un baccalauréat de l’École des arts visuels de l’Université Laval. Et depuis 2014, ses créations se revendiquent tant  des  arts visuels  que des métiers d’art par le recours à l’intégration de matières textiles, cousues et  tissées au sein de ses tableaux. Œuvres peintes ou dessinées avec une audacieuse fantaisie où les reliefs des matières cousues jouent un rôle singulier ; le respect de la perspective, la représentation appliquée des matières, les plans fauves et rugissants de lumière venant contribuer à en faire des jeux d’une réalité inusitée. L’approche est consciencieuse. L’imagination s’y fait prospective. Une création hors des sentiers battus.

MB

Informations : 

www.cathyraymond.ca / cathyraymond@videotron.ca / 418 801-7508


 

Céline Martel

Brume matinale, techniques mixtes, 40 x 30 po, 2016

Brume matinale, techniques mixtes, 40 x 30 po, 2016

Souvent  à la limite de l’abstraction et de la figuration, le recours heureux aux techniques mixtes alliant acrylique, dessin et collages de diverses matières, plongent  le spectateur au centre d’un horizon inhabituel, mouillé et texturé. Parlons de toiles où le geste et les matières, la symbolique des personnages à peine esquissés et l’édification en profil de mégapoles, s’allient au mystère pour créer une atmosphère où le naturel s’apparente au surnaturel afin de cerner une parabole. Céline Martel dépeint une atmosphère dense de manière à faire transparaître l’âme. Œuvre d’une sensibilité secrète, exaltée, tout  y repose sur la rudesse de la matière et la subtilité des gestes et du coloris pour exprimer la vérité hors du temps de l’artiste.

MB

Informations :

martelce@hotmail.com / cmartel@celinemartel.com / www.celinemartel.com


 

Christine Genest

La ferme ancestrale, acrylique sur toile, 36 x 48 po, 2017

La ferme ancestrale, acrylique sur toile, 36 x 48 po, 2017

L’artiste est une merveilleuse raconteuse d’histoires gorgées des sucs d’un univers fantasmagorique à la fois inspiré par les traditions du mode de vie rural et  d’anecdotes candides et suaves. Tout ici est prétexte à peindre des maisons québécoises, des personnages et des animaux à la fois colorés et amusants. Couleurs vives, toniques et ensoleillées, deviennent ici l’expression de son regard nous ramenant à la magie  grandiose d’une sorte de communion entre l’énergie vivifiante de la nature, la complicité implicite et réconfortante des animaux et la joie de vivre cette expérience humaine. Sa vision est le bonheur et la joie de vivre. N’est-ce pas là l’ultime manière de nous rappeler par les moyens propres du  peintre que le bonheur est aussi une des vocations de l’artiste ?

MB

Informations :

Galerie d’Art Christine Genest 57A, route 138, Cap-Santé, Qc, G0A 1L0 / 418-462-0909 ou 418-285-5466 / christine.genest@globetrotter.net / www.artistepeintrechristinegenest.com

Galerie Christine Genest, Cap-Santé / Galerie Jeannine Blais, North Hatley / Galerie Yvon Desgagnés, Baie-Saint-Paul


 

Gisèle Boulianne

Chigaco, acrylique sur métal avec lumières intégrées, 24 x 48 po

Chigaco, acrylique sur métal avec lumières intégrées, 24 x 48 po

Les œuvres de Gisèle Boulianne sont d’une habileté et d’une actualité flamboyante ! Ses peintures représentent des scènes de la vie urbaine en mouvement, où s’entremêlent lignes et formes dans une complexité de couleurs diffuses. Ses œuvres sont exposées à sa Galerie d’art – Loft de création située dans le Vieux-Port de Québec.

De graphiste à enseignante en arts plastiques, et possédant un baccalauréat en arts visuels, cette  artiste unique en son genre, et largement jalousée par plusieurs artistes pour son style et son grand talent, poursuit une carrière en pleine ascension tant sur le marché national qu’international. Ses peintures sur toile, sur métal perforé et lenticulaires à effet 3D sont à l’image de son caractère bouillonnant, audacieux et avant-gardiste de Gisèle Boulianne.

