Magazin'Art


GRANDE-BRETAGNE

À l’international

À partir de mars 2019, le Tate Britain consacre une importante exposition sur la relation qu’entretint Vincent Van Gogh (1853-1890) avec la Grande-Bretagne. The EY Exhibition : Van Gogh et la Grande-Bretagne est la première exposition consacrée à cet aspect dans l’œuvre de Vincent Van Gogh.

Elle met notamment en lumière la façon dont il s’inspira de l’art, de la littérature et de la culture britannique tout au long de sa carrière, et inversement, l’influence qu’il a pu avoir sur des générations d’artistes britanniques, de Walter Sickert à Francis Bacon. Rassemblant le nombre le plus important de peintures de Van Gogh exposées au Royaume-Uni depuis près d’une décennie, The EY Ehibition : VanGogh et la Grande-Bretagne réunit un corpus de plus de 45 œuvres en provenance de collections publiques et privées du monde entier. Parmi lesquelles : Autoportrait (National Gallery of Art de Washington,  1889), L’Arlésienne (Museu de Arte de São Paolo, 1890), La nuit étoilée (Musée d’Orsay, Paris, 1888), Les Chaussures (Musée Van Gogh d’Amsterdam, 1886) ainsi que Tournesols (National Gallery de Londres, 1888) qui font l’objet d’un prêt exceptionnel. L’exposition présente également des œuvres tardives dont deux exécutées par Van Gogh lors de son séjour à l’asile Saint-Paul de Mausole à Saint-Rémy-de-Provence : À la porte de l’éternité (Musée Kröller-Müller d’Otterlo, 1890) et Ronde des prisonniers (Musée d’État des beaux-arts Pouchkine de Moscou, 1890). Du 27 mars au 11 août 2019.

Printemps 2019

Mots clés : Tate Gallery,  exposition,  

Comments are closed.