Magazin'Art

Galerie Symbole Art

Albini Leblanc

Suivre son étoile

Grande rencontre

« Pour être peintre, il faut modifier ses sens. Les inverser de façon à voir avec les doigts et à toucher avec les yeux. » – Thomas H. Cook

Impossible de sortir indemne d’une rencontre avec le maître Albini Leblanc tellement il touche par sa véracité face à son métier. Rencontre avec un « monument» qui n’a jamais fait de concession pour plaire au marché de l’art. Et qui se livre volontiers à Magazin’Art au sujet de son indéfectible passion depuis près de quarante ans.

Rue Saint-Jean Baptiste, Sherbrooke, 12 x 24 po

Rue Saint-Jean Baptiste, Sherbrooke, 12 x 24 po

Je me souviens d’une entrevue au moment où il demeurait dans une majestueuse demeure ancestrale bien campée devant le fleuve à St-Jean de l’Île d’Orléans. Ses yeux et ses toiles projetaient alors le bonheur de voir défiler les paysages au fil de l’eau du fleuve et tout autant les glaces miroitantes en hiver sur la chaussée étroite de l’avenue Royale. Mais pour ce nouveau tête-à tête, je retrouve le peintre Albini Leblanc en son loft-atelier situé au cœur du quartier des artistes à Québec. Un site urbain caractérisé par ses anciennes manufactures austères recyclées en ateliers, soit exactement l’opposé des paysages champêtres de l’île qu’il aime tant. Amoureux de l’architecture patrimoniale des maisonnettes québécoises valsant au tournant des chemins de traverse et tout autant des scènes de rues urbaines où les éclats du soleil succèdent à la pluie et la neige, l’artiste nomade suit l’inspiration de son étoile.

Ste Famille D’Orléans, 16 x 20 po

Ste Famille D’Orléans, 16 x 20 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

À noter que les images sont une gracieuseté de la Galerie Symbole Art.

Albini Leblanc est représenté par :

Galerie Symbole Art, 2770, de Salaberry, Montréal, QC H3M 1L3 514 336-2332

Galerie Douce-Passion, 42 A, rue Notre-Dame, Québec, QC G1K 4G1 418 648-9292, info@galeriedoucepassion.com

Galerie Iris, 30, rue Saint-Jean-Baptiste, Baie-Saint-Paul, QC G3Z 1L9 418 435-5768

« Pour être peintre, il faut modifier ses sens…

Francois Faucher

célèbre ses 40 années de carriere

Les gens qui font l’événement

L’année 2016 marque en effet les 40 ans de métier de l’artiste peintre vibrationniste François Faucher. Afin de bien célébrer cet événement, plusieurs expositions ont été planifées. Au mois d’octobre dernier, François Faucher a fait un retour sur son passé en présentant une exposition à l’Espace Adagio de la bibliothèque Félix-Leclerc à Val-Bélair. C’est à cet endroit qu’il avait exposé ses œuvres à deux reprises durant les années 1990. Par la suite une exposition a eu lieu à la Galerie Symbole Art de Montréal au mois de novembre. Cette galerie expose les œuvres de l’artiste depuis maintenant 26 ans. Le Musée Beaulne de Coaticook a aussi accueilli une rétrospective des œuvres du peintre l’hiver dernier.

L’artiste peintre a aussi participé à trois expositions en France cette année, dont une exposition collective avec les artistes d’une galerie d’art à St-Rémy de Rouergue. Il a par la suite présenté une exposition solo dans une galerie d’art à Vouvant, considéré comme l’un des plus beaux villages de France. Cette exposition s’est déroulée pendant plus d’un mois et demi et elle a été publicisée dans la revue française Univers des Arts. Deux nouvelles galeries d’art ont accepté de prendre ses tableaux en permanence et lui ont proposé chacune une exposition solo. La première eut lieu à Rochefort le 22 juillet 2016 et l’autre aura lieu à Auvillar en mai 2017. François Faucher est maintenant représenté en permanence par neuf galeries d’art en France. Après avoir présenté une quinzaine de murales dans trois endroits différents au Québec au cours de l’été, afin de bien clôturer la célébration de ses 40 années de carrière, l’artiste exposera ses œuvres dans sa ville natale, à la Station des Arts de Thetford-Mines au mois d’octobre 2016.

