Galerie Jeannine Blais
Magazin'Art

Été 2014

L’artiste devant quelques-unes de ses oeuvres.

Première exposition à Paris>

pour Andrée LaRoche

Les gens qui font l’évènement

L’artiste peintre bien connue dans la région du Bas-du-Fleuve, Andrée LaRoche, revient de Paris où elle exposait cinq de ses tableaux au Parc Floral de Paris, situé au Bois de Vincennes. L’exposition s’est terminée le 9 juin dernier. Seulement 60 artistes peintres et sculpteurs y étaient retenus. Cette exposition est organisée par le Cercle des Artistes de Paris. Un catalogue de l’exposition a été produit pour l’événement.

Depuis 2012, Andrée LaRoche cumule les succès. En 2012, elle participait à un concours international organisé par L’Agora Gallery de New York. Seulement trois canadiens gagnaient ce concours et André était la seule québécoise. Le prix du concours était une exposition dans la grosse pompe, New York étant la porte d’entrée pour l’international. À l’automne 2012, l’artiste peintre ouvrait une des plus belles galeries d’art au Québec, située à Place Ste-Foy. Depuis, trois nouvelles galeries diffusent sont art, soit la Grande Galerie Iris à Baie-St-Paul, la Galerie QuébecArt du Vieux Québec ainsi que la galerie C2 à Trois-Rivières.

Été 2014

L’artiste peintre bien connue dans la région du Bas-du-Fleuve, Andrée LaRoche, revient de Paris où elle exposait…

LIRE +
Galerie_Genest_MAGAZINART_ETE_2014_final.(2)_Page_24_Image_0001

Déjà 5 ans d’existence

pour la Galerie Christine Genest

Les gens qui font l’évènement

La galerie a été fondée en 2009 à Cap-Santé, en bordure du chemin du Roy. Elle compte présentement une vingtaine d’artistes en art visuel. En 2010, la galerie d’art a participé au concours de la MRC Portneuf et rapporté le concours Québécois en entrepreneuriat, création d’entreprise, catégorie commerce. Avec les années l’artiste peintre Christine Genest prend de l’expérience en tant que galeriste. Elle s’entoure naturellement d’artistes aussi passionnés qu’elle. Elle aime les gens et l’achalandage augmente de plus en plus, ce qui la rend très fière. C’est avec gratitude qu’elle remercie le public pour leur fidélité et pour cette confiance témoignée envers la galerie. Elle invite les gens à venir la visiter du mercredi au samedi de 11 h à 16 h et les dimanche de 12 h à 16 h, au 57A, route 138, Cap Santé.

Invitation spéciale à fêter avec elle le 12 juillet, alors que des artistes seront sur place et en même temps il y aura l’exposition de quelques oeuvres de Paul « Tex » Lecor, du 1er au 31 juillet 2014. Du 1er août au 28 septembre se tiendra l’exposition L’érosion de Carmen Lavoie, et du 2 octobre au 30 novembre, l’exposition Regard sur le sacré de Joyce Dubé. Exposition Noël à venir du 3 au 21 décembre.

Été 2014

La galerie a été fondée en 2009 à Cap-Santé, en bordure du chemin du Roy. Elle compte présentement une vingtaine d’artistes en art visuel. En 2010, la galerie d’art…

LIRE +
CAPSQ – Oliver Jones, président d’honneur

Michèle Kramer récompensée

lors de deux concours annuels prestigieux

Les gens qui font l’évènement

L’artiste peintre granbyenne, Michèle Kramer, a reçu, le 24 avril dernier, une Mention d’honneur du jury au Salon des Arts visuels à Brossard pour son oeuvre Inflorescence. Extrait de la note du jury : « Se démarquant par sa composition recherchée et sa fraîcheur enivrante, cet hommage à la nature végétale plonge le spectateur dans une vivacité de tons et de nuances chatoyantes ». D’autre part, le Cercle des Artistes peintres et Sculpteurs du Québec a décerné à Madame Kramer, lors du 30e Gala annuel qui avait lieu au Château Royal à Laval, le 26 avril 2014, le 2e Grand prix en réalité figurative pour l’originalité, la valeur esthétique et technique de son oeuvre Pavots en fête.

Michèle Kramer participera cet été à plusieurs symposiums de peinture de la région, dont Couleurs Urbaines à Granby, Arts & Jardins à Boucherville, Bromont en Art à Bromont et Festiv’Art à Frelishburg.

