Magazin'Art


Région de la Montérégie

MONT-SAINT-HILAIRE

La célébration du beau – Jean-Paul Riopelle. Dans le cadre du 70e anniversaire du Mani­feste Refus Global, Mont-Saint-Hilaire célèbre le beau en compagnie de Jean-Paul Riopelle ! Cette exposition présentée simul­tanément au Musée des beaux-arts de Mont-Saint-Hilaire et à La Maison amérin­dienne montre l’étendue du talent de l’ar­tiste mondialement reconnu par une varié­té d’œuvres, de sujets et de médiums différents. Jusqu’au 14 octobre 2018.


GRANBY

Jusqu’au 26 octobre prochain, les œuvres de l’artiste granbyenne Renée duRocher occuperont la galerie de l’Ambassade du Canada à Washington D.C. L’exposition Diversité & Unicité s’inspire d’un récent voyage de l’artiste dans le nord du Vietnam et de l’œuvre littéraire de l’au­teure Kim Thùy. Renée duRocher sera de passage à l’Ambassade lors de l’inaugura­tion officielle de cette exposition le mer­credi 12 septembre. La Galerie Zenith, qui représente Renée duRocher dans la capitale américaine depuis de nombreuses années déjà, profitera de ce séjour de l’artiste pour proposer en ses murs quelques œuvres complétant le corpus  exposé à l’Ambassade.


COWANSVILLE

Au Musée Bruck, les traditionnelles expo­sitions collectives d’automne prendront un nouvel élan en septembre. Pour les cinq prochaines années, une vision stratégique sera révélée avec cinq mots-clés proposés à tous les artistes, travaillant tous les mé­diums. Qu’ils soient peintres, sculpteurs, graveurs, photographes ou céramistes, toutes les idées jouant avec les mots FIL, FILON, TISSU, FIBRE, et TEXTILE seront permises et serviront d’inspiration pour les collectifs de 2018 à 2022. L’exposition thématique Au FIL du temps sera donc la première exposition de cette série, qui se terminera avec le centenaire de la filature Bruck Mills en 2022.  Ces collectifs offriront par la même occasion une autre façon de célébrer l’histoire du Musée et de valoriser le patrimome de l’industrie textile de Cowansville et de la région. Du 13 sep­tembre au 27 octobre 2018.


Dans La clémence du son, la tisserande et artiste en arts visuels, Marie Pier St-George, innove par ses recherches approfondies sur la matière, par l’amalgame des disciplines (textile et son) et par le mélange des an­ciennes et nouvelles techniques de tissage. Elle propose des œuvres textiles tridimensionnelles qui offrent une expérience sensonelle colorée et sereine. Ce projet est le fruit d’une recherche qui se concentre principalement sur la technique de tissage sur le métier Jacquard, informatisé et tradi­tionnel dans le but de créer de nouvelles combinaisons de couleurs, de motifs et de textures. Au Musée Bruck, du 8 novembre au 21 décembre 2018.

 

Automne 2018

Comments are closed.