Jonglant entre son atelier de Cap-Santé et sa galerie de Québec, l’artiste prend aussi le temps de s’impliquer dans plusieurs organisations entrepreneuriales. Elle est entourée d’une équipe stimulante d’employés, de fournisseurs, de collaborateurs, de nombreux clients et de collectionneurs sérieux. Sa recette du succès : une personnalité humble et dynamique, dotée d’un mélange de créativité, de persévérance et d’innovation. Vous êtes avertis.

MB

Informations :

Galerie d’art – Loft de création Gisèle Boulianne 55, rue du Sault-au-Matelot, Vieux-Port de Québec, Qc, G1K 3Y7 / 418 692-2505 ou 418 802-2505 / www.giseleboulianne.com


 

Harold Germain

Sous le pont de la rivière des Roches, huile sur toile, 61 x 91,4cm, 2015

Sous le pont de la rivière des Roches, huile sur toile, 61 x 91,4cm, 2015

« Mon travail, c’est dire la nature et la vie ! » Harold Germain ajoute : « Je crois que peindre la beauté contribue à changer les cultures, à façonner le quotidien des gens et à apporter de l’harmonie dans le monde ». Voilà. C’est dit. Oui, cet humaniste attachant est aussi un formidable peintre doté d’une précieuse sensibilité. Surtout que de peindre à l’huile sur le motif et à travers les lumières impressionnistes relève d’un amour inconditionnel pour l’art, la nature et l’environnement. Féru des communications de formation, ethnologue et auteur travaillant dans le domaine de la muséologie, son  art procède d’une conception émotive toute personnelle, savante, fouillée. Quel plaisir de  savoir qu’un peintre est à immortaliser sur toile, des endroits tout au long des rivières, des marais et du fleuve de la région de Portneuf. Autodidacte, la couleur mûrement choisie devient le complément idéal de la forme, mettant en évidence, maintes  trouvailles impressionnistes. Une création à suivre !

MB

Informations :

harold.germain@hotmail.com / 418 876-2604 / Galerie d’art Chez Alfred Pellan, 3e Ave, Qc, G1L 2W4 / www.chez-alfred-pellan.com


 

Jean-Michel Caron

Sans titre, composition no.10, acrylique sur toile, 5 x 8 pi, 2015

Sans titre, composition no.10, acrylique sur toile, 5 x 8 pi, 2015

Une fête pour les yeux venant se prêter au jeu d’une sorte de va et vient entre les formes et le fond. Impossible de poser le regard. Tout bouge. Tout est en mouvement. Et l’œil renouvelle l’expérience sans cesse aucune. « D’un côté, j’explore des compositions qui sont liées à une sensibilité à l’événement, au phénomène, au geste et à la matière. De l’autre, je développe une recherche sensible aux références extérieures et aux mécanismes d’interprétation de l’œuvre. L’accumulation, la confrontation, l’assemblage et la citation sont des procédés récurrents qui animent mon travail. L’œuvre est achevée lorsqu’elle semble contenir et/ou proposer ses propres codes de lecture. Je sais que j’ai terminé une pièce lorsque j’arrive à un résultat qui suscite chez moi un sentiment d’étonnement », explique Jean-Michel Caron.

MB

Informations :

www.jean-michelcaron.comjimcaron@gmail.com


 

Jeannette Trépanier

Complicité, huile sur toile, 16 x 12 po, 2016

Complicité, huile sur toile, 16 x 12 po, 2016

« Peindre pour vivre et partager une émotion, une découverte, un ravissement à travers mes  expériences, mes tentatives, mes réussites ou  mes échecs. L’univers onirique des mythes, contes et légendes, la fantaisie ou  la réalité du quotidien, le monde  animal, végétal et plus particulièrement les enfants qui traversent ma vie sont mes sujets de prédilection », relate l’artiste. Nul doute, ce peintre d’exception sait et peint !  Elle ajoute que le réalisme de ses images lui propose des défis. En effet, la perspective, le rendu des textures, la fidélité aux couleurs, aux tons, le jeu des contrastes, de la lumière, sont autant de lieux où elle tente de repousser ses limites dans des thèmes variés comme, la nature morte , la peinture animalière, le portrait ou des sujets plus fantaisistes.

