Magazin'Art

Galerie Louise-Carrier

Les quarante ans

de diffusion culturelle de Lévis

40 ans en art

L’incontournable Galerie Louise-Carrier

L’année 2018 marque les quarante ans de Diffusion culturelle de Lévis, soit quatre décennies consacrées à la tenue d’expositions d’envergure à la Galerie Louise-Carrier et à la diffusion des arts de la scène à la salle de spectacles L’Anglicane, dans le Vieux-Lévis.

« La Galerie Louise-Carrier est née en 1978 de la volonté des artistes du milieu à vouloir se donner un lieu d’exposition, » raconte Claude Vallières, coordonnateur de la galerie depuis 28 ans. « La communauté anglicane avait mis les immeubles en vente et la Ville de Lévis s’en est porté acquéreur pour en faire des logements sociaux. Ce qui amenait la destruction de l’église et du presbytère qui est devenu la Galerie Louise-Carrier. Or, les citoyens et les artistes se sont mobilisés et ont commencé à tenir des activités culturelles bien avant que les bâtiments soient rénovés.

Louise Carrier

Louise Carrier

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

« L’Art de nos quarante ans » présentée du 28 juin au 2 septembre 2018, un collectif rappelant les moments forts de la Galerie Louise-Carrier, 33 rue Wolfe, Lévis, 418 838 6001

L’année 2018 marque les quarante ans de Diffusion culturelle de Lévis…

L’Internationale d’art miniature

Neuvième édition

Les gens qui font l’événement

WOW ! Quelle réussite ! Pour la neuvième édition de l’Internationale d’art miniature, Diffusion culturelle de Lévis, via la Galerie Louise-Carrier, l’Anglicane, la bibliothèque Pierre-Georges Roy, Regart et le Lieu historique du Canada du chantier A .C. Davie, a su capter l’attention des amateurs d’art en présentant 304 œuvres réalisées par 165 créateurs professionnels en provenance de 21 pays. Lors de l’ouverture officielle de l’événement, le 18 juin, 3 500 $ en prix ont  été distribués aux artistes.

•  Prix Développement international Desjardins, offert à un artiste de l’extérieur du Canada (1 000 $) : Akiko Watanabe, de Californie, États-Unis, pour son œuvre Shiro on obi.

•  Prix Desjardins, offert à un artiste canadien (1  000 $) : Anne-Yvonne Jouan, de Sainte-Pétronille, Île d’Orléans, Québec, pour son œuvre Vimy.

•  Prix de la Ville de Lévis, offert à un artiste de l’extérieur ou canadien (750 $) : Morgane Antoine, de Châtenay-Malabry, France, pour son œuvre Playing in the old tree.

Mentions Diffusion culturelle de Lévis, offertes à des artistes de l’extérieur ou  canadiens (150 $ chacune) : Lyne Lafontaine, L’Ancienne-Lorette, Québec, pour son œuvre Abîmes et lumières des entrailles ; Jarmila Manuel, Willemstad, Curaçao, pour son œuvre Old  Swinging Lady between Punda and Otrabanda, seen from the roof of the Governor’s house ; Denise Pelletier, Kamouraska, Québec, pour son œuvre Slow food – Éloge à la lenteur ; Odette Théberge, Québec, Québec, pour son œuvre Momento 21 ; Nina Zelenko, Ljubljana, Slovénie, pour son œuvre Couting.

Automne 2017

WOW ! Quelle réussite ! Pour la neuvième édition de l’Internationale d’art miniature…

8e édition

de l’internationale d’art miniature de Lévis

Les gens qui font l’évènement

Une exposition – Quatre lieux : le Presbytère Saint-Nicolas, la Galerie Louise-Carrier, la Galerie d’art des Deux-Ponts et le Centre d’artistes Regart présenteront, du 14 juin au 6 septembre 2015, la 8e édition de l’Internationale d’art miniature. Le Presbytère Saint-Nicolas et la Galerie Louise-Carrier proposeront des productions d’artistes professionnels dans le volet concours de l’exposition. Seront réunies près de 400 oeuvres réalisées par plus de 200 créateurs en provenance de plus de 20 pays dont le Canada, les États-Unis, la Grande-Bretagne, l’Australie, la Grèce, la Bulgarie, la Pologne et le Japon.
Un jury spécialement mandaté pour l’occasion sélectionnera les gagnants. Des bourses totalisant 4000$ seront remises. La Galerie d’art des Deux-Ponts exposera des miniatures réalisées dans un atelier de création par des jeunes de 7 à 12 ans. Le Centre d’artistes en art actuel Regart présentera en vitrine des oeuvres miniatures réalisées par ses membres. À chacune des éditions, c’est près de 6 000 visiteurs qui s’offrent le plaisir de voyager en admirant des peintures, sculptures et oeuvres de métiers d’art de format réduit. Cet été, offrez-vous un véritable tour du monde… en miniature!

Printemps 2015

Une exposition – Quatre lieux : le Presbytère Saint-Nicolas, la Galerie Louise-Carrier, la Galerie d’art des Deux-Ponts et le Centre d’artistes Regart présenteront…

Le travail du peintre Armand Côté

à nouveau récompensé

Les gens qui font l’évènement

Dans le numéro de l’hiver 2012, nous vous faisions part de la qualité exceptionnelle de l’oeuvre de l’artiste peintre Armand Côté.

Il nous fait plaisir de souligner que les gens du Conseil des Arts et des lettres de la région Chaudière-Appalaches partagent notre avis. De fait, le nom de l’artiste est ressorti du lot des nominations pour l’attribution d’une bourse de 6 600 $ en guise de soutien à sa pratique artistique exposée dans un premier volet au Moulin La Lorraine de Lac-Etchemin, puis à la bibliothèque Albert Rousseau de St-Étienne-de-Lauzon. Fort d’une pratique s’échelonnant sur près de 40 ans, rappelons que le peintre a été invité en septembre 2012 à présenter quinze ans de création sous la supervision inspirée de Claude Vallières, directeur de la Galerie Louise-Carrier à Lévis.

Automne 2013

Dans le numéro de l’hiver 2012, nous vous faisions part de la qualité exceptionnelle de l’oeuvre de l’artiste peintre Armand Côté…

Jacinthe Lagueux

Présence lumineuse du corps féminin

Formes, volume et espace 

« La lumière est diffuse, fugace, changeante voire capricieuse. Elle possède toutes les ruses. Difficile d’être satisfait de son ouvrage, aussi beau soit-il. » – Rosal de Sainte-Croix, maître verrier émérite.

De la simple affiche pour une publicité sous toutes ses formes en passant par les panneaux géants, le cinéma, la télévision, les chandails et les sacs d’emballage, les images projetées de la femme se font de plus en plus pernicieuses, superficielles et toxiques au sein de notre société. Cela étant, quel bonheur de rencontrer une femme, également artiste de talent, nous prouver sa liberté d’agir et sa sensibilité en nous présentant ses créations sous le thème du corps féminin cherchant le sens de « LA » beauté objective. Jacinthe Lagueux, artiste passionnée par le verre thermoformé, n’en est pas à ses premières expositions. Aussi en est-il alors encore plus passionnant de rendre compte de l’évolution d’une artiste en pleine possession de ses moyens et dont les œuvres aux éclats lumineux diffusent sa rayonnante sensitivité.

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

De la simple affiche pour une publicité sous toutes ses formes en passant par les panneaux géants, le cinéma, la télévision, les chandails et les sacs d’emballage…