Été 2014

L’artiste peintre granbyenne, Michèle Kramer, a reçu, le 24 avril dernier, une Mention d’honneur du jury au Salon…

LIRE +
Symphonie, acrylique sur toile galerie, 36 x 48 po

LO

L’utilisation du nombre d’or

L’art et la mer

LO est né en 1964 en France. Il passe son enfance à Gorcy, petit village lorrain, près de Longwy. Enfant, il rêve de devenir dessinateur de bandes dessinées. Il obtient son BAC en micromécanique avant de partir sur la Côte d’Azur pour y être animateur de camps de vacances et saisonnier. Son rêve d’enfance, toujours présent dans son esprit, quoique délaissé au profit des vagues, du vent et de la mer, le conduit finalement à l’École des Beaux-Arts de Toulon (France). C’est seulement en 1989, lorsqu’il termine sa première fresque sur la Côte d’Azur qu’il songe véritablement à une carrière professionnelle en tant qu’artiste peintre.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte d’Hélène Caroline Fournier

Critique, essayiste, théoricienne de l’art et journaliste indépendante spécialisée dans les arts visuels

LO est né en 1964 en France. Il passe son enfance à Gorcy, petit village lorrain, près de Longwy. Enfant, il rêve de devenir dessinateur de bandes dessinées. Il obtient son BAC…

LIRE +
Galerie La Corniche

Galerie La Corniche

Portrait de galerie

Chicoutimi est une ville magnifique. Ses édifices patrimoniaux, ses maisons pittoresques, son majestueux Saguenay, en font un endroit où il est agréable de séjourner. C’est dans ce coin de pays, qui a vu s’épanouir Arthur Villeneuve, que nous allons à la rencontre d’une galeriste dont le commerce a pignon sur rue depuis 35 ans.

Chantale Hudon a fait ses débuts fort jeune dans ce métier spécialisé, sa mère Pâquerette Hudon ayant ouvert ce local en 1976, suite à la recommandation du peintre Albert Rousseau. Dès lors, sa fille s’est intéressée au domaine des arts et, au fil des ans, a acquis des connaissances du marché aujourd’hui inestimables. Chantale Hudon a officiellement pris les rênes de la galerie La Corniche en 1998.

« En tant que galeriste, les tâches sont nombreuses et les frais s’y rattachant importants : assurances, occupation des lieux, gestion des oeuvres et du site Web, accueil des visiteurs, présentation des artistes; tout ceci fait partie de ce métier que j’ai toujours aimé. Nous devons établir un réseau de contacts, siéger sur des comités culturels, participer à des levées de fonds, bref nous impliquer à fond dans notre communauté. Tout ceci prend du temps mais c’est une condition essentielle à notre réussite en région, » nous dit Mme Hudon. Notre hôtesse fait aussi partie de l’Association des galeries d’arts professionnelles du Québec, un regroupement de passionnés qui lui permet d’échanger avec ses pairs sur les tendances du marché de l’art, tant dans les grandes villes que dans les régions.

Chantale Hudon consacre une partie de sa galerie aux créateurs de la région, ces artistes sensibles, créatifs et talentueux, tels Gilles Jobin, Michel Fedak et autres, qui pimentent les cimaises d’une saveur locale. Il y a aussi des toiles de Léo-Paul Tremblé, peintre natif du Saguenay, qui s’est créé une solide réputation. Au rez-dechaussée, la collection est variée : des toiles de différents peintres tels Mario Bouchard, Gérard Dansereau, Ann Saint-Gelais, des bronzes de Claude Hazanavicius, des sculptures de Fedak et de l’art inuit. À l’étage, on retrouve de nombreux tableaux de maîtres : Cosgrove, Marc-Aurèle Fortin, Albert Rousseau, Henri Masson, Marcelle Ferron, Léon Bellefleur, pour n’en nommer que quelques-uns. Nous sommes au coeur d’un véritable musée !

