Magazin'Art
De gauche à droite, François Haguier; Lyne Lavoie, directrice générale de la Fondation J. Armand Bombardier; Karine Corbeil, directrice du Centre culturel Yvonne L. Bombardier et Nathalie Trépanier. De gauche à droite, François Haguier; Lyne Lavoie, directrice générale de la Fondation J. Armand Bombardier; Karine Corbeil, directrice du Centre culturel Yvonne L. Bombardier et Nathalie Trépanier.

Expositions en arts visuels

de François Haguier et de Nathalie Trépanier

Les gens qui font l’évènement

Le Centre culturel Yvonne L. Bombardier inaugurait en mai dernier ses expositions estivales en arts visuels, Ondes de choc de l’artiste peintre François Haguier et Les resc®apés de la sculptrice Nathalie Trépanier. Le cheminement de ces deux artistes comporte quelques similitudes, les arts visuels étant pour chacun d’eux une deuxième vocation où ils ont tracé leur propre voie en faisant preuve d’innovation et d’audace.

Dans Ondes de choc, François Haguier présente des toiles abstraites ainsi que des oeuvres urbaines. Graphiste de formation, il est influencé par cette première vocation dans sa démarche artistique. On retrouve dans ses oeuvres des formes et des espaces picturaux d’où émanent des édifices, des structures anciennes et modernes. Ses oeuvres lumineuses et monochromes traitent souvent du milieu urbain.

Dans Les resc®apés, Nathalie Trépanier présente des sculptures qui sont composées entièrement d’objets anciens et de matériaux recyclés. L’artiste a su trouver une façon rafraîchissante de sensibiliser les gens à la surconsommation; en rescapant et en « resscrapant » des objets. Souvent aussi engagées sur le plan social, avec une pointe d’humour bien dosé, ses oeuvres mettent en scène des personnages ludiques et fantastiques.

Été 2015

Comments are closed.