Galerie Jeannine Blais
Magazin'Art
JACQUES LATULIPPE MAGAZINART

Hommage à Jacques Latulippe

fondateur de Magazin’Art


Pour diffusion immédiate – Le 25 septembre 2017, à l’âge de 79 ans, est décédé monsieur Jacques Latulippe, époux de madame Odette Moreau.

C’est avec une volonté déterminée depuis les débuts en 1987, que Jacques Latulippe, un diplômé en marketing de UCLA, journaliste et un des créateurs du magazine Les Affaires, lance l’aventure Magazin’Art.

Tous les numéros de la première heure auront trouvé preneurs. Alors, fort de ce succès, Monsieur Latulippe aura su s’entourer de personnes aguerries professionnellement. Lors de sa fondation il y a trente ans, M. Latulippe avait donné à la publication la mission de développer une tribune médiatique avérée pour les artistes de toutes disciplines confondues, afin de mieux faire connaître leurs créations, mais également les dynamiques des arts locaux, nationaux et internationaux. Produit dans les deux langues officielles, Magazin’Art est accessible également par internet et par l’intermédiaire d’un réseau pancanadien comptant plus de 2 000 points de chute.

C’est avec une profonde tristesse que nous saluons le départ d’un grand amoureux des arts et des mots.

M. Latulippe laisse dans le deuil, outre son épouse, ses enfants, Line Cadieux, Amélie Ménard et Lance Lindstone, sa petite-fille Thali, ses frères et sœurs, ses beaux-frères et belles-sœurs, ses neveux et nièces, ainsi que plusieurs autres parents et amis.

La famille recevra vos condoléances au
Complexe Funéraire Demers, 651, boul. Laurier, McMasterville, Qc J3G 0K5,
le vendredi 6 octobre 2017 dès 14h.

Une liturgie suivra au salon à 16h.

L’Équipe de Magazin’Art


 

Vous pouvez offrir vos condoléances ici

Mots clés : décès,  Jacques Latulippe,  

One Comment

  1. Anne Drouin dit :

    D’avoir le courage et l’audace d’accomplir son rêve, de créer un magazine d’art purement québécois.
    Merci Jacques Latulippe et merci Odette Moreau d’avoir été son épaule préférée.

    Merci d’avoir fait connaitre tant et tant de talents de chez nous et de les avoir souvent propulsé au delà de nos frontières.

    Merci de votre attention à nos besoins d’artiste. Et souvent, d’avoir été celui qui nous a éduqué dans notre mise en marché.

    Merci Monsieur Latulippe d’être passé dans ma vie.
    Mes sincères condoléances à votre famille et tous vos amis.

    Anne Drouin
    Sainte-Julie

Leave a Reply