Magazin'Art

France Marcotte

France Marcotte

Femme d’art et de passion

Portrait de galerie

« Le plus beau des métiers, c’est de vivre de sa passion. » – François Salvat de Montfort

Il y a vingt-sept ans, France Marcotte faisait sans grande curiosité la visite d’une galerie d’art lorsque survient sur les cimaises un coup de cœur pour un tableau de Normand Hudon. Il s’agissait d’un prêtre prenant plaisir à glisser avec des enfants sur une pente enneigée.

« J’avais le sourire fendu d’une oreille à l’autre, » aime à se souvenir France Marcotte, encore sous le charme de l’acquisition de cette première œuvre. « Tout était parfait : attitude respectueuse du galeriste pendant qu’il témoignait de son admiration contagieuse pour la création de Normand Hudon. Je n’avais aucune notion d’art. Je me suis mise à lire Magazin’Art et à courir les galeries.

Bruno Côté, Canadian Dreamscape, oil, 24 x 36 po

Bruno Côté, Canadian Dreamscape, oil, 24 x 36 po

Abonnez-vous au contenu de notre site internet pour lire ce texte. Subscribe to our Website content to read more

Texte de Michel Bois

Galerie Douce Passion, 42A, rue Notre-Dame, Québec
418-648-9292

Galerie Québec Art, 40, rue Notre-Dame, Québec et 27, rue Notre-Dame (Place Royale), Québec
418-692-8200

Il y a vingt-sept ans, France Marcotte faisait sans grande curiosité…

Deux femmes avisées,

une passion en commun pour l’art, deux galeries !

Les gens qui font l’événement

Collectionneuse aguerrie, France Marcotte, consultante en administration et redressement d’entreprise, n’aurait jamais osé imaginer qu’un jour elle posséderait deux galeries d’art à l’intérieur de la Place Royale, à Québec. Pas plus que son amie et adjointe au boulot, Noëline Cyr, la suivrait dans l’aventure à titre de directrice de ces galeries.

L’occasion était trop belle : une galerie de calibre qui cessait ses activités après 30 ans. Des oeuvres sublimes et une cote muséale. Mieux, un local adjacent lui permettant de toucher à l’effervescence de la contemporanéité. Du côté de Douce Passion, difficile de rester indifférent aux Borenstein, Lemieux, Richard, Fortin, Iacurto, Hopkins, Rousseau parmi d’autres sommités. Chez Québec Art, notons Pinochet, DesRosiers et Lise Marsan dans une création heureuse et renouvelée. Selon l’adage, une galerie ferme ses portes et deux autres naissent. Quoi dire de plus ! Merci la vie !

Galerie Douce Passion, 42A, rue Notre-Dame, Québec. (418) 648-9292 Galerie Québec Art, 40, rue Notre-Dame, Québec. (418) 692-8200

Automne 2015

Collectionneuse aguerrie, France Marcotte, consultante en administration et redressement d’entreprise, n’aurait jamais osé imaginer qu’un jour elle…