Galerie Jeannine Blais
Magazin'Art

Printemps 2015

MAGAZINART PRINTEMPS SPRING 2015

Sur le Web

Claire Desjardins – Peindre le mouvement
par Isabelle Gagné

Des enseignements lumineux pour les artistes concernant la place du Web en ce qui a trait à la diffusion de sa propre création. Propos uniques. Les pour et les contre, selon la peintre Claire Desjardins. À lire absolument !


Portrait

Galerie Céleste
par Isabelle Gauthier

Devenir galeriste. Entre le rêve et la réalité, il y a un espace à conquérir. Vous caressez le rêve d’ouvrir une galerie d’art ? Le témoignage de Chantal Malek, à la tête de la galerie Céleste, vous sera des plus éclairants.


Clin d’œil

Mance Di – La liberté assumée
par Dominic Villeneuve

Le thème peu orthodoxe des « religieuses » est devenu depuis une vingtaine d’années la marque de commerce de cette artiste du Naïf. Des couleurs franches. Une atmosphère de fête. Des scènes du quotidien teintées d’humour. Difficile de rester indifférent devant autant de plaisir partagé.


Art animalier

Jean-Charles Daumas – Battements de cœur et d’ailes 
par Lisanne LeTellier

Peintre animalier dont les dessins ont été choisis pour fabriquer des pièces de la Monnaie Royale canadienne en 2014, Daumas souhaite par ses œuvres nous sensibiliser à la destruction, par la pollution de l’air et des cours d’eau, des milieux vierges où l’on retrouve bon nombre d’espèces menacées de la gente ailée.


À découvrir

Miguel Forest – Sentir ou rien
par Michel Bois

Quand l’importance pour un peintre est de faire ressentir le moment vécu ! Un senti qui lui est propre face à la nature qui lui parle. Cela tout en venant remettre en question les repères de l’artiste au profit d’une qualité de vie au rythme des saisons. Une escapade vers la découverte des lumières et de la nature hors norme de Kamouraska.


Profil d’artiste

Alexi-Martin Courtemanche
par Michel Bois

Ce peintre procède d’une technique datant du moyen âge, le sfumato, tout en réussissant à apporter à l’art contemporain un souffle nouveau. Parlons ici d’une œuvre d’exception en qualité, d’une peinture offrant tous les coloris et les sonorités de la terre et des lumières du ciel. Une création affleurant les rives du sublime.


Peindre un pays

René Gagnon – Atteindre l’intemporel
par Michel Bois

S’agit-il du secret le mieux gardé de l’histoire de l’art du Québec ? Ses camarades de création ont pour nom Cosgrove, Riopelle, Rousseau, Pellan, Reyberolle. Rencontre avec un véritable géant octogénaire dont les paysages aux lumières surréalistes jouissent d’une large reconnaissance internationale. Quelle découverte !


Grande rencontre

Gordon Harrison – Mon seul désir est de peindre
par Noel Meyer

S’agirait-il du peintre paysagiste canadien le plus en vue en ce moment ? De fait, certains parleront de lui comme étant le huitième membre du Groupe des Sept. Quoi qu’il en soit, impossible de ne pas être happé par le maelström de couleurs audacieuses et éclatantes de ses toiles aux lumières improbables, mais d’une très puissante expressivité. Wow !