Magazin'Art

Centre d’art Diane-Dufresne

Annie Conceicao-Rivet

artiste multidisciplinaire


Du 4 avril au 3 juin 2018, le Centre d’art Diane-Dufresne invite à la découverte d’Annie Conceicao-Rivet, une artiste multidisciplinaire qui s’intéresse à la trace laissée par le corps humain dans son utilisation d’un objet placé au recyclage. La rencontre des masses : études et prototypes comprend des sculptures, des aquarelles, des collages et des dessins. Une exposition à ne pas manquer!

Se réapproprier la matière résiduelle comme matériau de production artistique

Plusieurs œuvres présentées dans cette exposition ont été produites dans le cadre d’une résidence d’artiste effectuée en Finlande, en 2012. Une série d’autres œuvres réalisées par la suite, en atelier, à Montréal, viennent compléter la collection où deux grands principes sont à la base des expérimentations : l’empreinte et la matière résiduelle à son sens large, comme matière rejetée lors de la production artistique. L’exposition s’inscrit ainsi dans une démarche de réappropriation de cette matière résiduelle, matière de création et de consommation, en tant que matériau de production artistique.

©Annie Conceicao-Rivet

Au moyen de procédés d’empreinte simples (pochoir, tracé de contours, ombre chinoise ou frottis), l’artiste cherche à saisir les modifications géométriques, ainsi que les propriétés du matériau de fabrication de l’objet récupéré. La présence du corps est aussi fondamentale dans la pratique d’Annie Conceicao-Rivet. En performance, il est un matériau peint ou transformé par l’ajout de prothèses artisanales, prêt à se mouvoir devant public ou à être analysé et montré partiellement par l’entremise de la caméra. Ce corps de la performance est aussi morcelé, car moulé en partie, devenant ainsi la base d’une production sculpturale anthropomorphique.

©Annie Conceicao-Rivet

Active depuis 2003 dans le milieu des arts visuels, l’artiste originaire de Lanaudière détient une maîtrise en arts visuels et médiatiques de l’Université du Québec à Montréal. Elle est également récipiendaire de nombreuses bourses dans le domaine : bourse en recherche-création du Conseil des arts et des lettres du Québec (CALQ), en 2010, bourse de l’atelier-résidence du CALQ en Finlande, en 2012, deux bourses de la SODEC, en 2013 et 2016. Depuis 2008, elle travaille auprès des étudiants de l’École des arts visuels et médiatiques de l’UQAM et elle enseigne les arts visuels au collégial.

Le Centre d’art Diane-Dufresne est le seul centre de diffusion en arts visuels et en métiers d’art en importance de la région du sud de Lanaudière. Il propose de découvrir les expositions en cours à travers des visites commentées et dirigées par un guide spécialisé.


Horaire régulier :

Mercredi au vendredi : 13 h à 17 h  |  Samedi et dimanche : 10 h à 17 h
Entrée libre


Le Centre d’art Diane-Dufresne est situé au 11, allée de la Création, Repentigny, QC  J6A 0C2.

 

La rencontre des masses : études et prototypes comprend des sculptures, des aquarelles, des collages et des dessins.

REPENTIGNY

 Région de Lanaudière

Le Centre d’art Diane-Dufresne présente Jean-Claude Poitras : Sur le chemin du Roy, au fil de mes escales. Jean-Claude Poitras a consacré sa vie à la création. Son nom à lui seul évoque une signature, un art de vivre et une carrière entière à magnifier tout ce qui lui passe entre les doigts. Cette rétrospective consacrée à ce grand créateur multidisciplinaire vous fera découvrir son cheminement professionnel et artistique au cours des 50 dernières années. Cette incursion dans l’univers créatif foisonnant de Jean-Claude Poitras nous permet de comprendre les transformations qui ont influencé le monde de la mode au Québec et au Canada ainsi que certains autres aspects de la culture matérielle qui ont jalonné son parcours. L’exposition met aussi en scène des artéfacts et les dernières créations du célèbre designer et icône incontournable dans les domaines de la mode et du design. Du 22 juin au 17 octobre 2017.

Été 2017

Le Centre d’art Diane-Dufresne présente Jean-Claude Poitras : Sur le chemin du Roy, au fil de mes escales…

La partition des corps

de Manuel Chantre


Centre d’art Diane-Dufresne – 26 avril au 4 juin 2017

Faire corps avec la musique! L’installation interactive, lumineuse et musicale a été créée spécialement pour l’exposition au Centre d’art Diane-Dufresne. Pour La partition des corps, l’artiste Manuel Chantre s’est inspiré de la musique en tant qu’élément qui tisse les moments et les souvenirs. Il nous propose d’imaginer ce qu’il adviendrait: « si nos corps étaient des notes, si nos intentions étaient des mélodies ou si nos gestes étaient des sons. » La partition des corps ce sont les corps marqués par les musiques; ce sont les mélodies qui portent nos mémoires; c’est une masse musicale qui se déplace à travers les époques.