« Une majorité de gens associe les arts visuels à Charlevoix. Pourtant on retrouve chez nous une très belle collection de grands artistes québécois. Chicoutimi est une ville qui a déjà été très active dans le milieu de l’art. Il y avait alors dans notre municipalité plusieurs galeries et de nombreux événements qui attiraient les plus grands peintres, ce qui a permis à plusieurs collectionneurs d’acquérir des oeuvres d’une remarquable qualité. Mais, notre clientèle s’est modifiée au fil des ans, surtout depuis l’arrivée d’Internet qui lui permet de changer d’avis à un clic de souris. La Toile toutefois nous permet également d’accroître notre visibilité et nos ventes, en élargissant l’accès à notre banque d’artistes, » précise Madame Hudon. « Terminée la charmante époque où les femmes venaient visiter les galeries de la rue principale le dimanche, vêtues de leurs plus beaux atours, et en profitaient pour se procurer une toile à offrir en cadeau lors d’un mariage ou autre occasion spéciale. La jeune clientèle d’aujourd’hui, plus impulsive, achète plutôt sur un coup de coeur. »

Suite à cet entretien, l’agréable visite se termine. Le peintre Jobin vient d’entrer et il y a un jeune étudiant qui arrive à l’instant pour réaliser un travail universitaire. Laissons donc la propriétaire les accueillir chaleureusement à leur tour !


 Texte de Robert Lafontaine

Été 2014

Chicoutimi est une ville magnifique. Ses édifices patrimoniaux, ses maisons pittoresques, son majestueux Saguenay, en font un endroit où il est agréable de séjourner…

LIRE +
Cicada and dragon fruit, 22 x 18 po

Teresa Nice

Une peinture audacieuse et lumineuse de tradition classique

Profil d’artiste

L’artiste-peintre torontoise Teresa Nice peint d’audacieuses, luxuriantes et luminescentes natures mortes et occasionnellement des portraits. En guise d’essai, elle a déjà peint le portrait en pied de deux adolescents, Dex et Eric, le tableau mesurant quatre pieds par six pieds. L’artiste n’entend cependant pas répéter l’expérience vu le trop long temps requis pour peindre un si grand tableau. De plus, son atelier est petit et elle ne pouvait s’éloigner suffisamment de la toile pour apprécier son travail en cours d’exécution. Très douée pour le dessin, elle aime aussi, à l’occasion, relever le défi de peindre des paysages en plein air.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Noel Meyer

Teresa Nice est représentée par la galerie Westmount de Toronto

L’artiste-peintre torontoise Teresa Nice peint d’audacieuses, luxuriantes et luminescentes natures mortes et …

LIRE +
Virevolte ma Jolie et Mignonne

De l’art naïf en bronze

signé Ginette Laplante

Forme, volume et espace

Au Québec, lorsqu’il est question d’art naïf, Ginette Laplante n’a plus besoin de présentation. Son univers coloré et expressif, teinté d’humour et empreint de légèreté, sait charmer depuis plus de 20 ans un public toujours grandissant. Si l’artiste originaire de Drummondville, au Centre-du- Québec, est reconnue pour ses peintures à l’huile, elle se livre depuis peu à une nouvelle passion, la sculpture sur bronze.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Dominic Villeneuve

Au Québec, lorsqu’il est question d’art naïf, Ginette Laplante n’a plus besoin de présentation. Son univers coloré et expressif, teinté d’humour et empreint de légèreté…

LIRE +
Cosmos 3, 48 x 48 po

Michel Soulières

Aux autres de voir

Réalisme contemporain

« L’oeuvre abstraite surgit dans sa dimension du temps dans son temps. Mais elle devient seulement oeuvre d’art par ce qui échappe à l’artiste… » – André Malraux

Michel Soulières peint par passion. Sans trop savoir pourquoi, il lui faut combler ce besoin à la limite de la compulsion. Durant son sommeil, il rêve aux plaisirs de peindre. Le matin, avant de faire le déjeuner pour ses enfants, il se lance à la poursuite des oeuvres imaginées durant la nuit. Puis ce sera après le boulot, les samedis et les dimanches. Bref, tous les moments libres où il n’agit plus à titre de peintre en bâtiment, de prime abord, métier exercé pour suppléer aux nécessités du quotidien et où il excelle en ce qui a trait aux faux finis de marbre et de granit. Des travaux toujours en des lieux prestigieux et de grandes dimensions, s’entend !

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte de Michel Bois

Michel Soulières est représenté par les Galeries Beauchamp à Québec et à Toronto.

Michel Soulières peint par passion. Sans trop savoir pourquoi, il lui faut combler ce besoin à la limite de la compulsion. Durant son sommeil, il rêve aux plaisirs de peindre…

LIRE +
Pierre Otis, France Malo, Eric Tardif et Nelly Kim

Art Expo

New York 2014

Les gens qui font l’évènement

Considéré comme le plus grand Salon international d’art contemporain, Art Expo de New York accueille chaque année plus de 20 000 visiteurs dont fait partie une large part de collectionneurs. Pour les artistes sélectionnés, la participation à l’événement se fait l’une des plus belles vitrines offertes au monde entier. Aussi, nous ne saurions passer sous silence la présence québécoise des Pierre Otis, France Malo, Éric Tardif et Nelly Kim. Des artistes dont la trajectoire nous tient à coeur.

