Magazin'Art
De gauche à droite : deux comédiens en tenues d’époque, Gilles Proulx, l’honorable Serge Joyal, sénateur et auteur de livre « Le mythe de Napoléon au Canada français », Pierre-Jean Chalençon, collectionneur et propriétaire de la Collection Chalençon, France, Yoland Tremblay, directeur général de la Fabrique de la paroisse Notre-Dame de Montréal et un comédien.

Le quotidien de Napoléon 1er

reprend vie à Montréal

Les gens qui font l’évènement

Cet été, la fameuse Crypte de la basilique Notre-Dame (Espace B) de Montréal ouvre ses portes au public, pour une rare fois en 185 ans d’histoire, pour recevoir une exposition d’envergure internationale : Les Trésors de Napoléon. Cette exposition, qui compte plus de 350 précieux objets ayant appartenu à Napoléon, intéressera tant les amateurs d’art que d’architecture, de décoration et de mode. Elle captivera également petits et grands en les transportant à la croisée des 18e et 19e siècles. Les visiteurs peuvent admirer peintures, sculptures, dessins, gravures, objets d’art décoratif, mobilier, porcelaine et tapisseries qui caractérisent le style Empire. Plusieurs des objets exposés n’ont encore jamais été présentés en public. Principalement issue de la collection privée de Pierre-Jean Chalençon, la Collection Chalençon, France, l’exposition rassemble également quelques pièces de la Collection Serge Joyal, du Musée des Beaux-Arts de Montréal et de la Collection Power Corporation.

Ce périple dans le monde de Napoléon se fait en cinq temps : Joséphine et le couronnement, Marie-Louise et le roi de Rome, Napoléon et sa famille, les arts dans la cour de Napoléon et Napoléon à l’île Sainte-Hélène. La Crypte de la basilique Norte-Dame, qui a récemment été rénovée pour accueillir cette exposition, offre un environnement exceptionnel. L’exposition Les Trésors de Napoléon est en cours jusqu’au 1er septembre 2014.

Été 2014

Comments are closed.