Magazin'Art

ÎLES-DE-LA-MADELEINE

À marée basse

une histoire de filles et de littoral

Îles de la Madeleine

À marée basse c’est d’abord une galerie d’art, une expérience d’immersion culturelle inédite, trois artistes passionnées par l’histoire naturelle et la connaissance du territoire maritime et insulaire des Îles-de-la-Madeleine et unies par leur création. À marée basse c’est un concept d’affaire innovant où les créatrices favorisent la réalisation de produits dérivés de leurs œuvres afin de les rendre accessibles à un plus large public et d’en assurer le rayonnement. À marée basse c’est une peintre, une photographe et une illustratrice.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Marie-France Bégis

Pour connaître les événements et la programmation de la saison 2019 : www.amareebasse.com/

À marée basse c’est d’abord une galerie d’art…

Patrick Le Blond

Entre terre et mer

Céramique d’art

Parce qu’elle associait les quatre éléments, l’eau et la terre, le feu et l’air, la céramique s’est très tôt chargée d’une dimension symbolique. Bien au-delà de son rôle utilitaire, elle a fait preuve, au fil des siècles, d’une incroyable créativité technique et stylistique. Les œuvres de Patrick Le Blond n’y font pas exception.

Sa journée commence par le regard. Le ciel et le vent lui dictent ses tâches quotidiennes. Son atelier domine la mer. Son regard se pose au loin. Sa main s’abandonne à la matière.

Le nid

Le nid

« Adopter le mode insulaire amène à se recentrer. » Voilà comment Patrick Le Blond décrit sa pratique depuis son arrivée aux Iles-de-la-Madeleine il y a près de 20 ans. Céramiste diplômé de la Maison des métiers d’art de Québec, il n’a jamais cessé de produire. Au fil des années, de ses voyages, de son séjour en France et de ses ateliers, Patrick Le Blond a su démontrer la polyvalence de son travail de l’argile. Bien qu’il soit aujourd’hui davantage connu pour ses grandes assiettes aux glaçures denses intégrant des motifs uniques, il conserve son respect pour la petite poterie utilitaire qu’il continue de produire à l’occasion.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Marie-France Bégis


Atelier d’art Patrick Le Blond : 44, chemin Lapierre, Bassin Iles-de-la-Madeleine (Qc)

Galerie d’art La méduse : 638, route 199 Havre-aux-Maisons Iles-de-la-Madeleine (Qc)

Guilde canadienne de métiers d’art du Canada : 1356, rue Sherbrooke Ouest, Montréal (QC)

Boutique du Musée des beaux-arts du Québec : Parc des Champs-de-Bataille, Québec (Qc)

Silhouettes uniques, sans détails ni ornements, semblant flotter au milieu des glaçures…

ÎLES-DE-LA -MADELEINE

Région de la Gaspésie-Îles-de-la-Madeleine

Dans le cadre du 375e de Montréal et de son ancrage avec l’histoire au cours de ce long parcours, le Musée de la Mer à Havre Aubert, invite les visiteurs à découvrir l’exposition majeure de la sculpteure écrivaine Ginette C. Trépanier, D’île en île … de port en port, le grand voyage bleu. Cette exposition temporaire regroupe plus d’une vingtaine de tableaux composites qui nous font voyager entre le passé et le présent. Puis, par des oeuvres de grands formats en aluminium, papiers moulés avec des intégrations de bas-reliefs en bronze, cette passionnée de patrimoine nous livre des traces et des empreintes. De nos origines francophones à la diversité culturelle, un voyage visuel à ne pas manquer, avec la collaboration de Lucien Chabot, dessinateur sculpteur et Nicolas Vigneau, écrivain madelinot. Du 18 juin au 22 octobre 2017. Cette exposition est en lien avec le livre collectif paru récemment : D’île en île … de port en port, de La Rochelle à Ville-Marie vers les Îles-de-la-Madeleine, paru récemment aux Éditions Création Bell’Arte, maison du livre d’artistes.

Été 2017

Le Musée de la Mer à Havre Aubert, invite les visiteurs à découvrir l’exposition…