Été 2014

Considéré comme le plus grand Salon international d’art contemporain, Art Expo de New York accueille chaque année plus de 20 000 visiteurs dont fait partie une large part…

LIRE +
Le nettoyage, 30 x 24 po, 2014

Lise Labbé

Ode à la simplicité

Visite d’atelier

Dans l’édition du 14 avril 2014 du quotidien La Presse, Marc Bergevin, directeur général du Canadien, parle d’une toile qu’il a acheté et qui le suit partout : des enfants jouant au hockey dans la ruelle, une toile peinte par Lise Labbé. L’artiste a été secouée d’émotion en lisant ce témoignage. « Il n’y a pas meilleur tonique que l’appréciation des gens. » Pour cette amateur de hockey, le compliment était encore plus doux.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more


 Texte d’Isabelle Gauthier

Lise Labbé est représentée par les galeries suivantes:

Le Balcon d’Art, Saint-Lambert

Chase Gallery, Beaconsfield

Galerie 2000, Montréal

Galerie Iris, Baie-St-Paul

L’Art-iste, St-Jean-sur-Richelieu

Galerie Robert Senneville, Sherbrooke

Koyman Galleries, Ottawa

Dans l’édition du 14 avril 2014 du quotidien La Presse, Marc Bergevin, directeur général du Canadien, parle d’une toile qu’il a acheté…

LIRE +
Raz-de-marée chez les fées, 36 x 48 po

Claudine Hébert

Art indiscipliné et intemporel

Grande rencontre

« La vie est simple pour ceux qui ne cherchent pas à comprendre, soit parce qu’ils sont très naïfs, soit très intelligents. Mais ceux qui ne sont pas assez naïfs, ni assez intelligents, ne trouvent aucune réponse à leurs questions. » – Samuel-Joseph Agnon

Les tableaux de Claudine Hébert démontrent qu’il n’est pas besoin d’aller bien loin sur la planète pour  amener le spectateur ailleurs. L’artiste voyage dans sa tête et dans sa peinture. Et tant pis pour ceux qui ne comprennent pas ! Peindre spontanément, sans théorie et connaissances aucunes, inscrit le peintre dans la classification de « l’art naïf ». Peindre l’inconscient collectif ou le quotidien par instinct tout en étant aux faits des effets colorés, des proportions et des règles de composition, lui attribue l’étiquette « d’art populaire ». Graphiste de formation, Claudine Hébert navigue entre les couleurs expressives, l’humour, le savoir et l’émerveillement inattendu des deux classifications. La peintre transcende les genres, donc. Et, comme tous les Naïfs et Populaires, elle veut léguer aux spectateurs des moments qui ont marqué sa vie.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte de Michel Bois

Claudine Hébert est représentée par la galerie Jeannine Blais, 102 rue Main, North Hatley.

 

Les tableaux de Claudine Hébert démontrent qu’il n’est pas besoin d’aller bien loin sur la planète pour…

LIRE +
Céder le passage, 22 x 15 po

Gisèle Rivard

Lumière et goût d’infini

À découvrir

Gisèle Rivard a conscience depuis longtemps qu’il y a en toute chose une dimension plus vaste que celle qui est perçue uniquement par les sens. Littéralement fascinée par le rôle que la lumière joue auprès du monde vivant, elle va jusqu’à analyser le spectre optique pour mieux en saisir les principes, tel un scientifique qui veut comprendre les manifestations des divers phénomènes de son environnement afin de mieux en intégrer les lois. « La lumière vient de loin, elle provient des astres et a une grande influence sur nous. C’est une énergie essentielle car sans elle, on ne peut plus rien distinguer. C’est extraordinairement intéressant ! »

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte de Lisanne LeTellier

On retrouve les oeuvres de Gisèle Rivard sur le site de l’Académie internationale des Beaux-Arts du Québec, le site de la Société canadienne d’aquarelle ainsi que dans sa galerie virtuelle personnelle et à la galerie Vigneault de Repentigny.

