Magazin'Art

Maison Heffel

À la Maison Heffel : Un record pour Borduas

et une toile de Tom Thomson sort du sous-sol.

Les gens qui font l’évènement

Toujours à l’avant-garde du marché de l’art, la Maison de vente aux enchères Heffel a présenté, à Toronto, sa vente en salle semestrielle, dans le cadre de laquelle ont été mises aux enchères 118 œuvres remarquables en provenance des quatre coins du globe. Des chefs-d’œuvre de Paul-Émile Borduas, de Tom Thomson, de Jack Bush et de Lawren Harris ont permis de conclure des ventes atteignant un remarquable total de 14,1 millions de dollars.

Fort attendue, la présentation de Figures schématiques, chef-d’œuvre réalisé en 1956 par le peintre Paul-Émile Borduas a volé la vedette dans le cadre de cette vente en salle, trouvant preneur pour 3 601 250 $. Sans doute le tableau le plus réputé du catalogue raisonné de Borduas, l’impressionnante toile a ainsi permis d’établir un nouveau record pour une œuvre de l’artiste. Initialement achetée de Borduas lui-même par la Martha Jackson Gallery de New York, cette toile a depuis été exposée partout dans le monde.

Après avoir été redécouverte dans un sous-sol albertain l’œuvre Sketch for Lake in Algonquin Park de Tom Thomson s’est avérée à la hauteur des attentes dans le cadre de cette vente. La participation de nombreux enchérisseurs, au téléphone et sur place, a permis d’atteindre un prix de vente de 481 250 $ pour cette toile, soit plus de trois fois celui de son évaluation préliminaire.

Les solides résultats obtenus lors de cette vente aux enchères viennent confirmer la fermeté du marché actuel et l’appétit des collectionneurs pour un vaste éventail d’œuvres internationales réputées.

 

Automne 2018

Toujours à l’avant-garde du marché de l’art…

Heffel

Une toile de Lawren Harris en provenance du Royaume-Uni et des chefs-d’œuvre internationaux au cœur de la vente automnale de la Maison Heffel.

  • Le chef de file du marché de l’art offrira aux enchères plus de 100 chefs-d’œuvre de qualité muséale lors de sa vente en salle, qui se tiendra à Toronto le 22 novembre 2017.
  • Lawren Harris, membre fondateur du Groupe des Sept, vient au premier rang des ventes estimées avec 8 œuvres présentées, dont une remarquable représentation des Rocheuses qui devrait trouver preneur pour une somme allant de 2,5 à 3,5 millions de dollars.
  • Jean Paul Riopelle, Jack Bush et Josef Albers figurent parmi les artistes de renommée internationale également mis en vedette dans le cadre de cette vente.

TORONTO, le 25 octobre 2017 — Dans le cadre de sa vente en salle semestrielle, qui se tiendra le 22 novembre à Toronto, la Maison de vente aux enchères Heffel présentera 118 chefs-d’œuvre de qualité muséale. Cette vente, des plus attendues, aura lieu au musée Design Exchange de Toronto et viendra mettre en relief l’excellence artistique à l’échelle internationale. Elle sera présentée en deux séances distinctes, la première consacrée à l’Art d’après-guerre et contemporain et la deuxième, aux Beaux-arts canadiens. (Tous les prix sont indiqués en dollars canadiens et s’appuient sur des évaluations prudentes.)

La demande des amateurs pour des œuvres d’art de qualité muséale est, depuis quelques années, en forte croissance à l’échelle internationale, et même les marchés régionaux se voient intégrés à un marché global des plus importants. La visibilité accordée à certains des plus réputés artistes canadiens n’a jamais été aussi grande. En retour, l’intérêt démontré par les collectionneurs canadiens pour des œuvres d’artistes internationaux connaît un essor considérable. La vente aux enchères en salle de la Maison Heffel permettra ainsi de présenter des lots de grande valeur d’artistes canadiens admirés et dont les œuvres ont, de leur vivant, été acquises à l’étranger, de même que les toiles de réputés artistes de partout sur la planète. Les tableaux présentés dans le cadre de cette vente automnale, en provenance des quatre coins du monde, seront offerts à une clientèle internationale.

