Magazin'Art
complot de Lulu

Luce Lévesque

Les gens qui font l’évènement

Wow ! Coup de cœur ! Le red-chef de Magazin’Art est sur le cul ! J’aime toutes les expressions en arts visuels quand j’y retrouve la folie créatrice, l’ingéniosité et la singularité. Voici ma découverte au détour du chemin de l’été tout au long du fleuve : Luce Lévesque. Pur baume sur les plaies d’une culture aux discours alambiqués et médiatisés en vain pour remplir des pages. Et peut-être, se rendre intéressant voire intelligent (…)

Pour Luce Lévesque, l’art populaire c’est l’art du peuple et la forme première d’art d’une communauté. Un art qui était, qui est et qui sera. Pareil au fait qu’on ne peut empêcher un oiseau de voler et qu’on ne peut empêcher un patenteux de créer ! Elle ajoute qu’envers et contre toute réticence ou résistance du public, l’art populaire existe par le soutien des collectionneurs. « J’aime l’art populaire car cela me rappelle les étonnants dessins des élèves (6 ans) de ma classe. Dessins joyeux, bizarres, spontanés et tous empreints de leur personnalité. J’ai souvent été attirée par les petits malcommodes de ma classe qui ne me rendaient pas toujours la vie facile mais qui étaient tellement attachants. Tout comme les enfants turbulents, les patenteux ont un petit quelque chose qui dérange, qui fait sourire et qui met du bonheur dans le quotidien. » Un art qui fait du bien, dit-elle. Oui, je confirme volontiers ! Quoi dire de plus ?


Luce Lévesque, Art populaire Kamouraska 135, avenue Morel, Kamouraska. lucelevesque5@gmail.com

 

Automne 2018

Comments are closed.