Gisèle Rivard a conscience depuis longtemps qu’il y a en toute chose une dimension plus vaste que celle qui est perçue uniquement par les sens. Littéralement fascinée…

LIRE +
LISE LABBE Titre: Lâche pas! 2011 - Article sur Magazin'Art

Nous sommes heureux de vous offrir pour ce long week-end, l’article complet sur Lise Labbé 100% accessible aux non-abonnés.

L’article sera disponible jusqu’au lundi le 1er septembre 2014. Vous avez donc le week-end pour lire, le partager et surtout pour découvrir cette artiste appréciée par beaucoup de collectionneurs dont Marc Bergevin, directeur général du Canadien.

Cliquez sur le bouton bleu ci-dessous pour accéder à l’article.

Bonne lecture !

bouton gratuit Magazinart

Nous sommes heureux de vous offrir pour ce long week-end, l’article complet sur Lise Labbé 100% accessible aux non-abonnés. L’article sera disponible jusqu’au lundi le 1er septembre 2014. Vous avez donc le week-end pour lire, le partager et surtout pour découvrir cette artiste appréciée par beaucoup de collectionneurs dont Marc Bergevin, directeur général du Canadien. Cliquez […]

LIRE +
S_Lapointe_MAGAZINART_ETE_2014_final.(2)_Page_26_Image_0001

Sophie Lapointe

remarquée par les Productions du film Noé

Les gens qui font l’évènement

Une oeuvre de l’artiste peintre Sophie Lapointe a été remarquée et mise en favori par les Productions du film Noé, mettant en vedette Russell Crow et Anthony Hopkins, dans le cadre du concours d’art visuel Noah Art Show. Il s’agit de la toile « Puis je vis un nouveau ciel et une nouvelle terre. Apocalypse 21.1 » acrylique, 36 x 24 pouces. Ce concours d’arts visuels sur les médias sociaux a été organisé parallèlement à la tournée promotionnelle mondiale du film et a permis aux participants de se faire connaître aux quatre coins de la planète. Le film Noé comme l’oeuvre de Sophie Lapointe s’inspirent tous deux de textes bibliques.

Lors de l’exposition Postcards From The Edge, qui avait lieu en janvier dernier à la Luhring Augustine Gallery de New York, Sophie Lapointe a vendu son oeuvre « Then shall thy light rise in obscurity. Isa 58.10 ». De plus, deux de ses oeuvres acryliques papier font maintenant partie d’une collection privée à St-Maximin La Sainte Baume, France. Plus près de chez nous, une toile de l’artiste « Car je vais créer de nouveaux cieux et une nouvelle terre. Esaie 65.17 » a été sélectionnée par jury pour l’exposition Célébration qui a eu lieu récemment à Maison Jardins Antoine-Lacombe, Saint-Charles Borromée.

Été 2014

Une oeuvre de l’artiste peintre Sophie Lapointe a été remarquée et mise en favori par les Productions du film Noé…

LIRE +
Angelico blues, mix médias, 30 x 30 po

Claudine Dontigny

expose au Musée Pierre Boucher

Les gens qui font l’évènement

Une invitation au Musée Pierre Boucher de Trois-Rivières est lancée pour une exposition des tableaux de l’artiste peintre Claudine Dontigny à la salle Gaston Petit, exposition qui aura lieu du 21 septembre au 19 octobre 2014. Le public pourra rencontrer et échanger avec l’artiste lors du vernissage qui se tiendra le dimanche 21 septembre à 14 h. Cette exposition aura lieu dans le cadre du 30e Festival international de la poésie à Trois-Rivières qui aura lieu du 3 au 12 octobre. Une vingtaine d’oeuvres seront présentées et jumelées à un poète pendant le festival qui s’inspirera de ses tableaux pour écrire. Madame Dontigny en est à sa huitième participation au festival. Le thème de l’exposition « Mémoire d’échos logis » parle des limites de l’impénétrable, témoin d’un passé à naître, à disparaître, un diapason d’histoires de beautés, d’appogiatures et du mouvement des mémoires.

Voici une incontournable rencontre entre poésie, peinture et musique. Son inspiration provient depuis 35 ans de poètes comme Alphonse Piché, Daniel Dargis et Eugène Guillevic.

Été 2014

Une invitation au Musée Pierre Boucher de Trois-Rivières est lancée pour une exposition des tableaux de l’artiste peintre Claudine Dontigny…

LIRE +
Kim Veilleux et Co.