Winged Totem de Jack Bush

Winged Totem de Jack Bush

Jean Paul Riopelle, Josef Albers et Jack Bush font partie des artistes dont les œuvres, fort convoitées à l’étranger, seront mises de l’avant lors de cette vente et sauront assurément susciter l’intérêt des collectionneurs. Sera également en vedette Lawren Harris, membre fondateur du Groupe des Sept et artiste de plus en plus recherché à l’international à la suite d’une exposition fort bien reçue et de résultats aux enchères records pour ses œuvres. Huit œuvres exceptionnelles de l’artiste seront ainsi offertes aux enchères dans le cadre de la vente de novembre, avec au premier plan Mountains East of Maligne Lake, un puissant tableau de 1925 représentant les Rocheuses et s’inscrivant dans sa période la plus convoitée. Encore — remarquablement — dans son cadre original, cette toile s’avère une découverte exceptionnelle, remise sur le marché après avoir fait partie d’une collection privée étrangère pendant plus de 80 ans.

« La force du marché canadien a permis de mettre au jour des œuvres d’art inestimables faisant partie de collections des quatre coins de la planète », a affirmé David Heffel, président de la Maison de vente aux enchères Heffel. « Plusieurs de ces chefs-d’œuvre sont offerts aux enchères pour la première fois dans ce pays, et nous sommes honorés de faire en sorte qu’ils reçoivent l’attention qu’ils méritent. »

Study for Homage to the Square: New Garland de Josef Albers

Study for Homage to the Square: New Garland de Josef Albers

Points saillants de la vente en salle de l’automne 2017 de la Maison Heffel

  • Lawren Harris occupe de nouveau les devants de la scène dans le cadre de la vente automnale de la Maison avec la magnifique toile Mountains East of Maligne Lake. L’œuvre de 1925, qui a fait l’objet de nombreuses expositions, revient au Canada après avoir fait partie d’une collection privée étrangère pendant de nombreuses décennies (son évaluation varie de 2 500 000 $ à 3 500 000 $). Sera également offert au cours de la soirée Study for Mountains East of Maligne Lake, rare dessin au graphite ayant jeté les bases de l’impressionnante toile qui a suivi (le dessin est évalué entre 8 000 $ et 12 000 $).
  • Dans la foulée de la vente record réalisée par Heffel en 2016 et de la toute nouvelle exposition qui lui est consacrée à Québec, Jean Paul Riopelle est également à l’honneur avec sa remarquable Composition, créée en 1953. Cette œuvre constitue en effet le point central de la séance portant sur l’art d’après-guerre et contemporain, et saura assurément intéresser les collectionneurs du monde entier (elle est estimée entre 400 000 $ et 600 000 $).
  • D’autres œuvres de Lawren Harris, représentatives de sa période abstraite, seront également présentées aux enchères. Parmi celles-ci, notons Composition 10. Exemple exceptionnel du travail de Harris au cours de cette période, cette toile a fait l’objet de nombreuses expositions à l’international et mentions littéraires (son évaluation varie de 300 000 $ à 400 000 $).
  • Parmi les huit lots de Lawren Harris offerts se retrouvent les spectaculaires œuvres Cathedral Mountain from Yoho Valley, Mountain Sketch LXXXVI et Morin Island, Eclipse Sound, North Baffin Island, Arctic Painting XXXVI, toutes deux peintes alors que l’artiste était membre du Groupe des Sept.
  • Les toiles de Jack Bush sont souvent considérées comme faisant partie des exemples les plus remarquables d’œuvres d’art abstrait des années 1960 et 1970. Trois saisissants tableaux grand format de Bush, soit Winged Totem, 3 on Purple et Still, seront au centre des œuvres présentées lors de la séance automnale consacrée à l’art contemporain.
  • Parmi les autres œuvres marquantes présentées dans le cadre de la vente d’automne de la Maison se retrouve Old Lumber Village d’A. J. Casson. Cette toile de grand format, spectaculaire de par son caractère géométrique, représente un village ontarien et sa fameuse église (elle est estimée entre 200 000 $ et 300 000 $).
  • Le travail de Josef Albers, artiste américain né en Allemagne, est également mis en valeur dans le cadre de cette vente, lors de laquelle sera présentée Study for Homage to the Square: New Garland, une œuvre de petite taille néanmoins monumentale, représentative de sa célèbre série Homage (son évaluation va de 80 000 $ à 100 000 $).
  • Trois œuvres d’Emily Carr, typiques de trois périodes majeures de l’artiste, seront également mises aux enchères lors de la vente de la Maison. Rarement offerte sur le marché, la toile Indian Encampment, Vancouver, l’une des premières œuvres de l’artiste, constitue un brillant exemple de l’intérêt marqué de Carr pour la population autochtone de cette ville (la toile est évaluée entre 50 000 $ et 70 000 $).
  • De célèbres artistes des quatre coins du monde, dont M. F. Husain et Milton Avery, seront aussi mis en vedette dans le cadre de la séance sur l’Art d’après-guerre et contemporain.
  • Enfin, la vente automnale de la Maison ne manquera pas de souligner l’excellence artistique canadienne et les paysages époustouflants du pays entier en présentant Crofton Wharf d’E. J. Hughes, sublime représentation d’un port de la Colombie-Britannique, Stumps in the Swamp / Hillside Near Palgrave de David Milne, portrait coloré d’un paysage ontarien et Ephraim Kelloway’s September Door ’59 de David Blackwood, vibrante représentation de l’enfance terre-neuvienne de l’artiste.

