Magazin'Art
Magazinart sur le radar Abitibi

Sur le radar

Abitibi

Sur le radar

Découvrez 10 artistes de la région d’Abitibi! Votre Magazin’Art de l’été, s’est aventuré en Abitibi, lieu d’un métissage étroit entre culture et nature. Pour votre plaisir, on y débusque une création expressive et singulière, comme si l’Abitibi n’avait de cesse de nous dire sa vérité pour notre plus grand plaisir de voir et savoir. Soulignons que cette rubrique a pour but de faire connaître la création produite en région au large public, qu’il soit composé de galeristes, de collectionneurs, journalistes ou producteurs d’événements. À noter que pour la publication de l’automne, nous serons en Estrie.


Anne Théberge

Hannah, acrylique sur papier, 18 x 24 po, 2015

Hannah, acrylique sur papier, 18 x 24 po, 2015

On pense à Rouault. Non pas pour le côté religieux, mais bien pour le talent prestigieux à ramener le portrait d’un personnage à l’essentiel des valeurs qu’il dégage. « Mon travail en peinture cherche à dépasser les perspectives convenues et ordinaires de l’Homme (humanité). Ma création s’appuie sur les notions de fragilité et de vulnérabilité que j’envisage comme une ouverture sur des états bruts, libres de faux-semblants et de conditionnement. Je tente d’en faire émerger un sens. Une force dénuée d’artifices qui se situe ailleurs que dans les paramètres de l’image convenable, lisse et parfaite. Peindre est d’abord, pour moi, un acte qui prend racine dans l’instinct, la gestuelle, la sensation et la poésie », me dit la peintre Anne Théberge. Du grand art ! Le vrai ! Celui au-delà des yeux.

MB

thebanne@gmail.com


Caroline Blouin (Méoune)

In between, acrylique sur toile, 36 x 48 po, 2018

In between, acrylique sur toile, 36 x 48 po, 2018

« Je m’exprime essentiellement par la peinture abstraite à l’acrylique. Par elle, je lance des liens afin de communiquer mon énergie, mes émotions via la couleur et la recherche d’équilibre si apaisant à mon inconscient anxieux. Je crée dans l’instantanéité du moment où je me confronte à la toile. Sans narration aucune, je ne crée pas d’histoire, sauf peut-être celle que le spectateur pourra s’inventer » confie Méoune. L’artiste est encore jeune en carrière. On sent la découpe de la forme intuitive, mais aussi la recherche sous-jacente à vouloir jeter les bases d’un langage personnel où les formes s’imbriquent selon l’énergie des couleurs. La peintre vie assurément sa peinture. Une artiste à suivre pour le meilleur à venir.

MB

Facebook : @meoune
Instagram : #meoune
Tél : 819-354-9196
caro.blouin@me.com


Céline J.Dallaire

MAPPE VII , huile sur panneaux Ampersand, assemblage de 4 panneaux de 24 x 24 po

MAPPE VII , huile sur panneaux Ampersand, assemblage de 4 panneaux de 24 x 24 po

Originaire de Rouyn-Noranda, Céline J. Dallaire a fait ses études en beaux-arts aux États-Unis où elle explore les disciplines de l’art graphique, de l’estampe, de la sculpture, de la photographie et de la peinture. De retour au pays après un séjour de dix-sept ans, son parcours multiculturel forge son identité et lui lègue un riche héritage qui influence son travail artistique.

L’utilisation des technologies et l’exploitation de la peinture sont au cœur de sa démarche. Elle transforme en réalisations abstraites les sujets d’actualité. Influencé du tachisme et de l’univers des fibres et textiles, son langage s’organise autour de la notion des contrastes et de la répétition des motifs.

Mappe VII fait partie d’une série d’œuvres récentes, inspirée de vues en plongée. L’œuvre est composée de quatre panneaux interchangeables où des motifs linéaires colorés s’entrelacent et s’imbriquent tel un tissu urbain en un mouvement exponentiel.

Galeriste située au cœur du milieu culturel du Vieux-Noranda, l’artiste se consacre également à l’enseignement des arts via l’Académie des arts Céline J. Dallaire fondée en 2000. Ses œuvres font partie de collections privées et publiques à travers le Canada et le États-Unis.