Nouveaux membres signataires

de l’Institut des Arts figuratifs du Québec

Les gens qui font l’évènement

À l’occasion de l’assemblée générale de l’Institut des Arts figuratifs du Québec qui s’est tenu à Drummondville le 27 avril dernier, l’artiste peintre de Disraeli, Serge Nadeau, les artistes lévisiennes Diane Martin, Claire Gendron et Kim Veilleux, ainsi que l’artiste peintre montréalais Helmut Langeder, ont été reçus membres signataires. Cette reconnaissance témoigne de la qualité des oeuvres de ces artistes, le jury ayant sélectionné les aspirants à la suite de l’examen de leur dossier de candidature respectif et leur parcours artistique professionnel. Tous se disent très honorés de ce nouveau titre.

L’Institut des Arts figuratifs est une association d’artistes professionnels regroupant des artistes reconnus pour l’excellence de leur travail en art figuratif. Rappelons que Paul « Tex » Lecor est le fondateur de l’IAF et en a été le premier président. Le regroupement d’artistes visant à promouvoir l’art figuratif, né à l’origine d’un rêve, a vu officiellement le jour en juin 1986 avec pour objectif la promotion de l’art figuratif de qualité et le reconnaissance d’artistes peintres et sculpteurs oeuvrant spécifiquement dans ce champ des arts visuels. La présidente actuelle, Madame Marie-Hélène Lapointe, est aussi artiste peintre.

www.institutdesartsfiguratifs.com

Été 2014

À l’occasion de l’assemblée générale de l’Institut des Arts figuratifs du Québec qui s’est tenu à Drummondville le 27 avril dernier, l’artiste peintre de Disraeli, Serge Nadeau…

LIRE +
Hommage à Gorst #2

Un artiste québécois

se démarque aux U.S.A.

Les gens qui font l’évènement

L’artiste Richard Bélanger, résident des Cantons-de-l’Est, vient d’être reçu Membre de la prestigieuse American Watercolor Society (AWS). Il est le premier québécois à obtenir cet honneur réservé aux meilleurs aquarellistes. C’est avec son aquarelle Hommage à Gorst #2 que Richard Bélanger s’est mérité cette place convoitée. L’oeuvre, qui était en montre au Salmagundi Club à Manhattan dans le cadre d’une exposition collective de l’AWS en avril dernier, poursuivra son périple dans cinq autres villes américaines jusqu’en 2015.

Richard Bélanger s’est d’ailleurs déjà maintes fois illustré chez nos voisins du Sud s’étant mérité de nombreux prix auprès de l’AWS, de la Louisiana Watercolor Society et de l’Adirondacks National Exhibition of American Watercolours. Son travail a aussi été reconnu dans plusieurs livres publiés aux États-Unis. Sur la scène canadienne, il s’est aussi illustré en de nombreuses occasions, s’étant mérité entre autres en 2013 la Médaille d’or de la Société canadienne de l’aquarelle pour son oeuvre Le Palefrenier.

Représenté dans plusieurs galeries dont la Galerie Courtemanche à Magog et la Galerie West End à Westmount, l’artiste peintre ouvrira les portes de son studio à Bolton Est pour le Circuit et le Tour des arts à la mi-juillet.

Été 2014

L’artiste Richard Bélanger, résident des Cantons-de-l’Est, vient d’être reçu Membre de la prestigieuse American Watercolor Society (AWS). Il est le premier québécois à obtenir…

LIRE +
Marie-Josée Desjardins, Lorraine P. Dietrich, Marie-Hélène Lapointe (Mahée)
et François Ladouceur

Aquasept International

au Musée Pierre-Boucher

Les gens qui font l’évènement

Marie-Josée Desjardins, coordonnatrice régionale pour Télé-Québec, Lorraine P. Dietrich, artiste et coordonnatrice de l’exposition, Marie-Hélène Lapointe (Mahée), artiste et présidente de l’Institut des Arts figuratifs, enfin, François Ladouceur, artiste, ex-président de la Société Canadienne de l’Aquarelle. Wow ! Autant de talents ne pouvaient que magnifier les éclats de l’aquarelle actuelle. D’où la participation d’Odette Feller et de Roland Palmaerts, originaires de Belgique, ainsi que de George Politis, de Grèce et membre de l’American Watercolour Society et de la Royal Institute of Painters in Watercolour. Parlons d’un événement unique et haut en savoir-faire en Mauricie, qui eut lieu du 2 mars au 5 avril dernier.

