Magazin'Art

Manon Potvin

L’artiste Manon Potvin

devient Maître en Beaux-arts

Les gens qui font l’actualité

Une année fructueuse pour l’artiste peintre estrienne puisqu’elle a remporté plusieurs prix à la dernière édition des « American Arts Awards » aux États-Unis, de même que le prix du Mérite en peinture accordé par le jury du Salon des Arts Visuels de Brossard. Elle obtient maintenant la reconnaissance de ses pairs en recevant le titre de Maître en Beaux-Arts de l’Académie Internationale des Beaux-Arts du Québec. Un titre honorifique et une très grande distinction qui reconnait l’excellence en art visuel tant dans la qualité du travail que par sa technique, sa créativité et son apport à la profession. Ayant également été reçue récemment comme membre de l’Institut des Arts Figuratifs, cela fait de Manon Potvin, la plus jeune peintre à détenir ces deux prestigieux honneurs.

Native de Montréal mais résidant à Magog depuis plus de 15 ans, l’artiste peintre surréaliste accumule de nombreux prix des jurys et du public tant à l’échelle nationale qu’internationale. Elle publiait récemment un premier livre d’art « Et si…  » regroupant une quarantaine d’œuvres peintes et écrites.

Printemps 2016

 

Une année fructueuse pour l’artiste peintre estrienne puisqu’elle a remporté plusieurs prix…

Manon Potvin

Le pinceau enchanté

À découvrir

« L’artiste ne doit pas copier la nature, mais prendre les éléments de la nature et créer un nouvel assemblage pour atteindre à l’imaginable des gens. »Magritte

Nul besoin de trouver la clé des oeuvres de Manon Potvin. Animaux, personnages, éléments de la nature, forêts, se révèlent aux spectateurs à travers une dimension fabulatrice et visionnaire qui nous atteint bien au-delà de tout entendement. Pénétrer l’univers de Manon Potvin est suave, puisqu’il nous oblige à plonger de plain-pied dans le surréalisme et le symbolisme.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

On communiquera avec l’artiste par le biais de son site : www.manonpotvin.com

Nul besoin de trouver la clé des oeuvres de Manon Potvin. Animaux, personnages, éléments de la nature, forêts, se révèlent aux spectateurs…

L’IAF accueille 15 nouveaux

Membres signataires

Les gens qui font l’évènement

À l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’IAF, le 19 avril dernier, quinze artistes ont été accueillis à titre de Membre signataire. L’Institut des arts figuratifs regroupe au sein de son association des artistes peintres et sculpteurs professionnels qui font de la figuration le pivot de leur démarche artistique. Qu’ils soient adeptes de tous styles ; qu’ils soient baroques, impressionnistes, surréalistes, cubistes ou autres, les artistes figuratifs exploitent les différentes facettes de la réalité en la reproduisant de façon authentique ou imagée en modifiant ou en altérant certaines de ses composantes, répondant à une démarche artistique personnelle. L’IAF reconnaît que l’art figuratif couvre un large éventail artistique et peut donc s’appliquer tant à une oeuvre d’art de facture classique, que moderne ou contemporaine.

Sur une photo de Jean-Paul Dietrich, on retrouve de gauche à droite et de bas en haut : Denise Lefebvre, Jean-Charles Daumas, Marie-Hélène Lapointe (présidente), Denis Masson, Judith Tremblay, Sylvie Nobert, Carmen Caron, Suzanne Richer, Manon Potvin, Michel Monett, Denis Courchesne, Hélène Charland. N’apparaissent pas sur la photo : Virginie Blanchette, Marie-Claude Bouchard, Pascal Piro.

Été 2015

À l’occasion de l’assemblée générale annuelle de l’IAF, le 19 avril dernier, quinze artistes ont été accueillis à titre de Membre signataire…