MB

Tél : 819 768-2916
celinejdallaire@gmail.com
https://www.celinejdallaire.com/


Jocelyne Caron

Poésie abitibienne, encaustique sur bois, 30 x 30 cm, 2013

Poésie abitibienne, encaustique sur bois, 30 x 30 cm, 2013

L’image donne à respirer l’air ambiant. D’où cette sensation de très grande liberté. L’espace, le calme, le silence et le contact avec la nature seraient-ils le plus grand bienfait apaisant de notre époque ? « Les grands espaces, la vie des gens qui m’entourent et les drames qui se déroulent dans le monde influencent continuellement mes choix de sujets. Des événements peuvent marquer le quotidien de tout être humain. Le fil des saisons, et les émotions qui s’y vivent me rendent plus créative. Dans mes œuvres, je m’échappe de la réalité pour aller ailleurs dans mon imaginaire. En fait, c’est à ce moment que la magie opère » confie la peintre Jocelyne Caron. La cire d’abeille demeure son médium de prédilection : l’artiste préfère mélanger elle-même les pigments de couleur à la cire afin de créer la plus personnelle des palettes; translucidité de la cire, empâtement à la spatule, et grattage des surface venant distribuer son lot d’accidents à contourner pour la naissance de hasards inattendus et heureux. Une œuvre formidable !

MB

Tél : 819 797-6605
jocelynecaron8@gmail.com


Louisa Nicol

Jean-Pierre, 3 crayons, dessin marouflé sur toile, 183 x 91 cm

Jean-Pierre, 3 crayons, dessin marouflé sur toile, 183 x 91 cm

Quand on pense à artiste actuel en matière de dessin le nom de Louisa Nicol s’impose. La dame possède la conscience du corps de ses modèles. Et tout autant la connaissance des précieux papiers venant accentuer l’acuité de l’expression. Le tout est marouflé sur des toiles de coton ou de lin et monté comme des tableaux. Plusieurs dessins tiennent compte du clair-obscur mettant l’accent sur le relief. D’autres dessins sont tracés au trait et, parfois, un seul détermine le contour du corps. Souvent, l’artiste se sert de la couleur et de la forme du papier Kraft déchiré comme des éléments qui lui permettent d’équilibrer les vides et les pleins de la composition. Louisa Nicol a travaillé comme graphiste à la Société Radio-Canada, de 1967 à 1983, et a été illustratrice pour de nombreuses maisons d’édition. Chargée de cours à l’Université du Québec à Montréal et à l’Université du Québec en Outaouais. À Palmarolle, fondation de la Galerie Sang-Neuf Art et l’École des Beaux-Arts Rosa-Bonheur, un lieu d’enseignement estival. Ajoutons Ars Longa, un lieu d’exposition qui a eu pignon sur rue, à Montréal. Son travail a été présenté dans de nombreuses expositions dans la province, ainsi qu’en France et au Japon.

MB

Galerie Sang Neuf Art 109, principale , Palmarolle, Qc
Tél : 819 787-3047
Ouverture dès le 24 juin au 3 septembre inclusivement.
Du mercredi au dimanche de 13 h à 18 h.


Martine Beauchamp

Plexus Solaire, Médiums mixtes, 44 x 30 x 5 po, 2016

Plexus Solaire, Médiums mixtes, 44 x 30 x 5 po, 2016

Martine Beauchamp trouve son langage par l’assemblage de divers matériaux. Papiers froissés, déchirés, tordus et tendus, métaux, plastiques et autres font du coude à coude à travers les organisations aussi audacieuses qu’inusitées.

L’intention est de faire revivre le matériau, lui redonner vie pour renouveler son rapport les perceptions convenues. « J’offre à toute matière l’ultime occasion de devenir personnage, vêtement, décor forestier, enfin tout ce qui éveille mon inspiration. J’aime bien dérouter le regardeur avec des objets récupérés au court de mes ballades matinales. Ces objets insérés à l’œuvre interpellent et intriguent le visiteur au point de choquer parfois le spectateur, signe heureux de réussite car j’ai atteint quelque chose en lui, » dit-elle. La femme demeure la thématique privilégiée dans ses œuvres. Fortes, fragiles ou démunies, l’artiste souhaite la réflexion ouverte à tous les possibles plutôt qu’à une imagerie réductrice pervertie par les stéréotypes et les clichés.

MB

csnmartineb@outlook.fr


Martine Savard

Way to be More, acrylique sur toile et fausses feuille d’or 122 x 122 cm, 2017

Way to be More, acrylique sur toile et fausses feuille d’or
122 x 122 cm, 2017

Imagerie entre le rêve et la réalité, technique alliant la peinture, la gravure les collages et le dessin. La création intuitive de Martine Savard trouve une présence enviée au sein du domaine des arts visuels actuels. Sorte de journal de bord de ses rêves, désirs, opinions et états d’âme, tout semble respirer à une vitesse au-delà des songes. Un peu comme si le spectateur se retrouvait plongé au beau milieu d’une histoire déjà commencée, sans début ni conclusion. Le langage de l’artiste est épuré au maximum pour une volonté d’efficacité. Symboles amérindiens, formes stylisées à la manière du Pop Art, couleurs ayant la subtilité d’avoir oublié le naturalisme du quotidien, les œuvres en quête d’une mythologie réinventée de Martine Savard sont autant de ponts jetés à une filiation entre l’âme, l’expérience humaine et la réalité de tout un chacun pour mieux dire l’humain.