Été 2014

Marie-Josée Desjardins, coordonnatrice régionale pour Télé-Québec, Lorraine P. Dietrich, artiste et coordonnatrice de l’exposition, Marie-Hélène Lapointe (Mahée)…

LIRE +
Au crépuscule

Raynald Leclerc

en Provence

Les gens qui font l’évènement

Wow ! Raynald Leclerc en Provence… L’histoire tient d’une rencontre heureuse. Celle de l’agent du peintre avec Roger Jarre, viticulteur prospère de la région du sud de la France, Roger Jarre, amoureux du Québec, investisseur par surcroît. Son idée : établir un lien entre la France et le Québec en proposant au peintre de produire une étiquette pour un cuvée du Domaine de Souviou. Dix jours de pure grâce, selon les mots de l’artiste de retour avec des esquisses au pastel sous le bras. La mer, l’architecture, les oliviers, les vignes ; Leclerc aura travaillé tout l’hiver à produire 40 tableaux. Une vingtaine de toiles exposées à la fin mai dont la majorité a trouvé preneur par le biais de la Galerie Internationale, à Québec. Puis les autres qui seront exposées dès le 27 juin au Domaine de Souviou. Soulignons aussi la publication d’un livre lumineux sous la plume de Sylvain Harvey, touchant au séjour du peintre au pays des lumières des Cézanne, Matisse et de Van Gogh. Merci la vie !

Été 2014

Wow ! Raynald Leclerc en Provence… L’histoire tient d’une rencontre heureuse. Celle de l’agent du peintre avec Roger Jarre, viticulteur prospère de la région du sud de la France….

LIRE +
C_Mercier_MAGAZINART_ETE_2014_final.(2)_Page_26_Image_0002

Claudine Mercier

au Circuit des Arts de L’AAPARS

Les gens qui font l’évènement

L’association des artistes peintres affiliés de la Rive-Sud pourra à nouveau compter sur la présence de Claudine Mercier lors du Circuit des Arts de Saint-Bruno-de-Montarville: entrée unique dans les ateliers des artistes peintres les 20 et 21 septembre 2014. Ayant développé dès sont jeune âge une véritable passion pour la création en art visuel, Claudine Mercier se joindra encore cette année au groupe d’artistes en exposant ses oeuvres.

Le Circuit des Arts est une occasion unique de faire découvrir le lieu de création et d’apprécier le magnifique travail des artistes. Plusieurs artistes peintres de Saint- Bruno ont invité d’autres peintres à venir rencontrer le public dans leur atelier. Trentesix artistes répartis dans 16 ateliers vous attendent le long du Circuit pour vous faire vivre des émotions et des découvertes fascinantes. Coup de coeur assuré pour les visiteurs, les 20 et 21 septembre prochains de 10 h à 17 h. Le plan du circuit et les informations générales apparaîtront en juillet sur le site www.circuitdesartssaintbruno.com.

Été 2014

L’association des artistes peintres affiliés de la Rive-Sud pourra à nouveau compter sur la présence de Claudine Mercier…

LIRE +
Josée Gauthier - L'automne est arrivé, 40 x 30 po

Josée Gauthier

Raconte-moi une histoire

L’art au féminin

L’oeuvre de l’artiste Josée Gauthier se décline en une palette de couleurs vives, où des personnages sans visage sont les principauxacteurs. Ludiques et zen, ses tableaux font office de fenêtres sur un monde radieux.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

 Texte d’Isabelle Gauthier

Josée Gauthier est représentée par le Centre d’affaires Excel, Laval et le Studio JoGarts, Bois-des-Filions

L’oeuvre de l’artiste Josée Gauthier se décline en une palette de couleurs vives, où des personnages sans visage sont les principauxacteurs. Ludiques et zen…

LIRE +
De gauche à droite : deux comédiens en tenues d’époque, Gilles Proulx,
l’honorable Serge Joyal, sénateur et auteur de livre « Le mythe de Napoléon au
Canada français », Pierre-Jean Chalençon, collectionneur et propriétaire de la
Collection Chalençon, France, Yoland Tremblay, directeur général de la Fabrique
de la paroisse Notre-Dame de Montréal et un comédien.