L’œuvre est constituée de quarante disques de vinyles trouvés, d’une tête transparente lumineuse et de papiers à bulles. C’est en éclatant les bulles que le public active les musiques de différentes époques, tout en animant le visage par un éclairage dynamique. Les actions des gens révèlent ainsi une atmosphère musicale déformée et étrange qui se déploie dans un moment suspendu.

La partition des corps de Manuel Chantre

La partition des corps de Manuel Chantre

« Je souhaite que les musiques provoquent le rappel de souvenirs associés à ces musiques. Des souvenirs qui appartiennent au public, au visage transparent et aux anciens propriétaires de vinyles. » Manuel Chantre.

La partition des corps propose une expérience immersive exceptionnelle qui permet d’entrer dans l’univers de cet artiste québécois qui rayonne ici comme sur la scène internationale.

Artiste des arts visuels numériques et compositeur, Manuel Chantre s’inscrit dans ce mouvement de créateurs qui ont fait de la planète Terre leur jardin de création. Depuis 2004, il conçoit un univers unique qu’il présente par des performances, des installations et des sculptures audiovisuelles qui intègrent savamment la musique, la projection vidéo, l’animation 3D, l’éclairage robotisé et l’interactivité. Puisque l’art n’a plus de frontières et que les technologies nouvelles n’ont de limites que l’imagination de ses créateurs, ses œuvres sont produites et présentées par des institutions en art médiatique de renommée internationale. Les visiteurs sont ici conviés à plonger dans l’univers créatif de Manuel Chantre qui est également développeur de programmes pédagogiques, enseignant et conférencier pour des écoles secondaires, des collèges, des universités, la Société des arts technologiques et le Centre de formation professionnelle pour la Colombie (SENA).


Visites commentées 

Le Centre d’art Diane-Dufresne vous propose de découvrir les expositions en cours à travers les visites commentées et dirigées par un guide spécialisé.  Des visites commentées ont lieu les samedis 29 avril et 6 mai à 11 h et 14 h. Elles vous sont offertes en entrée libre et sans inscription.


Horaire régulier :

Mercredi au vendredi : 13 h à 17 h
Samedi et dimanche : 10 h à 17 h
Entrée libre


Source
Judith Dubeau
IXION Communications / 514 495-8176

La partition des corps propose une expérience immersive exceptionnelle!

Inspiration venant de la terre

de Denise Guay


Martine et Natali Guay, commissaires
du 8 mars au 16 avril 2017

Faire corps avec la nature

Tout au long de son parcours artistique, Denise Guay a été inspirée et influencée par l’immense richesse que lui procure son contact quotidien avec la nature. Par le biais de différents médiums, elle est parvenue à communiquer ses sentiments profonds envers toute cette beauté et la gratitude qu’elle éprouve quant à cette abondance. Cette rétrospective sera l’occasion de mesurer le cheminement et la constance de la démarche artistique et du corpus d’œuvres de cette artiste lanaudoise qui a choisi d’y installer son atelier. Les commissaires Martine et Natali Guay nous invitent à faire une incursion dans l’univers créatif de leur mère. La sélection d’œuvres choisies met en lumière la force de l’expression picturale qui résulte de la dualité qui compose ses travaux : obscurité et lumière, positif et négatif. Les traces du passage du temps sur la matière s’incarnent ici par cette communion entre l’artiste et sa capacité à désirer et vouloir partager cette sagesse qui émane des êtres qui ont su faire corps avec la nature et traduire en images la gravité et le symbolisme du geste créateur dans son acception la plus grande.

L’artiste et les commissaires accueilleront les visiteurs le samedi 11 mars de 14 h 00 à 16 h 00.

