Galerie Jeannine Blais
Magazin'Art

Été 2017 – 116


Le voici votre numéro de l’été 2017 !

Fleuri. Gorgé des sucs de la vie et de l’art. Fleurant bon la liberté d’expression et d’exploration afin de combler votre appétit visuel toujours plus exigeant. À vous procurer aussi pour le répertoire des endroits à visiter tout au long de l’été. Bonne lecture ! Et bonne visite des lieux d’exposition tout au long des routes menant aux plaisirs des découvertes rencontrées voire renouvelées !

ACHETER CE NUMERO

 


Portrait de galerie

Galerie d’art St-Aubin-Marion – Peintres et galeristes : quand le bonheur est au rendez-vous

par Michel Bois

Une chance unique, un agrément, et le charme indéfinissable d’être reçu par des artistes de renom animés de passion afin de permettre la rencontre entre les gens et l’art. Cela en un lieu patrimonial jusqu’au moment de l’automne où les outardes frôlent les chaumières de la côte de Beaupré.

ACHETER CE NUMERO


Formes, volume et espace

Magicien de souche – Michel Lajeunesse

par Robert Lafontaine

Le sculpteur affectionne les sections d’arbres que l’on jetterait au feu, celles qui ont des nœuds, des renflements, des bosses ou des malformations. Il puise aussi son inspiration dans les racines centenaires abandonnées sur les rives. L’artiste a le don de parler le même langage que ces troncs meurtris et tordus. À vous de voir maintenant les sublimes trésors jaillissants !

ACHETER CE NUMERO


À découvrir

Esprit libre – Johanne Doucet 

par Isabelle Gauthier

Les chevaux sont des sujets d’une qualité indéfinissable alliant force et fragilité, masculin et féminin. L’artiste Johanne Doucet est sensible à l’aura mythique de ces nobles animaux et pour cause : ils lui ont sauvé la vie. Quand l’art et la vie trouve tout son sens !

ACHETER CE NUMERO


Art au Féminin

Jacqueline Gosselin – Voyage au pays de la fantaisie

par Isabelle Gauthier

Le monde soigneusement coloré de Jacqueline Gosselin se décrit mieux par l’impression qu’il laisse que par la description de ses teintes. Voyage dans l’imaginaire, rêverie philosophique et humeurs vagabondes semblent plus justement traduire son œuvre. Observation du comportement humain ou impression de voyage, chaque toile est porteuse d’un message. Par exemple, une fleur perdant ses pétales suggère le temps qui passe, les graines que l’on sème et les traces que l’on laisse. Parlons d’une véritable incursion dans la poésie de l’image !

ACHETER CE NUMERO


Réalisme contemporain

L’univers de Jean-Pierre Neveu

par HeleneCaroline Fournier

Le peintre a su développer un hyperréalisme à l’intérieur de scènes forestières d’un surréalisme flirtant avec une technique visuelle en trois dimensions. Fantasmagorie, onirisme, ludisme : tout ici concourt à élever les perceptions visuelles. Magique !

ACHETER CE NUMERO


L’art au féminin

Fleurer bon la peinture – Ilinca Ghibu

par Michel Bois

Elle peint à la manière de ceux qui cherchent la respiration salutaire, bienfaisante, favorable. Elle possède l’expérience de l’immigrante qui regarde, observe, qui s’est enracinée au Québec, et s’exprime. Par l’association intelligente des procédés, des techniques et des courants de pensée, cette peinture ni réaliste, ni abstraite est de celles qui font reculer les limites des perceptions habituelles. Une artiste à suivre absolument !

ACHETER CE NUMERO


Profil d’artiste

Voltige tout en couleurs – Marc Samson

par Lisanne Le Tellier

Le peintre perfectionne sa technique en ajoutant souvent articles de journaux ou de revues, photos, plâtre, jute, grillage ou tissu à ses créations pour façonner sa propre vision. Telle une mosaïque de petites abstractions autonomes, la magie réside dans la cohérence d’une unité se profilant sous la spontanéité des couleurs et des pâtes étalées à la spatule. Belle exploration !

ACHETER CE NUMERO


 

Sur la cimaise

Rouge passion – Lynn Garceau

par Lisanne le Tellier

Quand elle peint, son état s’apparente à celui qu’on atteint lors d’une méditation, complètement imprégnée par le sujet et les gestes libérés de la raison, raconte Lynn Garceau. Résultat : des fleurs aux couleurs aussi suaves que la matière appliquée, crémeuse et veloutée à souhait. On en mangerait !

ACHETER CE NUMERO


Grande rencontre

Danse chromatique – François Faucher

par Isabelle Gauthier

Les toiles de François Faucher se distinguent par leur intensité pigmentaire et l’organisation spatiale des éléments figuratifs. Unique en son genre, l’œuvre pimpante semble détenir ce rapprochement avec l’art musical par le biais d’une technique inventée par l’artiste pour incorporer un effet dit « vibratoire » aux éléments du tableau.

ACHETER CE NUMERO