Le quotidien de Napoléon 1er

reprend vie à Montréal

Les gens qui font l’évènement

Cet été, la fameuse Crypte de la basilique Notre-Dame (Espace B) de Montréal ouvre ses portes au public, pour une rare fois en 185 ans d’histoire, pour recevoir une exposition d’envergure internationale : Les Trésors de Napoléon. Cette exposition, qui compte plus de 350 précieux objets ayant appartenu à Napoléon, intéressera tant les amateurs d’art que d’architecture, de décoration et de mode. Elle captivera également petits et grands en les transportant à la croisée des 18e et 19e siècles. Les visiteurs peuvent admirer peintures, sculptures, dessins, gravures, objets d’art décoratif, mobilier, porcelaine et tapisseries qui caractérisent le style Empire. Plusieurs des objets exposés n’ont encore jamais été présentés en public. Principalement issue de la collection privée de Pierre-Jean Chalençon, la Collection Chalençon, France, l’exposition rassemble également quelques pièces de la Collection Serge Joyal, du Musée des Beaux-Arts de Montréal et de la Collection Power Corporation.

Ce périple dans le monde de Napoléon se fait en cinq temps : Joséphine et le couronnement, Marie-Louise et le roi de Rome, Napoléon et sa famille, les arts dans la cour de Napoléon et Napoléon à l’île Sainte-Hélène. La Crypte de la basilique Norte-Dame, qui a récemment été rénovée pour accueillir cette exposition, offre un environnement exceptionnel. L’exposition Les Trésors de Napoléon est en cours jusqu’au 1er septembre 2014.

Été 2014

Cet été, la fameuse Crypte de la basilique Notre-Dame (Espace B) de Montréal ouvre ses portes au public, pour une rare fois en 185 ans d’histoire, pour recevoir…

LIRE +
Fuyons vers l’océan, Mixte, 36 x 48 po

Incontournable Dansereau

Les gens qui font l’évènement

C’est à l’immense créativité et à l’audace de Gérard Dansereau que le Festival de Peinture de Mascouche a choisi de rendre hommage à l’occasion de son Rendez-vous 2014. Peintre, graphiste et enseignant, Dansereau développe sa pratique picturale depuis plus de 40 ans et est sans contredit un incontournable du milieu des arts visuels québécois. L’oeuvre de Dansereau se propose comme un fascinant dialogue entre composition graphique et sensibilité. Elle impose aujourd’hui une vision de plus en plus actuelle et contemporaine. Présentée du 30 août au 1er septembre 2014, au petit pavillon du Grand Coteau, l’exposition de Gérard Dansereau regroupera près d’une trentaine d’oeuvres retraçant le parcours pictural de cet artiste polyvalent et original, dont l’expertise est reconnue tant chez nous qu’à l’international. Une rencontre à ne pas manquer.

Été 2014

C’est à l’immense créativité et à l’audace de Gérard Dansereau que le Festival de Peinture de Mascouche a choisi de rendre hommage à l’occasion de son Rendez-vous 2014…

LIRE +
Header artiste recherche

Artistes recherchés!

Nous invitons les artistes de toutes disciplines à soumettre une œuvre qui prendra place sur l’espace couverture de notre page Facebook une fois par mois!
Durant 48 h, cet espace privilégié affichera l’œuvre d’un artiste choisi par l’équipe du Magazine.
Une belle occasion de promouvoir votre travail!

Date limite pour participer : 19 septembre 2014

Dates d’affichages : Du 26 septembre 2014 16 h au 28 septembre 2014 16 h. 

 

QUELQUES CONDITIONS POUR PARTICIPER


  • La photo de l’œuvre soumise doit être d’assez grande qualité pour suffire aux formats normalisés d’une couverture Facebook, soit 851 pixels x 315 pixels de haut.
  • Seuls les artistes eux-mêmes peuvent soumettre leur œuvre.
  • Un tiers ne peut pas présenter une œuvre au nom d’un artiste, par contre vous pouvez partager cet article afin d’informer vos amis artistes!
  • Vous devez être «fan» de notre page Facebook.
  • Une seule soumission par personne, par mois, dans le fil de commentaire sous l’événement officiel.

 

COMMENT PARTICIPER?


  • Vous devez être fan notre page Facebook
  • Soumettez votre œuvre directement sous la publication événement concours, vous devez cliquer sur «participer» de cette publication pour pouvoir soumettre une image.
  • N’oubliez pas : une seule soumission par personne par mois!

 

POUR VOUS AIDER


Magazinart artiste recherche page Facebook

 

bouton participez

Nous invitons les artistes de toutes disciplines à soumettre une œuvre qui prendra place sur l’espace couverture de notre page Facebook une fois par mois!

LIRE +