Automne 2016

 

 

 

 

L’année 2016 marque en effet les 40 ans de métier de l’artiste peintre vibrationniste François Faucher. Afin de bien célébrer cet événement, plusieurs expositions ont été planifées…

Paul-Henri Falardeau

(1929-2015)

Hommage

Brillant gestionnaire financier auréolé du plus grand prestige. Devant la majesté des lieux et la qualité de vie ambiante, cet administrateur assigné par ses patrons à résider dans Charlevoix a senti le besoin d’exprimer sa vision des lieux. Homme d’une intelligence et d’une sensibilité inouïe, sa recherche d’authenticité l’amena à s’inscrire aux cours de l’École des beaux-arts de Québec afin de pouvoir dire d’une manière personnelle.

Les peintres Bruno Côté, Iacurto, Rousseau et autres géants lui auront fourni l’occasion de peaufiner son style lors de rencontres en peignant sur le motif. Ambiance idyllique. Nostalgie du mode de vie rural. Visions bucoliques senties. Orchestrateur des lumières fugitives : sous son pinceau, nous retrouvons la dimension champêtre du bonheur de celui qui regarde et exulte !

En terminant, soulignons que Paul-Henri Falardeau est le frère de feu Jean-Charles Falardeau, premier sociologue du Québec et fondateur du Conseil des arts du Canada. Monsieur Falardeau est représenté par la Galerie Symbole-Art à Montréal. À toute sa famille, nos plus sincères condoléances.

La rédaction

Brillant gestionnaire financier auréolé du plus grand prestige. Devant la majesté des lieux et la qualité de vie ambiante, cet administrateur assigné par ses patrons…

Francine Laurin

La recherche de la beauté

Formes, volume et espace

Le dos arqué, les mains tendues vers le ciel, les sculptures de Francine Laurin tendent vers l’aérien. On oublie d’emblée leur confection de bronze pour s’émerveiller de leur grâce et légèreté.

Née à Lachute en 1951, l’artiste a toujours su que les arts seraient sa route. À l’âge de 10 ans, l’oeuvre de bois brûlé d’Armand Vaillancourt l’avait fascinée. Quelques petits essais, une première exposition de personnages en céramique et l’exploration de divers matériaux lui confirment sa passion pour la sculpture. Elle débute ses études artistiques au Cégep en arts plastiques, puis à l’UQAM en peinture, sculpture et céramique.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte d’Isabelle Gauthier

L’artiste est représentée par : Galerie Symbole Art, Galerie Clarence Gagnon, Galerie d’art du Château Frontenac, Galerie d’art La Marée Montante

 

Le dos arqué, les mains tendues vers le ciel, les sculptures de Francine Laurin tendent vers l’aérien. On oublie d’emblée leur confection de bronze pour s’émerveiller de leur grâce et légèreté…

François Faucher

Quand le mouvement du vibrationnisme rencontre la liberté de l’abstraction

Sur la cimaise

Bien installé dans son atelier au bord d’un lac dans les Appalaches, au Québec, région où il est né François Faucher a profité de la période estivale pour parfaire la nouvelle approche de sa démarche artistique.

En effet, après une réflexion d’une quinzaine d’années, l’instigateur du courant vibrationniste se dévoile avec des oeuvres abstraites, et force est de constater que sa signature si distinctive est toujours au rendez-vous.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Dominic Villeneuve 

 

Bien installé dans son atelier au bord d’un lac dans les Appalaches, au Québec, région…