Magazin'Art

Nicolae Mincu

Symposium international

de la sculpture de Ville de Saint-Georges en Beauce

Les gens qui font l’événement

S’il n’existait pas, la sculpture serait orpheline !

Au Québec comme à travers le Canada tout entier, le dynamisme des Beaucerons fait figure de proue en plusieurs domaines. Cette fois, il s’agit d’une effervescence peu commune ayant trait à l’univers de la création sculpturale tout en favorisant l’émergence et le croisement de l’art international d’artistes du Québec, du Canada et de l’étranger. Je suis à la renverse !

L’objectif (et la volonté)

L’International de la sculpture à Ville de Saint-Georges s’est donné pour mandat de présenter 10 symposiums internationaux de sculpture. Patronnés par l’Organisation internationale de la Francophonie, la tenue de ces événements conduira à la création d’un espace permanent de sculptures tel un musée en extérieur à Ville de Saint-Georges. Bref, l’ensemble des œuvres réalisées viendra constituer un patrimoine culturel d’une valeur incommensurable.

Pour cette nouvelle édition

Les artistes choisis se sont appliqués à nous faire ressentir la vélocité et l’énergie de l’eau, celle du bouillonnement jusqu’au puissant maelstrom des courants en cascades. De fait, la thématique aborde la rencontre des rivières Chaudière et Famine en leur point de confluence. Il est clair que les organisateurs du symposium ont su développer l’idée de la présence des courants hydriques au coeur de l’espace urbain de Ville de Saint-Georges.

Loin de l’illustration servile de l’eau déferlante, les créations des 10 sculpteurs, choisis parmi les divers horizons culturels de l’Organisation internationale de la Francophonie (72 pays), proposeront une multitude d’angles et d’approches inédits. Aussi aurons-nous le plaisir d’expérimenter et de s’approprier les visions de Kossi Assou du Togo, de Don Darby du Québec, de Sylvie Koechlin de la France, d’André Lapointe du Nouveau-Brunswick, de Jean- François Maheux du Québec, de Jean-Yves Menez de la France, de Nicolae Mincu de la Roumanie, de Guy Nadeau du Québec, de Philippe Pallafray du Québec, enfin de Marie-Josée Roy du Québec.

Sous la supervision aguerrie de l’artiste Joseph-Richard Veilleux, directeur artistique, la 3e édition du Symposium international de la sculpture de Ville de Saint- Georges se tiendra du 3 mai au 21 juin 2016. Parlons alors d’un incontournable de calibre universel, doublé du plaisir inopiné et exceptionnel des découvertes s’offrant dans un décor idyllique au sein d’un parc linéaire qui, tel un musée en pleine nature, se transformera au fil des saisons. Quoi demander de plus ? Vous êtes avertis !

Texte de Michel Bois

Printemps 2016

Au Québec comme à travers le Canada tout entier, le dynamisme des Beaucerons fait figure de proue en plusieurs domaines…