MB

martinesavard@mail.com
Tél : 819-762-3794
www.martinesavard.com
Facebook et Instagram


Roger Pelerin

Lac Abitibi, linogravure, 23 x 15 cm, 1984

Lac Abitibi, linogravure, 23 x 15 cm, 1984

« Le temps est mon allié. Avant il était mon ennemi. Maintenant, avec le temps, je découvre quelque chose d’autre. C’est un langage qui vient de l’intérieur. C’est un symbole rempli de symboles que je reconnais et qui m’aide à dire la beauté de la vie. Si je pouvais le dire avec des mots, je l’écrirais ! Étant donné que je ne peux pas le dire avec des mots, je le peins. » me dit l’artiste Roger Pelerin. Wow, l’état d’âme, et la recherche d’authenticité sous la pression du pinceau ! Impossible de passer à côté de cette création unique. Et si vraie. La déferlante des ruisseaux au printemps. Les effluves des sapins. Les relents des terres humides. Une imagerie à la manière d’un territoire à protéger. Un must!

MB

On parle à Mathieu Gnocchini, agent
Tél : 819.442.1977
Nocdesign.com


Sophie Royer

Just be a Queen, medium mixte sur panneau de bois, 36 x 36 po, 2018

Just be a Queen, medium mixte sur panneau de bois, 36 x 36 po, 2018

Les images de Sophie Royer sont résolument issues du Pop Art dont nous vivons actuellement les vibrations comme jamais auparavant en galerie. Originaire de La Reine en Abitibi, cette artiste professionnelle s’est avant tout fait connaitre par la recréation d’expressions et d’émotions liées au genre féminin. Personnages sortis d’univers underground, avec ses dégoulinades, ses écritures manuscrites, collages de papiers texturés sur mélange d’encre et de peinture, la facture de ces œuvres se fait tout aussi spontanée que novatrice. « J’aime peindre avec passion, conviction et fierté l’intensité de la femme, sa force, son courage, et sa confiance en elle. » souligne Sophie Royer. Artiste bien établie en Abitibi, notons qu’elle devient en 2013, la propriétaire du Rouge Café situé à LaSarre où ses œuvres sont exposées en permanence.

MB

Vous pouvez suivre l’artiste sur sa page Facebook à l’adresse www.facebook.com/sophieroyerartiste sous l’album Express your soul ou sur la galerie virtuelle www.Artblr.com.

Sophie Royer
La Sarre, Québec
soroyer@hotmail.com


Virginia Pésémapéo Bordeleau

Danseur, acrylique sur toile, 92 x 92 cm, 2015

Danseur, acrylique sur toile, 92 x 92 cm, 2015

Parler des œuvres de Virginia Pésémapéo Bordeleau, c’est comme parler d’un monument des arts visuels. Les œuvres de Virginia Pésémapéo Bordeleau sont d’une expression poétique les plus singulières que j’ai sentie. Elles donnent à rêver pour mieux nous imprégner de la culture et du mode de vie amérindien. Espaces oniriques, formes intuitives, énergie des couleurs subjectives, lignes aléatoires, juxtaposées ou superposées : le langage de Virginia Pésémapéo Bordeleau se distingue entre tous. Poète, artiste, écrivaine, sa création trouve l’écho de sa riche culture cri entre le Canada, les États-Unis et le Mexique. Anecdote, suite à un texte dans les médias de Gesca, (LaPresse, LeSoleil) m’est parvenue un bâton de parole. Une œuvre de Virginia sur qui portait le texte. Selon ses mots « Puisque tu es un journaliste, voici ce bâton. Il est destiné au gens prenant le parole selon la lumière de l’esprit ». Voyez la profondeur de l’âme créatrice de la dame ? Pur plaisir !

MB

Tél : 819 637-2270
pesemapeo@hotmail.com


Pour nous signaler votre intérêt ou celle de votre région à participer, on parle à Madame Odette Moreau au 1 800 642-9552 ou magazinart@videotron.ca. Au plaisir de parler de vous !

Comments are closed.