« Ce que je vis, ce que je vois et ce que je peint comblent de plaisir l’artiste en  moi. Mais de voir également le ravissement de ceux qui apprécient mes toiles, car c’est inévitablement dans le regard des autres que la peinture prend toute sa signification, attise la passion de dire aux autres. » À la vue des toiles, qui oserait dire le contraire ? Sublime !

MB

Informations :

L’atelier est accessible au public tous les jours durant la saison estivale de juin à octobre et plus tard sur rendez-vous.

95, rue du Roy, Cap-Santé, G0A 1L0 / 418 285-5438 / jeannette.trepanier@videotron.cawww.jeannettetrepanier.com


 

Mario Jobin

Le saut, bronze, 19 x 5 x 16 po, 2017

Le saut, bronze, 19 x 5 x 16 po, 2017

Les fondeurs de bronze ne sont pas légion. Encore moins ceux qui sont autodidactes. Mario Jobin est de ceux-là. Un saumon émergeant à la surface de la rivière Jacques-Cartier, tel est le moment que le sculpteur a voulu fixé dans le temps. Réalisée selon la technique d’un moulage à la cire, cette pièce unique représente l’effort et la détermination du poisson à remonter les rapides le menant à la fraie et à la survivance de l’espèce.

Depuis 2009, à l’intérieur de la fonderie de bronze à petite échelle de sa conception, le sculpteur/fondeur expérimente une technique ancienne dite à la cire perdue. À partir de métaux, qu’il fait fondre et coule dans des moules de sa fabrication, Mario Jobin nous livre des sculptures vigoureuses dans le propos et merveilleuses, tant par la force technique que par l’expressionnisme inusité et enrobé des patines particulières de son cru.

MB

Informations :

mariojobin@globetrotter.netwww.artistepeintrechristinegenest.com

Galerie Christine Genest, Cap-Santé, Qc / Galerie d’Art Jeannine Blais, North Hatley, Qc


 

Yvan Bédard

Sérénité printanière, sur toile ou papier d’art de qualité longue durée ou archivage. Édition limitée à 10 impressions originales.

Sérénité printanière, sur toile ou papier d’art de qualité longue durée ou archivage. Édition limitée à 10 impressions originales.

En notre époque, la photographie étonne et étonne encore par son acuité, son rendu technique et la sensibilité de son imagerie. Les œuvres d’Yvan Bédard figurent au sein des  plaisirs et des découvertes inattendues !

« Photographe paysager, je m’inspire de l’esprit des lieux et de l’ambiance du moment, » indique l’artiste. « Vivre le présent est nécessaire pour découvrir la beauté  d’une scène. Mon processus est lent, minutieux et intuitif, requérant à la fois disponibilité émotive et maîtrise technique pour faire de la prise de vue une action créatrice allant bien au-delà du simple cliché. Exclure du cadre ce qui ne contribue pas à l’émotion que l’on veut transmettre, choisir les bons plans, attendre les bonnes lumières et y retourner aussi souvent que nécessaire, voilà les bases de ma recherche de la beauté. » Professeur émérite de l’Université Laval en génie géomatique, titulaire du prix d’Excellence en enseignement de l’Université Laval et conférencier international, Yvan Bédard enseigne la photographie à titre privé. Depuis 2009, ses cours d’introduction à la photographie numérique et de composition photographique avancée sont offerts à la Ville de Neuville. Il offre aussi ses cours à la Galerie d’art Chez Alfred Pellan située sur la 3e Avenue à Québec.

MB

Informations :

www.yvanbedardphotonature.comwww.chez-alfred-pellan.com / 418 561-7046 (Neuville)


 

Vous désirez proposer votre région ?
Contactez-nous !

Dix artistes professionnels en arts visuels de la MRC de Portneuf…