Magazin'Art
Beauce Art L'International de la sculpture source: Facebook de Beauce Art L’International de la sculpture

Symposium international de la sculpture

de Saint-Georges en Beauce

Les gens qui font l’événement

Ils étaient 10 sculpteurs en action ! Parlons d’une manifestation culturelle significative et de l’engagement plus qu’heureux d’une ville en matière d’art visuels. Sous la thématique Grandissime à ciel ouvert, des sculpteurs aguerris provenant de la Belgique, de la France, de la Biélorussie, de l’Autriche, de l’Arménie, du Burkina Faso et du Canada, ont su apporter une touche particulière d’humanité à ce qui deviendra le premier musée à ciel ouvert. Du Canada, retenons le nom de la sculpteure Jacinthe Lagueux, pour la réalisation monumentale d’un cadran polaire pointant vers le ciel. Un amoncellement de blocs de verre, évoquant la glace des débâcles, est retenu au sommet de la rencontre de deux structures triangulaires en aluminium.

Répondant aux multiples clochers érigés en Beauce pierre par pierre, cette sculpture se dresse vers le ciel tel un lien entre l’énergie des eaux, les forces magnétiques et telluriques sur un site mémo­rable d’une montée de glaces de plus de cinq mètres avant l’érection du Barrage Sartigan au milieu des années 1960. Faire écho à la prise de possession d’une terre toujours à se renouveler, par l’évoca­tion des mouvements de l’eau et des glaces sur les rivières en un même lieu, par la fugacité des lumières reflétées hiver comme été sur l’œuvre, enfin par le poids accumulé des blocs de verre (symbo­lisant la glace) au sommet de la structure, cette œuvre vient établir un dialogue entre l’Art, l’Hisroire de St-Georges de Beauce et la prise d’une conscience aigüe face aux conditions environnemen­tales à apprivoiser pour la survie de l’humanité, en Beauce comme ailleurs sur le globe entier.

Automne 2017

Comments are closed.