 


Visites commentées

samedis 11 et 18 mars à 11 h et 14 h


Centre d’art Diane-Dufresne

Entrée libre

Horaire régulier :

Mercredi au vendredi : 13 h à 17 h

Samedi et dimanche : 10 h à 17 h
Entrée libre

 


Source:  Judith Dubeau | IXION Communications

Tout au long de son parcours artistique, Denise Guay a été inspirée et influencée par l’immense richesse que lui procure son…

Deux expositions

au Centre d’art Diane-Dufresne

20 novembre 2016 au 8 janvier 2017


Marionnettes et imaginaires
Parcours artistique du Théâtre de l’Avant-Pays, 1976-2015

© Roxanne Bélanger

© Roxanne Bélanger

Depuis sa fondation en 1976, le Théâtre de l’Avant-Pays a créé à ce jour 35 spectacles de marionnettes pour le jeune public. Cette exposition rétrospective, présentée dans la salle principale du centre d’art, permet de découvrir, en genre et en nombre, le rôle de la marionnette comme objet artistique en mettant en scène ses modes de manipulation et en rendant un vibrant hommage aux concepteurs de cette compagnie québécoise qui rayonne tant ici qu’à l’étranger. Des marionnettes historiques de la collection personnelle de Michel Fréchette, membre fondateur et directeur artistique de Théâtre de l’Avant-Pays jusqu’en 2014, permettent au visiteur d’apprécier le rôle de la marionnette dans son acception la plus grande. La pièce Contes pour les enfants de 1000 jours de Julie-Anne Ranger-Beauregard sera présentée le jeudi 29 décembre 2016 et le mercredi 4 janvier 2017 à 11 h dans la salle principale. Billet 8 $ enfant et adulte, disponible au comptoir du centre d’art.


Corps de livres, vêtus de mots
Geneviève Oligny

Chapitre Dix: Des Mots et Merveilles (détail ) Matériaux : Papier, pages de livres, bois, éléments de dactylo. Dimensions: 142 cm X 80 cm X 76 cm. 2010.

Chapitre Dix: Des Mots et Merveilles (détail ). Matériaux : Papier, pages de livres, bois, éléments de dactylo. Dimensions: 142 cm X 80 cm X 76 cm. 2010.

Des œuvres de lumière

Pour l’artiste lanterniste et sculpteure de lumière Geneviève Oligny : «le corps abrite sa propre lumière. De ce principe naît l’idée de la vêtir d’habits qui laissent passer la lumière. La puissance métaphorique de cette démarche artistique suggère aussi  que le corps abrite une parole et des mots, grâce à la logique de la récupération et de seconde vie de pages de livres délaissés d’où provient tout l’art de la sculpteure. Grâce aussi à une pose, un geste suspendu, et surtout aux voies d’échappement de la lumière. Avec une gestuelle de graveure qui s’inscrit dans le vêtement de papier à coup d’incision, y tatouant de minuscules alphabets de lumière.». Le Studio D accueille cette exposition qui fait place à la magie des mots imprimés qui se transforment en autant de sculptures de lumière et d’installations ludiques. Les livres recyclés et découpés sont ici mis en scène par Geneviève Oligny qui nous invite dans son univers de création, mot à mot, page par page, empreinte d’harmonie et de légèreté.


HORAIRE RÉGULIER

Mercredi au vendredi : 13 h à 17 h
Samedi et dimanche : 10 h à 17 h

HORAIRE DU TEMPS DES FÊTES :

27, 28, 29, 30 décembre 2016; 3, 4, 5 et 6 janvier 2017 : 13 h à 17 h

ENTRÉE GRATUITE


INFORMATIONS

Centre d’art Diane-Dufresne
11, allée de la Création
Repentigny (Québec)  J6A 0C2
450 470-3010


Source: Centre d’art Diane-Dufresne

 

 

Le Centre d’art Diane-Dufresne présente Marionnettes et imaginaire et Corps de livres…

REPENTIGNY

Le Centre d’art Diane-Dufresne présente Apocalypse Disco, une exposition de l’artiste multidisciplinaire Zilon. Artiste incontournable de la scène de l’art contemporain au Québec depuis plus de 40 ans, Zilon s’est d’abord fait connaître par ses graffiti distinctifs dans l’espace urbain montréalais. Influencé par l’émergence du mouvement punk à la fin des années 70, cet artiste maîtrise avec brio l’art du dessin. Il le fait avec une maestria issue de son regard revendicateur sur la société en perpétuelle transformation. Ses plus récentes œuvres ont été créées spécialement pour son premier passage au Centre d’art Diane-Dufresne et ce, à l’aide d’outils à la fine pointe des technologies. Le visiteur sera transporté dans un univers immersif où ses sens seront sollicités par des installations ludiques. Il faut s’attendre à voir nos codes de perception bouleversés. Du 22 juin au 4 septembre 2016.

Été 2016

Le Centre d’art Diane-Dufresne présente Apocalypse Disco, une exposition de l’artiste multidisciplinaire Zilon…