La petite plage de St-Malo de James Wilson Morrice

La petite plage de St-Malo de James Wilson Morrice

Calendrier de la vente en salle de l’automne 2017

Pour permettre aux acheteurs potentiels de partout au Canada d’admirer ces œuvres, la collection sera exposée dans trois villes avant la vente en salle :

  • Vancouver : du samedi 28 octobre au mardi 31 octobre, de 11 h à 18 h, à la Galerie Heffel de Vancouver, au 2247, rue Granville
  • Montréal : du mercredi 8 novembre au samedi 11 novembre, de 11 h à 18 h, à la Galerie Heffel de Montréal, au 1840, rue Sherbrooke Ouest
  • Toronto : du samedi 18 novembre au mardi 21 novembre, de 10 h à 18 h, et le mercredi 22 novembre, de 10 h à midi, dans la salle d’exposition du musée Design Exchange, au 234, rue Bay

Les deux séances de la vente en salle se tiendront le mercredi 22 novembre, au musée Design Exchange (parquet, 234, rue Bay, Toronto) :

16 h, HE — Art d’après-guerre et contemporain
19 h, HE — Beaux-arts canadiens
Pour de plus amples renseignements sur les expositions et la vente aux enchères en salle, ainsi que pour accéder aux catalogues en ligne, veuillez vous rendre sur www.heffel.com.


À propos de la Maison de vente aux enchères Heffel

Heffel a vendu plus d’œuvres d’art canadiennes que tout autre commissaire-priseur à l’échelle mondiale, avec des ventes aux enchères d’œuvres d’art totalisant plus d’un demi-milliard de dollars depuis 1978. Avec des bureaux à Toronto, à Vancouver, à Montréal, à Ottawa et à Calgary, la Maison Heffel est forte de l’équipe de professionnels des beaux-arts la plus chevronnée au Canada et offre un service à la clientèle supérieur aux vendeurs et aux acheteurs du monde entier.


Source : Valérie Gonzalo

gonzalo@videotron.ca /514-626-6976

Une toile de Lawren Harris en provenance du Royaume-Uni et…