Magazin'Art

Jardins de Métis

OTTAWA

Région de la Capitale Fédérale

Durant la Première Guerre mondiale, le soldat canadien George Stephen Cantlie acueilli des fleurs dans les champs et dans les jardins d’une Europe déchirée par la guerre afin de les envoyer à Celia, sa fille toute jeune, chez lui à Montréal. Cent ans plus tard, son touchant rituel a servi d’inspiration pour la création d’une expérience multisensorielle novatrice présentée au Musée canadien de la guerre. Fleurs d’ARMES – Une exposition d’art itinérante évoque la nature humaine en temps de guerre au moyen de représentations artistiques. Elle réunit des lettres et des fleurs pressées de Cantlie, des odeurs originales, des sculptures de cristal et les portraits de 10 canadiens qui ont personnellement vécu la Première Guerre mondiale. Réalisée par Viveka Melki et les Jardins de Métis/Reford Gardens à Grand-Métis au Québec, l’exposition est construite autour des fleurs de Cantlie préservées depuis un siècle. La conservatrice propose une réinterprétation par la floriographie – un mode de communication du sens et de l’émotion par les fleurs qui était utilisé à l’époque victorienne. Jusqu’au 7 janvier 2018.

Hiver 2018

Durant la Première Guerre mondiale, le soldat canadien…